mercredi 9 octobre 2013

Pivvot

Évidemment, lorsqu'un jeu iOS original connaît un succès, on voit rapidement apparaître des dizaines de clones sur le App Store. Pivvot en est un. Bien qu'il soit différent par sa forme, le jeu consiste tout de même à faire une rotation vers la gauche ou la droite pour éviter des obstacles, exactement comme Super Hexagon.

La différence majeure, c'est que votre "personnage" est une balle qui pivote sur un axe suivant le parcours d'une ligne continue. Vous ne mourrez que si cette balle touche à un obstacle. Les parcours sont générés aléatoirement, mais tout de même limités à quelques types seulement d'obstacles, qui nécessiteront toujours les mêmes mouvements de votre part. Ces "blocs" d'obstacles sont toujours espacés par un vide


On regarde la vidéo, et on croit que Pivvot sera aussi intense et amusant que Super Hexagon. Une fois que l'on termine sa première partie, on comprend alors qu'il n'arrivera jamais à créer la même excitation et énergie que Super Hexagon. C'est peut-être dû à la musique, qui est bonne, mais un peu lente par rapport au gameplay.

Premièrement, le concept même du jeu, c'est-à-dire la ligne infinie qu'est le parcours, est un problème direct du gameplay. Ses courbes rendent le calcule de la position de la balle plutôt difficile, ce qui élimine automatiquement l'aspect rapide et basé sur les réflexes que Super Hexagon fait si bien. Ce que je veux dire, c'est que si votre "balle" est parfaitement aligné pour faire face au prochain obstacle, mais que la courbe du parcours bouge un peu, ça vous fait perdre votre alignement, et vous mourrez, tout simplement. C'est peut-être le principe du jeu, mais le fait de manquer de contrôle rend l'expérience très frustrante.

Deuxièmement, le fait que les obstacles viennent en blocs séparés annule complètement l'effet de surprise, on a juste l'impression de refaire la même chose encore et encore. Le mode "voyage" les introduits un à un, et lorsque vous aurez terminé ce mode (qui est en fait le tutoriel), vous aurez l'impression d'avoir fait le tour, et vous aurez le goût de passer à autre chose.

Troisièmement, le jeu est victime de sévère ralentissement sur mon iPhone 4 (même avant iOS 7!) Après son écran de chargement assez long pour ce genre de jeu, on a un lag majeur sur l'écran titre puisqu'iOS se connecte à Game Center. Une fois que tout ceci est terminé, les lag continuent même après de longues minutes de jeux, résultant souvent en une mort instantanée. Pourquoi ce point est-il en troisième même s'il rend le jeu injouable? Parce que j'ose espérer que sur d'autres machines, le jeu doit mieux fonctionner. Sinon, c'est un flop total. Un "megaflop", oserais-je ajouter.


Pivvot est disponible sur iOS pour un énorme 3$, mais est aussi présentement sur Steam Greenlight. Faites-vous une faveur, et continuez de jouer à Super Hexagon à la place. Un meilleur jeu sur tous les points.

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.