samedi 16 novembre 2013

Alhambra

Gagnant du Spiel des Jahres en 2003, (jeu de l'année allemand, que The Settlers of Catan, Carcassonne, Ticket to Ride, et 7 Wonders ont aussi gagnés l'année de leur parution), Alhambra est le titre pilier de Queen Games.

Dans ce jeu, on construit un Alhambra (palais espagnol), à l'aide de tuile que l'on achète au cours de la partie. Ces tuiles sont de différente couleur. En gros, celui qui a le plus de tuile de chacune des couleurs à chaque fin de ronde gagne des points, qui définiront le vainqueur en fin de partie.

Chaque tour vous offre le choix de plusieurs actions.
Premier choix: prendre une carte "monnaie" parmi 4 cartes sur le plateau que l'on remplace à mesure. (comme les cartes trains dans Ticket To Ride)
Deuxième choix: acheter une tuile (section d'alhambra) avec l'argent que vous possédez. Si vous utilisez le montant exact, vous avez le droit de rejouer (faire un autre choix parmi les trois actions).
Troisième choix: faire un réaménagement de votre alhambra, ce qui constitue à retirer une tuile de votre alhambra et la déposer dans votre réserve, OU placer une tuile de votre réserve sur votre alhambra.

Lorsque vous achetez une tuile, vous devez la placer à la fin du tour. C'est ici la section "casse-tête" à la Carcassonne, puisque vous ne pouvez pas la placer n'importe où. Tout doit être relié ensemble et prendre en considération les murs sur les tuiles (un personnage imaginaire doit être capable de partir de votre tuile de départ et de marcher dans chacune des tuiles sans être bloqué par un mur). Le plus long mur vous rapporte des points en fin de partie.


De 2 à 6 joueurs, et d'une durée d'environ 60 minutes, il est assez simple pour ne pas rebuter les joueurs occasionnels, mais comprends assez de choix à faire et de planification que les joueurs avancés seront autant captivé par la partie.

J'aime personnellement beaucoup Alhambra: le jeu mélange quelques-unes de mes mécaniques de jeu préférées, soit un plateau de jeu modulaire, placement de tuile, et une multitude de choix à faire chaque tour. De la stratégie, mais aussi une dose équilibrée de chance (l'argent disponible et les tuiles à acheter). Un aspect planification, pour la position des tuiles dans l'alhambra. Compétitif: même si le jeu se joue individuellement (chacun a son propre alhambra), il faut constamment surveiller ceux des autres. Je finis toujours mes parties en disant que je peux faire mieux à la prochaine, et non que la chance n'était pas en ma faveur.

Si vous pensez aimer Alhambra ou que vous l'avez déjà essayé et que vous êtes prêt à l'acheter, j'ai un conseil pour vous. Le jeu de base coûte environ 40$ (ou plus si vous le cherchez en français). La deuxième option est le "Alhambra Big Box" à 70$, qui contient les 5 extensions qui se vendent habituellement 30$ chacune! (C'est 5 extensions pour le prix d'une, ou une économie de 120$ sur la série complète!). Le plus gros avantage de la Big Box est que la boîte est beaucoup plus compacte et pratique que d'avoir 6 boîtes séparées. La Big Box contient un espace de rangement pour chacun des modules, rendant le tout beaucoup plus facile.

Les extensions fonctionnent par module. Chacune des 5 extensions en contient plusieurs, pour un total de 20 modules, que vous pouvez ajouter comme bon vous semble dans n'importe quelle partie. 1? 5? 20 modules??? C'est vous qui décidez. Voici quelques exemples de modules:
-Des petits murs noirs en bois que vous pouvez ajouter pour fermer un mur, et le contraire, une arche qui vous permet d'éliminer un mur
-Une poche à change dans laquelle vous pouvez piger chaque fois que vous dépassez le montant d'un achat (si vous achetez une tuile qui vaut 10 à l'aide d'un 9 et d'un 7 parce que vous n'avez rien d'autre). Rapellez-vous que ce change est pratique puisqu'il vous permettra d'avoir le montant exact lors d'un achat, ce qui vous permet de rejouer.
-Une série de carte monnaie sans couleur qui vous permet d'acheter n'importe quelle tuile (les cartes sans couleur ne peuvent pas être combiné à des cartes colorées régulières)
-Un simple jeton qui vous donne le droit d'arrêter UNE fois la partie à tout moment pour effectuer une action
-Un système aléatoire qui change la valeur des tuiles de couleurs chaque ronde

Disons que si vous en utilisez qu'une seule par partie, ça vous fera une vingtaine de parties avec chaque fois une variation qui change un peu les stratégies, ce qui est plutôt génial. Bien sûr, certain modules sont trop simple, d'autre trop complexe (l'extension 5 en particulier), mais pour un joueur habitué, c'est peut-être ce qu'il a besoin pour le sortir de la routine d'un jeu trop familier. (la photo ci-dessous représente un début de partie utilisant TOUS les modules possible)

D'ailleurs, c'est un autre avantage de la Big Box: dans les 5 boîtes d'extensions vendues séparément, il arrive que la boîte ne contienne qu'un seul module vraiment intéressant. Vous devez donc choisir judicieusement quelle extension vaut la peine. La Big Box vous offre simplement tout, pour le prix d'une extension et du jeu de base. La Big Box n'est disponible qu'en anglais, mais sachez qu'aucun texte important n'est présent sur les pièces de jeux, vous pouvez donc jouer avec des gens qui ne parlent pas du tout anglais. Donc, aucune raison d'acheter la version spécifiquement française, sauf si vous ne pouvez pas lire les règles.

Alhambra sur iOS et Android

J'avoue passer par dessus plusieurs problèmes de l'application simplement parce que je suis trop heureux de pouvoir jouer à Alhambra n'importe où, n'importe quand. Et des problèmes, il y en a…

D'abord, si votre téléphone ou votre tablette est dans une autre langue que l'anglais, l'application plante automatiquement, sans explication. Il faut alors changer la langue de votre machine (solution officielle qui m'a été donnée par Queen Games par courriel, jusqu'à ce qu'une mise à jour règle le problème).

L'interface (du moins, à date), rend le jeu presque injouable sur un écran de téléphone/iPod. Le texte est tellement petit qu'il est très difficile de voir le "prix" sur chaque tuile. Le plateau de jeu est formé de plusieurs fenêtres qui prennent beaucoup trop de place à l'écran, et qui ne s'ouvre ou ne ferme pas d'une façon pratique.

MAIS, ça fonctionne. Sur iPad, après une partie ou deux, on peut jouer sans problème. C'est pourquoi je suis prêt à tout lui pardonner: je peux y jouer sur iPad. Si quelqu'un n'ayant qu'un iPhone ou iPod avait acheté ce jeu à 5$, je comprends qu'il soit en colère. Sachez tout de même qu'une mise à jour réglera probablement les problèmes bientôt.


L'application offre tout de même l'option de jouer solo avec différents niveaux de difficulté, en local en "pass and play" et même en multijoueur asynchronisé! Juste pour ceci, ça en fait déjà une excellente introduction à Alhambra.

On peut voir sur l'écran titre que des extensions sont prévues. Étant donné que les extensions déjà disponibles pour la version physique sont composées, plusieurs modulent PAR extensions, il reste à voir si le développeur les vendra en paquets comme la version physique, ou individuellement.

Malheureusement, une version Xbox Live Arcade avait été annoncé il y a très longtemps et a été cancellé depuis. J'espère que le jeu apparaîtra sur Xbox One, PS4 ou PC un jour.

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.