lundi 3 juin 2013

With Great Power: The Stan Lee Story

Affiche de With Great Power: The Stan Lee Story
Réalisé par : Terry Dougas, Nikki Frakes & Will Hess (a.k.a. William Lawrence Hess)

Produit par : Terry Dougas, Nikki Frakes, Will Hess (a.k.a. William Lawrence Hess) & Paris Kasidokostas Latsis

Date de sortie : 24 juillet 2010

Durée : 80 minutes

Pays d'origine : États-Unis

Genre : Documentaire indépendant

N'est-ce pas incroyable qu'un homme naisse peu avant la Grande Dépression au siècle dernier, qu'il crée la mythologie américaine moderne et qu'il rêve de voir ses créations prendre leur envol au cinéma bien avant que la technologie suggérée soit en place, pour finalement à notre époque avoir une apparition surprise dans chacun de ces films qui sont ceux qui mènent le box-office? N'est-ce pas incroyable que cet homme soit toujours en vie à 90 ans (et on ne le souhaite pas autrement), encore au travail à créer des personnages, toujours vif d'esprit et en déplacement fréquent pour rencontrer ses fans de multiples générations?

Cet homme, Stan Lee, créateur de Spider-Man, Hulk, X-Men, Iron Man et autres, est le sujet de ce documentaire prenant principalement l'allure d'une longue entrevue où la légende vivante vous raconte comment il en est arrivé là.


Le documentaire n'a pas beaucoup de travail de réalisation et de production comme certains documentaires plus élaborés dont nous vous avons parlé sur le site, mais il a la chance de contenir la source numéro un en matière de connaissances sur Stan Lee, donc ça compense peut-être un peu. Il parle sur des périodes de sa vie (probablement en réponse à des questions que l'on n'entend pas) et il y a quelques segments où on le voit arriver chez lui pour ensuite parler un peu avec sa femme de leurs soixante années de mariage, aussi de l'influence qu'elle a eu sur lui.

Les seuls ajouts au documentaire sont des clips vidéos d'archive où Stan passe à des entrevues de l'époque où il était une célébrité montante du monde des comics, quelques clips audio, des témoignages de gens ayant travaillé avec Stan et des superbes transitions réalisées à l'aide de graphiques provenant des comics sur lesquels il a travaillé, sinon pas trop de décorations. (Même que je ne sais pas si c'est juste parce que la qualité de la vidéo qu'ils ont envoyée sur Netflix était misérable, mais j'ai déjà écouté des films en HD superbe sur le site et celui-ci, en HD, même pour les sections filmées récemment et non pas les archives, la qualité n'était pas bonne.)

Si vous l'écoutez, vous en apprendrez sur des débuts difficiles, la honte de travailler pour les comics à l'époque, l'ambition d'un homme et ce qui l'a poussé à créer des héros comme il le voulait et pourquoi certains de leurs traits de caractère sont comme ils le sont. Peut-être ceci aidera à clarifier en quoi il a été un génie et pourquoi il est important. Il y en a aussi un peu à apprendre sur Stan, l'humain, celui qui a été à la guerre et qui est tombé amoureux de sa femme. C'est drôle à quel point l'endroit où il crée et écrit est modeste, je me sentirais immédiatement à l'aise dans la pièce qu'il montre.

Le documentaire est assez intéressant pour celui qui respecte l'œuvre de Stan Lee, présenté comme l'homme qui saisit le moment présent, et pour celui qui respecte l'humain qu'il est, car malgré qu'il est d'une vieille époque et a sûrement certaines anciennes coutumes (comme il nous dit avoir demandé à sa femme, qui avait une carrière quand il l'a épousée, de cesser de travailler et il avoue regarder cette partie de son passé comme une erreur de gars macho), il est présenté comme quelqu'un qui n'aime pas les injustices, un bon-vivant dans sa plus pure définition.

Et croyez-moi, on peut souvent dire ça d'une personne pour apprendre plus tard de sources auparavant muettes qu'il était le pire gars à côtoyer, mais dans le cas de Stan Lee, à part pour quelques frictions légales avec Jack Kirby, le co-créateur de certains des super-héros, plusieurs sources confirment sa gentillesse, dont sa femme qui démontre des émotions sincères. De plus, il a une telle présence publique et il a vécu si longtemps que si rien n'est sorti de particulièrement mal sur lui encore en 2013, je crois que c'est parce qu'il est plutôt honnête. Donc, en apprendre plus sur ce personnage respectable qui mérite votre attention est ce pourquoi je conseille ce documentaire pourtant plutôt simple.

Pour moi, Stan Lee est l'une des figures les plus importantes de notre époque moderne. Quand je dis «mythologie américaine moderne», j'y pense vraiment. J'ai appris plus de valeurs morales des personnages créés par Stan Lee que de la Bible. Présenter l'autre joue n'a aucune valeur dans le monde réel. «Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités», c'est quelque chose que les gens qui influencent les lois et l'avenir d'un pays devraient constamment avoir en tête.

Créer des super-héros noirs parce qu'ils méritaient d'être représentés autant que leurs égaux blancs et faire des X-Men les héros "différents" qui vont même souvent protéger les gens qui les traitent de race différente qui devrait mourir, c'était une réflexion directe de Stan Lee et des injustices qu'il a vu arriver autour de lui en naissant à une époque moins ouverte d'esprit. C'est toujours applicable au monde courant et ce sont des leçons qu'il ne faut jamais oublier. De plus, comme il le dit, ses histoires étaient faites pour subtilement contenir ces idées, mais afficher de grandes aventures intriguantes pour le lecteur qui ne les voit pas ou qui est trop jeune.

Long live Stan Lee! (J'aurais bien dit "Excelsior!", mais je ne volerai pas à Stan sa façon unique de dire au revoir.)

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.