mardi 26 novembre 2013

Breakdown (1997)

Affiche de Breakdown (1997)

Réalisé par : Jonathan Mostow

Produit par : Dino De Laurentiis & Martha De Laurentiis

Date de sortie : 2 mai 1997

Durée : 93 minutes

Pays d'origine : États-Unis

Genre : Thriller

Le dernier film sorti du vivant de l'acteur J. T. Walsh, un acteur que vous avez manqué si vous n'avez pas porté attention aux années 90, surtout que c'est ce film qui a augmenté sa popularité, de telle sorte qu'entre Breakdown en 1997 et sa mort en 1998, il a participé à trois autres films en succession, sortis peu après son décès.

Il incarne le vilain principal dans ce thriller un peu générique par moments, mais aussi un peu unique et surtout un très bon divertissement.


La bande-annonce fait un peu le travail parfait de vous vendre le film, bien qu'elle soit faite dans un style un peu dépassé avec le gars qui faisait la voix de toutes les bandes-annonces à l'époque. Le rythme y est un peu plus rapide et on croit plus à un film d'action, mais c'est effectivement ce que le film devient dans la dernière portion quand il a accompli sa tâche de faire monter la tension.

Pour ceux qui n'ont pas pu ou voulu voir la bande-annonce, il s'agit de l'histoire d'un couple qui voyage dans le Sud des États-Unis alors que soudainement, leur voiture brise. L'homme (Kurt Russell) reste avec la voiture pour la surveiller, car des gens suspects sont dans les parages. Il laisse sa femme (Kathleen Quinlan) auprès d'un gentil camionneur qui a offert de les transporter à un téléphone public à quelques kilomètres (c'est avant la popularité des cellulaires).

Quand il se rend compte du problème et qu'il arrange sa voiture lui-même finalement, il part à la recherche de sa femme, mais non seulement elle n'a jamais été au téléphone le plus près, le camionneur qu'il retrouve rapidement jure ne l'avoir jamais rencontré. L'homme ne peut pas laisser les choses-là et il met son nez dans les affaires du camionneur pour découvrir le fin fond de l'histoire, ce qui impliquera tirs de fusil, batailles et chasses en voiture, avec un gars visiblement effrayé de la situation.

C'est peut-être un aspect unique, bien peut-être pas unique, mais plutôt rare, de voir le "héros" totalement peureux et pas sûr de lui. Certes, il devient peut-être une star de film d'action en termes de talents dans la dernière portion du film, mais avant ça il ne se débrouille vraiment pas bien et il ne joue pas au gars sans peur. Tout ceci aide à faire que même si l'action n'est pas immédiatement à son plus fort, la moindre menace semble plus forte. Pour être honnête, on dirait que Kurt Russell va se pisser dessus sinon pire quand un fusil lui est pointé dessus.

Mais laissez un bon trente minutes au film pour qu'il devienne peu à peu plus intéressant. Pas qu'il n'est pas intéressant au début, mais il le devient vraiment de plus en plus. Ceci dit, il manque peut-être un certain aspect psychologique au film. Le tueur a une famille introduite et rien n'est vraiment fait avec eux. La fin ne donne pas vraiment d'ouverture ou de leçon autre que de ne pas faire confiance à la gentillesse des gens sur la route, ce sont toujours des maniaques peu importe de quel film on parle.

4 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.