dimanche 27 juillet 2014

The Wolf Among Us

Après avoir connu un franc succès avec la série de jeu épisodique The Walking Dead, Telltale Games s’est tournée vers la série de roman graphique Fables chez DC Vertigo pour adapter son univers en jeu vidéo. Le résultat est The Wolf Among Us, dont le dernier épisode vient tout juste de sortir.

Ce prequel qui se déroule tout juste avant le premier volume de la série met en vedette Bigby Wolf. C’est le grand méchant loup, celui que l’on retrouve dans les contes et fables pour enfants. En fait, la série Fables explique comment les personnages de ces fables sont contraints de vivre cachés dans un village au centre de New York, parmi les humains normaux.

L’utilisation de la licence Fables est un autre aspect très important. dans la réussite du jeu. Au lieu de simplement refaire les événements d’un volume de Fables, Telltale y a été avec une histoire originale. Ç’aurait pu être risqué, mais ils ont réussi avec brio. D’abord parce qu’il complète merveilleusement le roman graphique en étant un prequel se déroulant tout juste avant la série. Il développe ainsi la relation entre Bigby et Snow White, nous faisant vivre leur rencontre et leur première enquête ensemble. C’est un moment important qui ajoute à l’histoire, et qui est en même temps une excellente introduction à la série.

Une main d’applaudissement à Telltale, qui ont choisi Bigby, un personnage intéressant et ambigu, qui pourrait effectivement faire le bon ou le mauvais choix à tout moment : il est imprévisible, donc idéal pour ce gameplay. Ensuite, l’ambiance sombre d’histoire de détective est aussi parfaite pour le genre de jeu que Telltale a l’habitude de faire, priorisant les dialogues et l’observation. L’ambiance est quant à elle très réussi, nous faisant sentir comme Bigby, un loup solitaire errant dans la nuit.

Le style graphique est encore une fois tout indiqué pour être une représentation parfaite d’un roman graphique. Les personnages sont beaux et détaillés, et l’effet cell-shading et les textures au gros contour noir ajoutent une touche d’originalité. L’expression des personnages est réussi, puisqu’il y a des moments à la LA Noire où il faut déduire si le personnage à l’écran est coupable, et on a parfois de la difficulté à déchiffrer leur visage…

Pour ce qui est des choix et de leur conséquence, j’espère juste que les gamers commencent à comprendre que ce n’est pas la « fin alternative » qui compte, mais bien le choix en tant que tel. Le but n’est pas de « gagner », mais de prendre la meilleure décision parmi celle proposé, même s’il arrive que certaines d’entre elle n’est pas de conséquence sur l’histoire, mais le fait d’avoir par exemple arraché le bras d’un personnage alors qu’on apprend plus tard qu’il était innocent, est assez pour nous faire sentir coupable de nos actions. Notre remords, c’est ÇA la conséquence. Pas besoin d’exiger au développeur un nombre infini de fin alternative, ou de fins tragiques lorsqu’UN mauvais choix a été fait. Parce que de toute façon, je ne crois pas que les joueurs recommenceraient l’histoire pour explorer toutes les avenues. Le but est de raconter une bonne histoire avec une bonne fin, ce qui est impossible si tout les joueurs veulent un dénouement personnalisé pour LEUR playthrought.

Bref, The Wolf Among Us utilise bien les choix. On vous les remet souvent dans la figure par des lignes de dialogues ou des attitudes de personnages en conséquence. La séquence finale nous demande d’ailleurs de convaincre les habitants de Fabletown que vous faites votre possible pour les protéger, et toutes vos actions commises dans les cinés épisodes seront prises en compte. Et la ligne est fine entre « ce que vous pensiez être le meilleur choix » et « la conséquence sur la vie de ces personnages ».

Si vous pensiez y jouer, sachez qu'il sortira prochainement sur PS4 et Xbox One, en plus d'être déjà disponible sur PS3, Xbox 360 et PC.

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.