vendredi 22 août 2014

Little Samson

Devant de la boîte de Little Samson
Gemme oubliée

Développé par : Takeru

Publié par : Taito

Sortie initiale : 26 juin 1992

Conceptrice : Yūko Satō

Plate-forme : NES

Genres : Jeu d'action et de plates-formes

Prix : Couramment à 300 $, 500 $, 1000 $, même beaucoup plus dépendant de l'état du jeu et de la version (NTSC, c'est-à-dire principalement la version nord-américaine, coûte le plus cher)

Little Samson est un jeu qui vaut difficilement son pesant d'or (et je parle presque littéralement en mentionnant « or » ici), mais ce n'est pas ma façon d'insulter le jeu, c'est juste que je n'achèterais même pas un lot contenant mes 3 jeux préférés à vie, même tous des jeux durant plusieurs heures avec plein de contenu, au prix où celui-ci se vend à lui seul, à cause de sa rareté. En effet, ce jeu de NES est sorti vers la fin de la vie de celle-ci, sous le nom d'une nouvelle franchise (nom franchement pas des plus attrayants non plus) et ne s'est pas tellement vendu, et pourtant...

Little Samson est un jeu de plates-formes/action excellent, tirant certaines bases de Mega Man, assez pour plaire aux fans, pas assez pour déplaire à ceux qui détestent le concept. Le jeu est aussi beaucoup plus facile que Mega Man, légitimement plaisant et divertissant (même aujourd'hui) et facilement là-haut dans la librairie du NES en tant que third party qui n'a malheureusement pas pu se faire un nom, destiné à être oublié, jusqu'à aujourd'hui!

Ce jeu avec une histoire simple sans texte nous met dans le rôle de Little Samson, mais aussi, et C'EST le point important du jeu, on y incarne trois autres personnages qui se jouent tous différemment. On peut changer de personnage à n'importe quel moment. Un peu comme Mega Man obtient différents costumes avec différents types de tir, mais on obtient tous les personnages tôt dans le jeu et ils se jouent différemment pour vrai sur plusieurs points.


Little Samson lui-même peut toujours s'accrocher aux murs et aux plafonds, sa vitesse, sa puissance et sa vie sont balancées, son attaque a une longue portée horizontale uniquement. Le dragon peut voler pour une bonne durée, il est environ moyen dans tout presque comme Little Samson, son attaque est courbée par avant et utile dans certaines occasions. Il m'a semblé plus gros que Little Samson et se faisait plus facilement attraper par les ennemis, donc j'utilisais Little Samson dans la plupart des situations où j'avais besoin d'un personnage moyen. Le golem est très puissant, résistant, mais aussi très lent, très gros et il ne peut s'accrocher à rien (facile de tomber dans un trou), sauf qu'il peut attaquer aussi à la verticale (à moyenne portée) et marcher sur les pics sans dommage. La souris est très rapide, peu endurante, elle peut aussi s'accrocher partout, passer dans des zones qui demandent une petite taille, ses attaques peuvent être très efficaces ou pas du tout dépendant de l'ennemi et elles doivent être faites de très près (un peu difficile).

Avec un tel gameplay, on a besoin d'un jeu avec des niveaux diversifiés qui exploitent bien les capacités des personnages et qui nous amènent à faire ces changements, sans nous y obliger (comme des sections à choix où un personnage est mieux adapté ou des endroits à diverses stratégies possibles). Little Samson exploite justement cette technique, par exemple avec une plate-forme qui bouge au-dessus d'un sol de pics. Certains sauteront sur la plate-forme en toute sécurité avec Little Samson, utiliseront le dragon pour voler au-dessus de la section au complet (si possible) ou le golem pour marcher sur les pics. Peut-être qu'il y a une vie ou de l'énergie sur les pics vous poussant à faire ce choix.


Oui, il y a des vies dans Little Samson. Mais le jeu est très clément (comparativement à plusieurs autres jeux de l'époque). Qu'est-ce que ça veut dire? Certains niveaux contiennent une vie au début, histoire d'en obtenir une à chaque fois que l'on meurt plus loin dans le niveau. Les vies sont relativement fréquentes en gros. De plus, chaque personnage a sa propre jauge de vie, ce qui est un avantage et un désavantage. On peut changer de personnage à tout moment et avoir donc 4 jauges d'énergie, mais si un seul personnage perd toute sa vie à un moment dans le niveau, le jeu compte ça comme une mort et le niveau doit être recommencé (il n'y a pas de checkpoint en dehors du boss à la fin de presque chaque niveau et le niveau doit être recommencé quand même si vous perdez toutes vos vies au boss, mais les niveaux sont généralement courts et de difficulté moyenne). À "Normal" uniquement (difficulté la plus élevée), tout personnage qui meurt en dehors de Little Samson reste mort. Il retrouve sa vie après la fin d'un niveau ou après un "Continue". Vous avez des "Continue" à l'infini, vous conservez vos améliorations d'énergie entre les "Continue" et il y a toujours un mot de passe donné pour recommencer au même endroit (mais si vous devez utiliser un mot de passe pour continuer plus tard, par exemple après avoir fermé la console, là vous perdez vos améliorations d'énergie, qui sont tout de même possibles de retrouver peu à peu).

