jeudi 30 janvier 2014

Panic Button (2011)

Affiche de Panic Button
Réalisé par : Chris Crow

Produit par : John Shackleton

Date de sortie : 27 août 2011

Durée : 96 minutes

Pays d'origine : Royaume-Uni

Genre : Thriller indépendant

Un autre film utilisant la formule classique du film qui se situe principalement dans un seul lieu où les gens doivent faire des actes de plus en plus dangereux pour survivre.

OK, c'est peut-être un peu tiré par les cheveux d'appeler cette formule «classique», mais une liste interminable de films la suivent. Pensons aux Cube de ce monde, les Saw ou encore Would You Rather dont je vous ai précédemment parlé et ce film a un peu de similarité avec ce dernier.


Il s'agit précisément de la formule "un maniaque promet un cadeau à des invités qui ne se connaissent pas mais qui ont tous un lien et il leur fait jouer à des jeux qui prennent rapidement une tournure meurtrière". Quelle belle formule!

Le film essaie immédiatement de se donner un but plus noble, c'est-à-dire plus noble que de simplement massacrer des gens pour notre simple plaisir, en prenant l'allure d'avoir un message. Par ce même message, il essaie aussi immédiatement de sauter sur l'occasion d'avoir l'air moderne et à l'écoute de ce qui se passe aujourd'hui : les réseaux sociaux.

«Réseaux sociaux», en voilà un terme que si je ne l'entendrais plus jamais de ma vie, je serais correct avec ça. Que dire d'autre que même si on les utilise et même si The Social Network est bon film, le maudit terme est surutilisé.

Mais pour revenir à nos moutons, Panic Button consiste en quatre individus qui sont sur un réseau social fictif et qui gagnent un voyage à New York en jet privé, vol durant lequel ils joueront à un jeu qui manipule le fait que les gens embellissent leur vie sur ces réseaux, que ce soit par omission de faits ou par fabrication totale. On joue aussi avec l'idée qu'on ne pense pas deux secondes à ce qu'on fait quand on navigue sur le Web et comment on révèle trop de notre vie privée sans même y réfléchir deux secondes. Finalement, le film est un petit peu une métaphore pour le harcèlement en ligne.

D'un autre côté, on peut aussi facilement voir ça comme un film où des gens se font massacrer pour notre simple divertissement. Le film vise grand et il atteint son but à moitié ; disons que ça fait penser un peu au fait que les petits bouts d'information qu'on laisse ici et là sur le Web, ça en dit quand même pas mal quand un maniaque récolte le tout. Mais d'autres films arriveraient à faire passer le même message assez facilement, ce n'est rien d'exceptionnel.

Un peu comme Would You Rather, ce n'est pas parfait ni le meilleur film en son genre. Si vous êtes un fan de cette "formule", vous l'aimerez probablement assez pour la longueur d'une écoute comme moi.

3,5 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.