mardi 17 décembre 2013

The Killing (Saison 3)

The Killing est une série incroyable, j'ai déjà écrit un article après le visionnement de la saison 1 et 2. Qu'est-ce qui me pousse donc à vouloir spécifiquement parler de la saison 3? Elle a surpassé mes attentes.

La prémisse de la série semble être la même que la première saison, c'est à dire, une enquête sur une jeune fille disparue, mais cette nouvelle saison est complètement différente. C'est une chose que la saison 3 fait de différent: elle nous amène certain éléments ou personnage qui semble être du déjà vu, mais les utilise d'une tout autre façon, nous surprenant chaque fois. On tombe dans tous les pièges que la série nous dresse.


D'ailleurs, ça prouve un point sur ce que les séries télé peuvent avoir comme avantage sur les films: beaucoup de personnages peuvent être introduit sans que ça semble suspect. Toutes les pièces sont en places, et alors que tout semble pointer vers un suspect en particulier, la série dévoile son jeu, et nous montre les détails qui nous ont échappés. Point bonus pour avoir été chercher des éléments des deux premières saisons, ce qui créer l'impression d'une véritable suite et non d'une simple nouvelle enquête. Le passé de Linden est dévoilé, particulièrement l'enquête qui l'a tant marquée.

Une mention spéciale pour les dialogues, particulièrement entre Linden et Holder, qui ne semble jamais être lu ou appris par cœur. C'est probablement 50% grâce à de bons scénaristes, et 50% grâce à ces deux excellents acteurs (C'est Joel Kinnaman (Holder) qui jouera Robocop dans le remake en février!). C'est difficile de décrire la beauté de la chimie entre ces deux personnages, mais ils sont rapidement devenus deux de mes personnages de série télé préférée. Bex Taylor-Klaus, qui joue le rôle de Bullet est aussi un point fort de la saison.


Les saisons 1 et 2 avaient un rythme plutôt lent, l'enquête avançait tranquillement chaque épisode. Dans la saison 3, c'est tout le contraire. C'est tellement dense, tellement plein de petits détails menant à une conclusion complexe que l'ont n'aurais jamais pu deviner. C'est surprenant comment cette saison réussit à tout raconter en seulement 13 épisodes de 45 minutes. 2 épisodes en particulier vers la fin de la série sont à couper le souffle ("Try" et "Six Minutes"). Beaucoup de sujets sont traités, comme la prostitution juvénile, la vie dans la rue, les derniers jours d'un condamné à mort. On voit beaucoup de personnages qui change au travers de la saison, et qui par le fait même, peuvent nous amener à réfléchir et changer aussi NOTRE point de vue.

La finale en deux épisodes est particulièrement remarquable. Elle commence avec un gros 15-20 minutes ou tout le monde est heureux, comme une conclusion de série. Il y a juste quelques petits détails non résolus. Et tout à coup, on se retrouve dans une suite d'évènements et de tensions qui pourrait facilement être un film, où tout le monde est chamboulé.


AMC avait cancellé la série après la saison 2. C'est une excellente série, mais elle ne récoltait pas assez de téléspectateurs selon eux. C'est Netflix qui est venu à la rescousse. Netflix a proposé à AMC de payer la moitié du coût de production de la série. L'entente était que AMC aurait le privilège de la diffuser avant qu'elle arrive sur Netflix. Par contre, AMC s'est officiellement retiré du projet après la saison 3 (je ne comprends absolument pas pourquoi, celle-ci est excellente). Mais encore une fois, Netflix vient à la rescousse. Netflix produira la conclusion de la série sur 6 épisodes en 2014, qui sera uniquement disponible sur ce service. Je suis soulagé de voir que cette série aura droit à une véritable conclusion, et non une simple annulation.

Bon, j'avoue que je n'ai peut-être pas été assez clair étant donné que je ne souhaite pas dévoilé les détails de l'intrigue. Mon SEUL message est celui-ci: écoutez The Killing.

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.