lundi 9 septembre 2013

Rayman Legends

"Choix du geek!"

Si on m'avait dit avant 2011 qu'en 2013, le jeu de plateforme le plus attendu de l'année (même face à un nouveau Mario 3D) serait un Rayman, je vous aurais ri en plein visage. Rayman était pourtant si bas dans l'échelle des franchises préférées qu'on le considérait mort. Ubisoft a fait un miracle en ramenant le personnage d'une façon idéale: un bon vieux plateformer, mais avec de nouveaux concepts, et une présentation à en couper le souffle. Rayman Origins était génial du début à la fin, un excellent plateformer qui se hisse dans la liste des meilleurs de cette génération. La suite est-elle aussi bonne?


Rayman Legends est la suite d'Origins, et c'est mon premier point positif: pas seulement le fait qu'il a gardé tout ce qui était bon dans le premier, mais aussi le fait qu'il SAIT que c'est une suite. Ce que j'essaie de dire, c'est que la plupart des jeux vous auraient refait repartir à zéro, et vous auraient obligé à regagner vos pouvoirs un à un, mais pas Legends. Vous commencez exactement dans le même état où vous aviez quitté Origins  hélicoptère, marcher sur les murs, le pouvoir de nager, etc. On évite alors un tas de tutoriels ennuyant: on nous met directement dans l'action. Les niveaux peuvent alors se servir de tous les pouvoirs, augmentant les possibilités de level design.

Pour ce qui est du contrôle, n'ayez crainte: il est resté intact. Solide et précis, on est toujours en contrôle de son personnage, même sous l'eau. Je dois souligner que le jeu en multijoueur est beaucoup plus amusant dans les Rayman que les New Super Mario Bros., puisque oui, on peut se frapper entre joueurs sans le vouloir, mais on ne se nuit pas en se sautant sur la tête par accident. Il n'y a pas non plus de système de vie (concept plus souvent dépassé qu'autre chose), ni à un joueur ni en multijoueur, ça fait donc des parties beaucoup plus agréables pour ce jeu. Comme Origins, tout les niveaux sont jouables en coop (local uniquement)!

Bien que ça semble difficile à croire, Rayman Legends est encore plus beau que Origins. C'est en ajoutant des effets de lumières dynamiques et des dégradés (ombres) sur les personnages et objets qu'on obtient un look ressemblant plus à une peinture qu'à un cartoon. Même les 40 niveaux provenant d'Origins inclus dans Legends ont été refaits avec ce nouveau look, et ça se voit instantanément. Je disais qu'Origins était le plus beau jeu de plateforme que je n'ai jamais vu; Legends vient de lui voler son titre. (Regardez les images de l'article taille réelle!)


Et ce n'est pas uniquement une question de détail, c'est aussi une question de style. Les mondes dans les jeux de plateforme reviennent souvent au même: la forêt, le désert, le monde de glace, le monde de feu, le monde sous l'eau. C'est peut-être le cas de Legends, mais il y a un twist à chaque fois. Par exemple, le monde sous l'eau est très "Bioshock", puisqu'on explore une ville steampunk sous l'eau. Il y a juste les niveaux se déroulant dans un Rome fantaisiste que j'ai trouvé un peu séparé de leur thème. Au début, les paysages ensoleillés sont magnifiques, mais la plupart des niveaux se déroulent dans un temple au décor générique. Par contre, ça laisse la place à des niveaux vraiment originaux qui n'aurait pas pu être fait ailleurs. Ce thème est un peu la "poubelle" des idées restantes, mais on peut vite passer par dessus.

J'ai été bouche bée durant tout le jeu, admirant les décors et blagues visuelles placées un peu partout. C'est un peu la cause du plus gros problème de Rayman Legends sur Wii U.



Le problème, ce sont les niveaux dans lesquels ont contrôle Murphy à l'aide de l'écran tactile du Gamepad. Celui-ci a des couleurs beaucoup plus fades qu'à mon téléviseur, et je trouvais dommage de regarder des si beaux décors sur un tout petit écran n'affichant pas autant de détails. Ce qui est frustrant, c'est que ces niveaux sont beaucoup trop nombreux. Ils sont peut être amusant en multijoueur, mais seul, on doit ouvrir le chemin au Globox contrôlé par l'intelligence artificielle, et ça cause souvent des problèmes. Surtout lorsqu'on essaie de libérer tout les Teensies (qui vous débloque des niveaux), l'intelligence artificielle court vers la droite et s'en fout complètement. Et en général, les niveaux de Murfy sont juste moins amusant que du plateforming standard.

Ce n'est pas un défaut présent uniquement sur Wii U, c'est même probablement moins pire sur cette console puisque sur les autres, Murfy se déplace tout seul, les niveaux sont donc transformés en quick-time-event ultra long. La solution aurait été selon moi de séparer ces niveaux, et d'en faire une minihistoire à jouer en coop. C'est sûr que ça vous aurait fait au moins une quinzaine de niveaux de moins à un joueur, mais d'un autre côté, c'est mieux que d'y être forcé.

J'ai trouvé le jeu un peu court (6 heures 30 pour voir le générique), mais je suppose que c'est le prix à payer pour de si beaux décors... Vous aurez tout de même une tonne de contenu à débloquer: personnages, médailles, niveaux invasion, créatures, et bien sûr 40 niveaux de Rayman Origins. Sachez que ceux-ci comprennent les shoot-em up sur dos de moustique, les boss, et quelque course de trésors. Donc beaucoup de variété, puisqu'on ne trouve pas de ceux-ci dans Legends.

La plus grande nouveauté sont les niveaux musicaux (un par monde), où vous devez suivre le rythme pour éviter les obstacles (comme Bit Trip Runner). C'est très bien, et ça ne prend pas toute la place dans le jeu. C'est comme une récompense pour avoir battu le boss qui vient juste avant.

On se rappelle du monde supplémentaire dans Rayman Origins, qui obligeait les joueurs d'effectuer la lourde tâche de collectionner TOUT les Teensies, ainsi que de réussir TOUTES les courses à trésor du jeu (que je n'ai d'ailleurs jamais réussi). Ce monde contenait un niveau hyper difficile, et un nouveau boss. Cette fois, le monde "Living Dead Party" est déblocable plus facilement, mais ce n'est qu'un nouveau niveau musical, et un remix 8-bit de tous les autres niveaux musical. Ceux-ci, soit dit en passant, sont extrêmement difficiles, mais pour les mauvaises raisons: je vous laisse la surprise de découvrir pourquoi...

Je ne saurais dire pourquoi, mais en ce moment, j'ai l'impression que j'ai eu plus de plaisir avec Rayman Origins que Legends. C'est peut-être le fait qu'entre les boss, les niveaux musicaux, les courses et les niveaux de Murfy, il ne restait pas beaucoup de place pour du plateforming léger qui me permet d'explorer pour trouver les secrets et par le fait même, admirer les décors. Je l'ai remarqué lorsque j'ai joué aux niveaux "Back to Origins", où j'ai fini par réaliser que les niveaux de Legends sont toujours stressants, on doit toujours courir à la vitesse maximum. Plus de niveau de plateforming standard entre les niveaux de courses, c'est peut-être ce qui manque à Legends. Mais étant donné qu'il contient au moins la moitié des niveaux de Origins, Legends l'emporte par défaut.

Mon sentiment est peut-être renforci par l'interminable année d'attente supplémentaire. Il était censé sortir en décembre 2012, mais a été retardé à septembre 2013. Pendant tout ce temps, on s'est fait dire par Ubisoft que cette année-là servirait à inclure encore plus de contenu. Donc, les attentes ont grimpé, en plus des pubs et nouvelles constantes. Le pire dans tout ça, c'est que le jeu avait été annoncé comme exclusif Wii U, ce qui a poussé plusieurs personnes à s'acheter la console. Ubisoft a plus tard annoncé que le jeu serait multiplateforme!

J'ai beau avoir trouvé quelques défauts à Rayman Legends, mais je ne peux m'empêcher de le lever peut-être un peu plus haut qu'il devrait être si je ne considérerais rien d'autre. C'est que c'est réellement un modèle pour les jeux de plateforme, mais aussi pour l'industrie. Quand on voit les New Super Mario Bros qui sont identiques les uns des autres et tellement rigide dans leur level design, on ne peut qu'admirer Rayman Legends. C'est ÇA un VRAI jeu de plateforme digne d'aujourd'hui. Il n'est pas fait par un studio indépendant, mais on ressent pourtant cet amour pour un design émulant un peu les vieux classiques tout en créant quelque chose de nouveau.

À côté de Rayman Legends, New Super Mario Bros U semble avoir été fait par une firme de comptable. Tellement vide de personnalité, d'innovation, idée ou de plaisir! Les mêmes mondes pendant 4 jeux, alors que Rayman nous revient avec des univers complètement fous et superbement illustrés: c'est comme si Rayman avait 20 ans d'évolution par rapport aux derniers Mario. Multiplateforme, bourré de contenu, de nouveau défi chaque jour, Rayman Legends vous tiendra occuper longtemps après avoir vu le générique, si vous le voulez bien. Si vous aimez les jeux de plateforme, j'en déduit que vous allez adorer celui-ci. Sinon, pourquoi avoir lu cet article jusqu'à la fin, n'est-ce pas?

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.