jeudi 30 mai 2013

Mr. Brooks

Affiche de Mr. Brooks
Réalisé par : Bruce A. Evans

Produit par : Kevin Costner, Raynold Gideon & Jim Wilson

Date de sortie : 22 mai 2007

Durée : 120 minutes

Pays d'origine : États-Unis

Genre : Thriller

J'ai peut-être une certaine fascination pour les tueurs en série. Pas une obsession comme ceux qui savent tout ce qu'ils ont fait et les admire, mais ce serait mentir que de dire qu'il n'y a rien d'intriguant sur ces personnes qui vivent une double vie dont l'une est souvent vue en surface comme celle du parfait membre du voisinage et l'autre où il tue progressivement et de façon souvent grotesque plusieurs membres du voisinage en question.

C'est probablement une grosse partie de pourquoi la série télé Dexter est l'une de mes préférées à date (pas toujours parfaite, mais rarement mauvaise) et pourquoi j'ai été attiré par ce film.

Mr. Brooks nous présente un personnage du même nom interprété par Kevin Costner. Mr. Brooks est un homme d'affaires dans la cinquantaine et il est aimé de ses proches. Le film nous montre d'ailleurs qu'il aime ses proches autant qu'ils l'aiment. Mr. Brooks cache aussi un secret, celui d'être un tueur en série de renom jamais identifié par la police et en pause depuis deux ans. Mais pour une raison ou pour une autre, récemment il n'arrive plus à contrôler ses pulsions qu'il décrit comme une addiction. Il tue donc un couple après une soirée où il était félicité, mais peut-être par manque de pratique, il fait une légère erreur qui s'avère grave alors qu'il a été surpris par un voisin pervers (Dane Cook) qui lui fait la requête d'assister à son prochain meurtre sous menace par chantage. Pauvre Mr. Brooks, lui qui s'était dit que c'était la dernière fois!


Ce film peut être intéressant, mais il a des fautes assez importantes. Il y a trop d'histoires qui s'infiltrent et qui s'ajoutent à l'histoire principale. Un deuxième tueur est poursuivi par une policière (Demi Moore) qui est en demande de divorce et tous ces éléments s'ajoutent à l'histoire. De plus, la fille de Mr. Brooks décide de lâcher l'école à cause d'une raison cachée au début et ça vient aussi s'infiltrer dans le film.

Pour dire vrai, la chose avec sa fille influence le personnage de Mr. Brooks et les décisions qu'il prend par la suite, mais sauf si le film faisait partie d'une série, le fait que le personnage de la policière soit autant exploré sans souvent que le film prenne la peine de faire le lien avec Mr. Brooks, ça semble de trop.

Aussi, ne vous attendez pas à un film à humour noir, il n'y a pas vraiment d'humour, plus un peu de drame et de suspense. Ce n'est pas non plus un film d'action où Mr. Brooks se sauve de la police et tue plein de gens. Ce n'est pas un film d'action et il n'y a qu'une scène ou deux qui seraient vraiment typiques d'un film d'action. La bande-annonce, avec la trame sonore qu'ils ont ajoutée et le rythme du montage, donne l'impression d'un film intense. Ce n'est pas vrai que c'est un "thrill ride" d'un bout à l'autre et la bande-annonce est plutôt faite pour faire accepter ce film au plus grand dénominateur commun, ce qui est peut-être une erreur quand ça va jusqu'à faire de la fausse représentation.

Si vous avez vu Dexter, étant une série télé, il y a plus de place pour le développement des personnages qui doit se faire de façon plus rapide dans un film et disons que ce film fait ça de façon juste adéquate, pas le meilleur exemple de tous les temps.

Mr. Brooks ne passe donc pas près de la qualité de Dexter à son meilleur, mais Kevin Costner joue bien son rôle, il a une bonne étendue dans sa performance et le personnage de Mr. Brooks a ses moments intéressants. Les histoires multiples sont un point négatif, mais on ne sait pas quand les morceaux vont aller ensemble et de quelle façon, ce qui crée un certain élément de tension. Particulièrement, on se demande ce qui va vraiment se passer entre Mr. Brooks et le voisin un peu dérangé et un élément choc en milieu de film (dans une scène dramatique très bien performée par Kevin Costner) rend la situation encore plus difficile.

Et voici le point que je voulais mentionner après avoir écouté le film et ayant suivi la série Dexter depuis plusieurs années (elle touche à sa fin d'ailleurs dans quelques mois). J'ai l'impression que Mr. Brooks a influencé Dexter. Le contraire s'est peut-être d'abord produit, car le livre qui a inspiré Dexter a été écrit quelques années avant la sortie du film et la série commençait un peu avant le film, atteignant probablement une reconnaissance importante environ à sa sortie (c'était le bon moment pour sortir un film de ce genre donc). Le film contient des éléments propres à la série avant (et après) sa sortie, y compris avoir un code pour ne pas se faire prendre, même si ce n'est pas explicitement dit (on s'en rend compte assez facilement). Mais vous savez peut-être que la saison 3 de Dexter marque un changement (pas de spoiler) : Dexter commence de plus en plus à avoir des conversations avec quelqu'un qui n'est pas vraiment là, de la même façon que Mr. Brooks parle à quelqu'un qui n'est pas vraiment là dès les débuts du film. Ce personnage est une représentation physique d'une autre facette de sa personnalité.

La troisième saison de Dexter serait la première qui a été filmée après la sortie de ce film. Coïncidence? En fait, c'est possible. Les responsables de la série Dexter avaient probablement besoin d'un outil pour donner plus de dialogues à Dexter et explorer plus efficacement sa moralité (ou manque de moralité) après deux saisons. J'aurais probablement fini par sortir cette idée moi-même à leur place, à défaut de trouver mieux. Mais le fait est que c'est quand même intéressant de pointer que Mr. Brooks est aussi possiblement l'inspiration pour ce changement.

Je crois que le film Mr. Brooks gagnerait à être exploré davantage s'ils ont une bonne idée de comment procéder rendu-là, car les éléments qui semblent présentement être plus ou moins utiles à l'histoire donnent l'impression, comme je l'avais dit, que le contexte du film est supposé dépasser les limites d'une seule entrée dans la série (qui n'est donc pas une série à l'heure actuelle).

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.