samedi 18 mai 2013

Green Lantern (feat. la tête de Ryan Reynolds)

Affiche de Green Lantern
Réalisé par : Martin Campbell

Produit par : Greg Berlanti & Donald De Line

Date de sortie : 14 juin 2011

Durée : 114 minutes

Pays d'origine : États-Unis

Genre : Film de super-héros

On est dans la période des films de super-héros et ça fait presque deux ans que ce film dont tout le monde a parlé en catastrophe est sorti, juste assez de temps et la bonne période pour me décider de lui donner sa chance.

Pour en parler en bien, Ryan Reynolds ne ruine pas le film, les visuels sont colorés et le costume est beau, quoique selon mes calculs exacts ça paraît à 297% que c'est fait par ordinateur (quelqu'un a eu la brillante idée que le costume soit complètement faux au lieu d'ajouter un peu de CG par-dessus une base qui a déjà l'air principalement de l'apparence finale, allez savoir). Bon, maintenant qu'on s'est débarrassé du bien, vous pouvez lire le reste pour voir ce que j'ai à dire de mal du film.


Oui, oh comme j'ai des mauvaises choses à dire sur celui-ci! D'abord, informations sur celui qui fait la critique. Je ne suis pas un gars DC. Ça ne veut pas dire que je suis activement contre DC : j'aime Batman, je collectionnais Superman étant jeune et je ne parle pas des divisions comme Vertigo. C'est juste que ma préférence personnelle générale est que ce que je recherche dans les comics est chez Marvel et c'est avec eux que j'ai grandi, la compagnie qui était à l'époque et toujours aujourd'hui je crois le Big One chez les comics (pour former les Big Two avec DC, ce qui représente 80% de toutes les ventes de comics).

Par conséquent, Green Lantern, je ne le connais pas tant que ça, je le compare à l'Estonie. Quand j'étais tout petit, je ne connaissais ni l'Estonie ni Green Lantern. À un certain point il y a plusieurs années, j'ai appris le nom, fait une vague recherche, mais en gros je ne sais pas en quoi consiste ni l'un ni l'autre tant que ça (j'avoue peut-être tristement en savoir plus sur Green Lantern que l'Estonie par contre, désolé Estonie).

Comme la tendance le veut, j'imagine que ce film est une collection par-ci par-là d'éléments vus à travers les années dans les comics. Il s'agit de l'histoire de Hal Jordan, un gars qui pilote des avions de chasse dans une séquence qui m'a fait penser à Top Gun (ce n'est pas une bonne mémoire).


Il est présenté comme arrogant et rempli de peurs qu'il n'admet pas. Parallax, une bibitte de l'espace qui mange les peurs des individus, tue un extra-terrestre qui s'échoue sur Terre et la bague qu'il porte se met à la recherche de son prochain propriétaire destiné. La bague tombe sur Hal Jordan, pour nous enseigner une leçon cosmique j'imagine. Cette bague? C'est celle des Green Lanterns, une "armée" intergalactique qui maintient la paix et qui doit sauver le monde de la menace qu'est Parallax, qui est en train de facilement manger des planètes entières, car des individus qui ont des peurs, c'est genre tout le monde. Qu'a-t-elle de si spécial la bague? Elle permet de créer n'importe quoi que son utilisateur peut imaginer là où il veut quelque part dans son champ de vision et la seule limite est l'imagination de l'utilisateur (ou des gens responsables de l'histoire). Un mur, de l'eau, une épée, un trampoline, n'importe quoi, youpi!

Je ne connaissais peut-être pas Green Lantern tant que ça, mais j'ai déjà savouré une œuvre du réalisateur, Martin Campbell, le gars qui nous a donné Casino Royale. Pour ceux qui ne savent pas (vous dormez?), c'était le premier film Bond de la série avec Daniel Craig dans le rôle-titre, donnant un ton sérieux au personnage. J'étais un fan du personnage bien avant Casino Royale et peut-être partiellement aidé par ça j'aime généralement les deux styles de James Bond, mais si vous en demandiez un plus sérieux que d'habitude, Casino Royale relevait cette tâche sans soucis.

Green Lantern, est-ce un film style comic book comme Marvel tente vraiment d'adapter son univers directement au cinéma? Est-ce un film tentant d'ajuster le personnage à notre sombre réalité comme les Batman de Nolan? La réponse est ni l'un ni l'autre. C'est plus comme Fantastic 4: Rise of the Silver Surfer. Il n'y a pas tant d'action que ça entre le début et la fin, ça ne veut pas dire non plus qu'il y a rien de songé ou de développement complexe des personnages pour combler le vide et le boss final est plus une grosse masse de la taille d'une galaxie dans l'espace que quelque chose qui peut être filmé avec une bonne chorégraphie. Donc, la bataille finale est décevante. Et si jamais vous voyez le film, posez-vous cette question: «Suis-je vraiment supposé croire que Hal Jordan, Green Lantern, est un génie et que ce qu'il fait n'a jamais été pensé par un autre membre de son groupe supposément beaucoup plus compétent que lui?» Et remarquez aussi la scène après le générique de fin qui m'a juste fait poussé un gros «Pourquoi!?» OK, cette exclamation s'est produite uniquement dans ma tête, mais c'est seulement parce que j'ai du contrôle et que j'ai écouté le film tard, je ne pouvais pas crier.

J'ai mentionné boss final, c'est parce que c'est un jeu vidéo ce film-là ou peut-être un film d'animation 3D qui s'adonne à avoir la tête de Ryan Reynolds flottant autour d'un monde en 3D. Je l'ai dit, le costume couvrant tout le corps de Reynolds est en CG et ça paraît. Quand Green Lantern est dans l'espace, le monde extra-terrestre est en CG. Si je ne me trompe pas, tous les décors de ce monde, y compris ceux rapprochés comme le sol où il marche, sont recouverts d'une bonne couche de CG ne laissant transparaître rien de vrai et on s'en rend compte immédiatement. Ce n'est pas comparable au monde de Thor. Tous les personnages Green Lantern en dehors de Ryan Reynolds et Sinestro sont faits en CG aussi et peut-être que c'est à cause des environnements ou du faux costume qui recouvre 90% de son corps, mais j'avais l'impression que Sinestro était en CG la plupart du temps (je suis pratiquement certain qu'ils ont fait une bonne passe pour raffiner son apparence en post-production, ce qui l'aurait rendu presque aussi faux que l'environnement où il se trouve).

Les films de Marvel utilisent le CG à leur avantage, un mariage de choses qui sont vraiment là et d'effets ajoutés par ordinateur. Autre chose, les films Marvel me font croire que jouer à un jeu vidéo adapté du film ne serait pas meilleur, car j'ai vu toutes les choses over the top dans le film et en général ça correspond aux cutscenes dans les jeux vidéo qui nous montrent toutes les choses débiles que peut faire le personnage, mais une fois qu'on le contrôle il n'a pas la même fluidité de mouvements. Green Lantern me fait croire que jouer au jeu vidéo serait 100 fois meilleur, car ils n'ont pas le choix dans le format d'un jeu vidéo de me donner quelque chose à faire tout le long, des combats, quelque chose, mais pas un film de 2 heures aussi vide que Green Lantern l'est. (Moi qui n'aime pas les longues histoires d'origine en plus, comme ces films le font normalement, ça prend genre 30 ou 40 minutes avant que Ryan Reynolds devienne un Green Lantern qui n'a encore pratiquement rien fait, c'est pire que l'entraînement de Bruce Wayne dans Batman Begins, au moins il faisait quelque chose, ça jouait beaucoup dans le scénario.)

Il semble que le jeu vidéo a quelque chose que le film n'a pas : plus qu'un combat et la possibilité de cogner son adversaire. Déjà, c'est ça.

Il y a plusieurs détails du scénario qui ne font pas de sens. Suis-je supposé les remarquer et les pointer? Dans le cas d'un Batman de Nolan, c'est tellement réaliste que s'il y a un détail du scénario qui ne fait pas de sens, on le remarque deux fois plus et ça nous sort un peu du réalisme, au moins temporairement un bout. Mais contrairement à Green Lantern, impossible de critiquer ces films au point où ils deviennent mauvais. Dans le cas d'un film de Marvel, le tout récent Iron Man 3 était bourré de détails qui auraient dû être retravaillés dans le scénario, mais ça ne m'a pas dérangé tant que ça, parce que c'est loin d'être un film qui m'absorbe dans son réalisme dès le départ. