lundi 27 janvier 2014

La PlayStation 4: interface et fonctionnalités


Maintenant que nous avons fait le tour de la console et de ses accessoires dans le premier article, regardons l’interface et les fonctionnalités de la PlayStation 4.

La Cross-Media Bar est toujours présente, qui comme sur PS3, représente les catégories de contenu sous forme d’une barre d’icône horizontale. La nouveauté est une deuxième barre horizontale, où l’on trouve TOUTES les applications et les jeux sur la machine, classée selon la fréquence d’utilisation. La première icône de cette liste est le fil d’activité nommé « What's New », qui présente vos activités ainsi que celle de vos amis. Vous y retrouverez les trophées gagnés, les jeux joués, les captures d’écrans ou vidéos mis en ligne, sous une interface ressemblant énormément à Pinterest.

J’adore le « What's New », rapidement accessible et avec une interface facile à consulter. Par contre, je déteste l’historique des applications se trouvant à droite de l’icône « What's New », puisqu’il réplique mon plus gros problème avec l’interface de la PS3, celui de la liste de jeux vraiment difficile à naviguer. En ce moment sur PS4, je n’ai que 3 jeux sur disque, les 2 jeux offerts sur PlayStation Plus, quelques Free to Play, et déjà, un petit « scroll » rapide vers la droite et on se retrouve avec une série de carrés vides. On doit attendre que le chargement des images pour être capable de trouver rapidement un item, ou lire le nom des jeux un par un jusqu’à ce que vous tombez sur le jeu que vous désirez jouer. Imaginez lorsque vous vous retrouverez avec plus de 100 jeux/applications et que vous devrez essayer de trouver un jeu! (ce qui risque d’arriver rapidement avec PlayStation Plus)


Bien sûr, il y a le menu « Library », qui se trouve complètement à droite de cette longue liste. Mais une fois entré dans le menu « Library », les jeux/applications sont automatiquement en ordre de téléchargement, et c’est le seul ordre de classement disponible. On fait donc face au même problème. La solution est pourtant simple : placer l’icône du menu Library à gauche du « What' s New', ce qui le rendrait toujours facile d’accès, et offrir des choix de filtres à l’intérieur du menu Library, pour, par exemple, afficher uniquement afficher les jeux PSN, les démos, les applications, ou les free-to-play.

J’ai eu le malheur de découvrir que le menu Library n’est pas du tout accessible si le PlayStation Network n’est pas fonctionnel. Pire, après avoir effacé des démos que j’avais téléchargés, j’ai compris que leur icône restera à tout jamais à l’intérieur du menu Library (ils ont alors une icône qui indique qu’ils peuvent être téléchargés à nouveau).


J’ai encore un peu de difficulté avec le bouton « options ». Il n’est pas toujours fonctionnel dans certains menus. Par exemple, il est possible de supprimer des photos ou vidéos capturés, mais uniquement dans le menu « utilisation du disque dur » à l’intérieur du menu paramètre. Il faut sélectionner un item et appuyer sur le bouton « Options”, ensuite sur « supprimer ». Par contre, si vous appuyez sur le bouton « share » du contrôleur à n’importe quel moment, vous avez accès au même menu listant tout votre contenu capturé. Mais même si c’est le même menu, vous ne pouvez pas supprimer des vidéos ou photo en appuyant sur « options”. Même chose pour les jeux dans le menu « Library », où il est impossible d’utiliser le bouton « options » pour supprimer un jeu ou obtenir de l’information sur celui-ci, alors que c’est possible sur la cross-media bar.

Avant sa sortie, on nous disait que l’interface de la PS4 était personnalisable, mais ça ne semble pas être le cas. Nous aurions besoin d’une fonction “pin to home” comme sur Xbox One pour citer un exemple.

J’avoue être plus sévère avec la PlayStation 4 que la Xbox One pour son interface. La raison est simple, Microsoft n’a jamais cessé de faire évoluer l’interface de la Xbox 360 durant toute la génération précédente. Sony, quant à eux, n’ont pratiquement rien touché pendant plus de 7 ans. Chaque problème que je trouve dans l’interface de la PS4 me rend donc plus inquiet, puisqu’ils resteront probablement durant toute la génération. Que ce soit le menu trophée sur PS3 qui demandait d’attendre une synchronisation à chaque ouverture, un PlayStation Store lent et saccadé, une attente pour le téléchargement en plus d’une attente pour l’installation de jeu qui ne peut pas se faire en arrière-plan, ces problèmes ont duré toute la vie de la console.
Heureusement, les téléchargements, ainsi que l’installation de jeux se fait en arrière-plan sur PS4, de même que les mises à jour et la synchronisation des sauvegardes sur le cloud. Une énorme amélioration.

Notifications
Tout comme sur PlayStation Vita, la PS4 ajoute le menu des notifications, où vous pourrez voir vos derniers messages, les mises à jour téléchargées, celles qui ont été installées, et ce que vous avez téléchargé/téléverser. Visible instantanément, vous ne manquerez aucune notification.

Sharing
C’est peut-être la fonction la plus « next-gen » de la PS4. À tout moment, vous pouvez appuyer sur le bouton « share » pour partager une capture d’écran, ou un vidéo de vos 15 dernières minutes de jeu, sur Facebook ou twitter. Aucun temps de chargement : les 15 dernières minutes sont toujours enregistrées sur votre disque dur.
Sachez qu’il est possible de changer le mode de fonctionnement du bouton « share ». Vous pouvez configurer comment le bouton réagit lorsque vous appuyé une fois, deux fois de suite, et lorsque vous le tenez enfoncé. Les trois fonctions possibles sont : capture d’écran, enregistrement vidéo, et accès au menu de partage. C’est simple d’utilisation, efficace, et sans temps d’attente. Une véritable réussite.
Live from PlayStation
Il est aussi possible de faire un streaming « live » de n’importe quel jeu. Les commentaires des autres utilisateurs est peut-être une solution pour vous faire sentir moins seul ou vous donner un peu plus d’enthousiasme à en jouant à un jeu qui serait autrement monotone.
L’application Live from PlayStation vous permet de regarder les streamings des autres utilisateurs et de commenter, comme sur Twitch.tv. Cette fonction tout à fait géniale : c’est l’alternative à un démo de jeu, qui vous fait voir de quoi le jeu a l’air, et comment il se joue. Beaucoup plus près de la vérité qu’une bande-annonce ou qu’un démo crée pour vous charmer.

PlayStation Store
Le PlayStation Store utilise exactement la même interface que sur PS3, mais cette fois, le lag désagréable est disparu. C’est juste un peu dommage qu’il n’y ait aucun essai du jeu complet limité à 60 minutes (comme sur PS3). Bien sûr, peu de contenu est disponible présentement, mais c’est comme ceci chaque lancement.
Le point positif, c’est que plusieurs jeux “free-to-play” sont prêts à être téléchargés, soit DC Universe Online, Warframe et Blacklight Retribution. Ceux qui ont mis tout leur budget sur leur console pourront alors se consoler (sans faire de jeu de mots) en jouant gratuitement à ces quelques jeux, qui vous tiendront occupé quelque temps.
Pour le lancement, ceux qui avait acheté Flower, flOw et Sound Shapes sur PS3, ou Escape Plan pour PS Vita pourront télécharger gratuitement leur version améliorée pour PS4, élargissant un peu votre librairie de jeu pour votre nouvelle console. À défaut d’avoir de la rétrocompatibilité, vous pourrez récupérer une partie de votre librairie de la génération précédente. Journey fera peut-être la même chose selon les rumeurs.

PlayStation Plus
En plus de ces quelques jeux, votre abonnement PlayStation Plus vous donne droit à Resogun, un excellent space-shooter des créateurs de Super Stardust HD, et Contraste, un puzzle-plateformer d’un studio montréalais.
Si on me demande le plus gros avantage de la PS4 en comparaison à la Xbox One, je pointerai PlayStation Plus sans hésiter. Un jeu par semaine pour 50 $ par année, sans compter les nombreux rabais, ça vaut déjà la peine. Si on y ajoute des fonctions indispensables comme la synchronisation des sauvegardes sur le Cloud, et bien sûr la possibilité de jouer en ligne, son prix est totalement justifié. Certains diront qu’on ne devrait payer pour jouer en ligne, mais personnellement, j’aime mieux payer pour avoir un bon service si l'avoir gratuit veut dire qu'il ne fonctionne pas correctement, comme c'était le cas avec des aspects de la PS3.
Microsoft a essayé de faire la compétition à Sony en lançant “Games for gold”, qui offre des jeux gratuits toutes les deux semaines aux abonnées d'Xbox Live Gold. Mais la sélection de jeux offerte n’en vaut pas vraiment la peine, étant en majorité des titres tellement populaires que tout le monde a déjà une copie, comme Halo 3 ou Assasin's Creed 2.

Voilà donc mon opinion sur l’interface de la PlayStation 4. Comme j’ai spécifié plus haut, je m’attarde sur de petits détails qui n’ont pas vraiment d’importance, mais ceux-ci peuvent être réglés à tout moment par une mise à jour. Je les mentionne puisqu’il s’agit d’une critique, mais ceux-ci ne m’empêchent nullement de profiter de ma nouvelle console. De toute façon, nous ne passons normalement qu’une infime partie de notre temps dans les menus de la console en tant que telle, et beaucoup plus longtemps dans les jeux/applications. La PlayStation 4 est tout de même un excellent système, avec une interface simple et efficace.

1 commentaire :

Michaël Groulx a dit...

Je suis d'accord que la liste de jeux à droite du "What's new" va devenir un problème lorsque plusieurs jeux seront installés. Cependant, j'ai l'impression que cette génération de console sera celle où il faudra faire des choix du contenu installé car l'espace disque ne pourra être suffisant pour avoir tout d'installé (comme avec Steam, et j'ai l'impression que c'est ce que Sony avait en tête).
Cependant, les icônes des applications devraient tous être chargé pour les identifier plus facilement et rapidement.

Pour le menu Librairy, c'est en quelque sorte normal que tu ne puisses pas l'atteindre si l'accès internet est innexistant car c'est ta liste de téléchargement disponible. Certes, l'accès pourrait être donné pour simple visualisation, mais sans internet, ce ne serait que des icônes inutiles en attendant que ton accès revienne. Mais, j'aimerais pouvair trier car si ce n'est pas le cas (comme sur PS3), ceci deviendra un énorme problème comme c'est la cas sur PS3.

Une des choses que j'ai aimé le plus est que l'interface est ultra fluide et rapide. Retourner au menu pour changer de jeu ou démarrer une autre application en parallèle ne demande aucun chargement. C'est sans aucun doute l'interface la plus rapide que j'ai vu sur toute console confondu (y compris ma courte expérience avec la Xbox One).

Sinon, je suis pas mal en accord avec toi, mais j'ai confiance en Sony de maudifier l'interface afin de régler certains problèmes d'utilisabilité (et surtout des bogues) car l'interface me semble incomplète lorsqu'on la compare à la PS3 qui offre plus de fonctionnalités de personnalisation de base (couleur de fond par exemple).

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.