dimanche 3 août 2014

Zoofest 2014, semaine 3

Une des forces du Zoofest cette année, c’est l’abondance de spectacle intitulé « Double tête d’affiche », qui vous permettent de découvrir 2 humoristes en 30 minutes chacun. C’est assez de matériel pour vous faire découvrir le style de l’artiste, et assez court pour lui permettre de vous offrir leur meilleur matériel. C’est donc une formule gagnante pour tout le monde.

Voici donc nos 3 coups de cœur dans la catégorie Double tête d’affiche : Symbiose, Un solide plan B, et JC Surette/François Tousignant.

Double tête d’affiche : Un solide plan B
On a pas d’autre choix que d’être fier de Guillaume Pinneault, qui a délaissé son emploi de massothérapeute pour se lancer dans l’humour, qui est loin d’être la job la plus payante. Du moins, pas en commençant. Depuis son premier passage à En Route Vers mon Premier Gala, on remarque la grande amélioration de Pinneault à tous les égards. Quant à Sam Breton, il est un solide compteur. J’ai juste un peu peur que les gens l’ignorent puisqu’il qu’il joue sur les mêmes terrains que Philippe Bond, parce qu’avouons-le, Sam Breton est nettement supérieur. J’adore le fait qu’il ajoute des expressions de chez lui un peu partout dans son texte, ce qui lui ajoute une couleur particulière.



Double tête d’affiche : JC Surette et François Tousignant
Je pense avoir mis le doigt dessus : JC Surette, c’est le Stéphane Fallu de l’Acadie. On se souvient l’avoir vu l’an passé à « La Messe de l’Humour » au Zoofest, alors que le public ne riait pas du tout. Cette année, avec les mêmes blagues, le public s’esclaffait. Pourquoi ? Parce que JC Surette a énormément travaillé son delivery. Il assume plus ses lignes et est plus à l’aise sur scène. Ça paraît énormément. Son 30 minutes était solide, même si quelques blagues se répétaient dans d’autres spectacles : certaines d’entre elles me faisaient rire même à la troisième écoute. Nous avions vu François Tousignant l’an passé au spectacle des finissants de l’École Nationnale de l’Humour, mais ce n’était pas assez pour nous faire une réelle opinion. Sous son visage à l’air sournois, il fait de l’humour d’observation. Bonne écriture, bonne présence sur scène. Un an après avoir terminé l’école, c’est déjà un exploit.
Double Tête d’affiche Symbiose
En fait, celui-ci est une attrape ! C’est le spectacle d’un seul humoriste, Sébastien Haché, mais 30 minutes mettent en vedette un de ses personnages ! Son personnage, c’est Martin Leduc, un humoriste débutant, gêné et maladroit, qu’on s’amuse à rire de ses blagues ratées autant que de sa réaction face au public. Martin Leduc souligne le fait que Sébastien Haché est un humoriste accompli, puisque lorsqu’il entre sur scène, son aisance et la qualité de son écriture se font sentir aussitôt. On peut dire que Sebastien Haché a fait beaucoup de chemin depuis son personnage de fumeuse pas clair dans En Route Vers mon premier Gala…

P.S. : Nous aurions probablement mis dans nos coups de cœur le Harry Potter Show, 60 minutes avec Mehdi Boussaidan, Double tête d’affiche : Kat et Jay ou 60 humoristes en 60 minutes, mais nous n’avons pas été capable d’obtenir de billets pour ces spectacles… On se reprend l’an prochain !

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.