En gros, c'est une vieille mode de design, une mode que je savais apprécier et qui ne devrait pas complètement disparaître soit dit en passant selon mes goûts personnel. Little Samson est particulièrement une bonne version de cette vieille mode car je l'ai fini sur une vraie NES, sans tricher, pas de trucs d'émulateur et c'était plutôt plaisant. Je l'ai complété en un après-midi uniquement en attendant que le temps de travailler arrive, la toute première fois que j'ai essayé le jeu, avec juste le bon niveau de défi pour me plaire. J'ai dû recommencer certains niveaux (surtout que je jouais à "Normal"), mais pas tous, incluant certains niveaux loin dans le jeu que je réussissais parfois du premier coup. Je ne suis pas le meilleur, mais je ne suis pas mauvais et j'ai de la patience pour ce design que j'adore. Les moins patients qui ne savent pas l'apprécier devraient jouer à "Easy" et si ça demeure impossible, utilisez de la triche quelconque ou vous pouvez tout simplement décider de pas savoir ce que vous manquez ;)

Est-ce que j'ai des reproches à faire au jeu en dehors de son prix sur lequel il n'a aucun contrôle? Oui, bien sûr. Les niveaux sont biens pour une première tentative dans cette franchise (qui ne deviendra probablement jamais une franchise à proprement parler), mais je dirais qu'environ seulement 70% des niveaux sont efficaces à nous faire changer de personnage. Sinon, souvent on change juste pour le boss ou une seconde pour passer un obstacle. Il y a aussi un ennemi manteau magique (je ne sais pas trop) qui n'est pas fair. Jouez, rendez-vous quelques niveaux plus loin dans le jeu, vous comprendrez. À "Normal", le jeu devrait nous garder un personnage comme mort seulement au boss ou alors nous donner l'option de dire au jeu de nous rendre "Game Over" n'importe quand, au lieu de nous forcer à perdre toutes nos vies manuellement si on juge qu'on ne pourra pas compléter le niveau avec les seuls personnages qu'il nous reste avec nos compétences personnelles de gamer. Et les contrôles pour s'accrocher aux murs et naviguer entre les murs et plafonds une fois accroché ne sont pas parfaits. Ils demandent une certaine maîtrise (même s'il s'agit d'appuyer uniquement sur un bouton), mais ça ne semble pas complètement naturel. Une autre chose qu'on comprend mieux si on y joue. Oh et la musique dépend du personnage avec lequel on joue présentement. C'est bien pour un bout et les musiques, sans être des plus mémorables, sont bien correctes, mais je me suis vite rendu compte pourquoi je préfère un thème conçu pour un niveau et son apparence, qui offre plus de variété et qui ne fait pas que j'aurai entendu la musique du personnage de Little Samson si souvent.

Mais Little Samson demeure un jeu coloré (l'un des derniers jeux de NES après tout), varié, très jouable, avec le minimum de frustration (surtout pour son époque) pour apporter beaucoup de satisfaction et de plaisir. Ne l'achetez pas à moins d'être un collectionneur à cause du prix, mais jouez-y peu importe comment vous vous y prenez. Et si vous êtes un fan de la NES et des jeux rétro, c'est comme vraiment un must.

Je me permets d'inclure la vidéo de deux québécois (comme moi!) sur YouTube que je suis (Guiz est celui qui m'a recruté pour associer ma chaîne YouTube à Machinima après un genre de courte entrevue sur Skype, bien qu'il ne travaille plus pour Machinima aujourd'hui), qui sont fans de jeux rétro et qui m'ont permis de bien voir les qualités de ce jeu qu'ils aiment aussi dans ce let's play intégral du jeu. Je crois avoir déjà entendu parler du jeu avant, avoir déjà vu le nom et la boîte sur Internet du moins, mais c'est après cette vidéo que j'ai eu le goût d'y jouer immédiatement. (Ils jouent à "Easy", ce qui coupe quelques niveaux à la fin, mais ce n'est pas grave et ils ont donc moins besoin de recommencer les niveaux, donc une vidéo à écouter si vous n'êtes pas sûr des mérites du jeu.)

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.