dimanche 12 mai 2013

Justice - Access All Arenas

Un album Live.

La raison pour laquelle on achète des albums enregistrés Live est encore un mystère pour moi. Pour le pop, le rock, punk ou tout autre genre joué directement sur scène, c'est le plaisir de voir la musique être créée devant nos yeux, de voir le groupe performer. C'est aussi comme un souvenir, pour les spectacles que vous avez vu.

Mais pour la musique électronique, c'est totalement différent. Un show live d'un groupe électro, c'est souvent un gigantesque mix non-stop de son album ou de sa carrière, où tous les sons s'harmonisent et créer quelque chose de nouveau. Alive 2007 de Daft Punk en est le parfait exemple. La deuxième option, c'est le show visuel qui se passe en même temps. Il y a des cas où la musique n'est pas la seule attraction, mais plutôt l'agencement de son et d'image. L'exemple dans ce cas serait Minimum Maximum de Kraftwerk, où la musique n'est pas mixée tant que ça, mais le spectacle est tout de même impressionnant.


Mais lorsqu'on prend Access All Arenas de Justice, il ne tombe dans aucune catégorie. Il n'y a pas le plaisir de voir un band jouer live puisque tout est préenregistré (sauf quelques minuscules sections), et il n'y a pas vraiment de show visuel (quelques effets de lumière). Quant au mix, pour moi, ça ne passe pas. Ce n'est pas un mix non-stop: il arrête après les chansons comme le ferais un band qui performe live. Mais ça ne s'applique pas, lorsque c'est du matériel préenregistré... Le travail d'un DJ est de mixer, ou d'appliquer des effets!


À l'habitude dans la musique électro, je me fous complètement si le mix a été créé à l'avance: si le mix est bon, je suis content et j'apprécie le travail qui a été fait dans la préparation du show. Mais dans le cas de Justice, la majorité des variations par rapport à l'album viennent de remix présent sur les singles. On peut entendre "Helix (Extended)" (c'est carrément la deuxième piste du "live"), "D.A.N.C.E. Extended", le même remix de Phantom Pt.1 que dans le premier live… Il y a quand même de bons moments, comme la piste New Lands, qui est réellement mixé...

Au final, on se ramasse avec une série de remix que l'on connaît déjà, mais avec un son de basse qualité d'un Live (echo). Une chanson du premier album avec un a capella de Civilization qui passe par-dessus, ça ne fait pas le travail.

À la base, j'ai déjà été déçu par Audio Video Disco. Ce n'est pas nécessairement un mauvais album (quelques morceaux sont géniaux), mais c'est plutôt comme si le groupe n'avait pas compris ce que les gens aimaient de leur premier album. Ce qu'on aimait de "Cross", c'était les sons crus et la distorsion: c'est ce qui a attiré les gens au tout début avec le single Waters of Nazareth.

Access All Arenas de Justice, un album Live décevant, mais tout de même intéressant à écouter: juste un manque de d'ingéniosité, de surprise et de nouveauté.


Si vous voulez un (vrai) bon mix de l'album Audio Video Disco, je vous propose l'album AVD Celebration de Mac Stanton. Il contient aussi des extrait de "Cross", de nouveau son, et chaque piste est réellement travaillé de façon à offrir une saveur différente de l'original. Si s'aurait été ÇA le live, je n'aurais eu de des félicitations à faire. Non seulement cet album est disponible gratuitement, mais il a un son encore plus "Justice" que l'album original, ironiquement (plus de synthétizeurs distorsionné et de cassure qui nous rappelle le premier album de Justice). En fait, c'est le style de Mac Stanton, mais celui-ci se rapproche plus de la renaissance de la French Touch en 20XX, frôllant le Teenage Bad Girl, le SebastiAn ou le Boys Noize.
Justice-Helix-Mac Stanton Remix Extract by So French Records

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.