samedi 26 octobre 2013

Would You Rather

Affiche de Would You Rather
Réalisé par : David Guy Levy

Produit par : Maura Anderson, Zak Kilberg & David Guy Levy

Date de sortie : 14 octobre 2012

Durée : 93 minutes

Pays d'origine : États-Unis

Genre : Thriller, horreur & indépendant

Je ne cacherai pas que je suis un fan de Jeffrey Combs comme je le mentionnais dans ma critique de The Frighteners et Re-Animator avant ça, deux des choix les plus parfaits pour vous amuser cette Halloween dans quelques jours.

Cependant, ce n'est pas son rôle dans ce film qui a d'abord attiré mon attention, c'est plutôt l'affiche et ensuite la description me rappelant un peu Saw avant que cette série ne devienne obsédée à se penser de plus en plus intelligente en utilisant ses suites pour rétroactivement expliquer des détails des premiers films qui ne collaient pas. Maintenant, la question est : est-ce que Would You Rather réussit à capturer ce qui faisait de Saw un film fascinant pour plusieurs, allant jusqu'à mener à une franchise de sept films?

Je ne crois pas que le film a été fait avec l'espoir d'obtenir une suite, voir une série entière, donc ce n'est sûrement pas son but de toute manière, mais si j'avais à répondre à cette question, je crois qu'il y a du potentiel. Le film ne contient pas le même niveau d'intrigue que Saw, ce n'est même pas proche et ce n'est pas ce qu'il essaie, mais il réussira sûrement à vous engager sur un certain niveau psychologique.


On est introduit à cette femme qui a un frère très malade, il a la leucémie, et elle est seule à s'occuper de lui malgré son manque d'argent pour les traitements. Elle se fait offrir de participer à un concours dont l'hôte est interprété par Jeffrey Combs. Elle ne sait rien du concours avant d'y participer, mais la promesse étant qu'elle ne manquera pas d'argent pour rien si elle gagne, elle s'y lance aveuglément au désespoir de sa situation pour découvrir qu'il s'agit d'un jeu où l'hôte demande à ses invités à chaque tour de faire un choix entre deux propositions.

Un peu comme les jeux théoriques auxquels certains gars (surtout) jouent et se demandent des choses grotesques comme : «Préférerais-tu baiser ta mère ou que ta femme baises ton père?» Comme dans le jeu réel, il n'y a jamais de vraie bonne réponse aux scénarios proposés, mais la différence est que les scénarios proposés dans le film n'ont rien de sexuel, ils deviennent de plus en plus dangereux et réels, car il faut procéder à l'exécution immédiate de son choix.

Comme d'habitude, il s'agit de voir comment les humains et les différentes personnalités (oui, il y a un personnage plus méchant que les autres parmi les individus forcés à participer) réagissent face à ce scénario impossible. Blesseront-ils leurs "partenaires" ou encaisseront-ils les coups? Ou encore à quel point blesseront-ils leurs partenaires? L'argent est-elle plus importante que l'humanité? La survie est-elle plus importante que de préserver son humanité?

Évidemment que ce n'est qu'un simple divertissement violent, vous n'avez pas à vous poser ces questions et faire un peu de philosophie, ça s'écoute bien (sauf si vous n'aimez pas la violence évidemment). Le seul questionnement que je m'imagine inévitable en tant qu'humain, c'est à chaque proposition et alors que certaines choses empirent ou que des imprévus arrivent. On regarde les personnages faire des choix et on compatit avec à quel point ils ne peuvent rien faire, mais en même temps on se demande si on aurait fait le même choix au même moment.

On peut même aller jusqu'à se demander si on aurait plus agi comme le personnage méchant, qui comprend mieux comment le jeu fonctionne dès le début, mais qui perd alors toute son humanité. Ceci dit, l'actrice n'est pas très bonne : c'est Sasha Grey, l'actrice reconnue pour être une star du porno qui a récemment décider de devenir une actrice régulière.

Ce n'est pas mon rôle préféré de Jeffrey Combs. Il n'est pas mauvais, mais il joue clairement un psychopathe avec pas trop de nuance, par rapport à ce qu'il peut faire. Je l'ai bien aimé dans The Frighteners où il jouait un agent de police complètement dérangé, ça c'était un rôle unique.

C'est un bon film selon moi et il a le potentiel d'être utilisé pour des suites s'ils changent le jeu un peu à chaque fois (garder le même jeu, mais rendre les choses plus grosses, ajouter des règles).

Aussi sérieux que je semble le traiter avec les questionnements que je mentionne dans l'article, ce n'est pas un film sérieux, juste un film violent et je trouve que le sujet lourd qu'il mêle à tout ça (le frère qui a la leucémie) n'est pas à son avantage. Vous verrez peut-être ce que je veux dire si vous l'écoutez au complet, c'est juste que le film vous fera vous sentir très mal au-delà du simple fait qu'il contient de la violence et c'est une partie de l'impression qui reste après l'avoir écouté malheureusement, tout ça à cause du sujet trop lourd pas trop utile dans ce cas.

3,5 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.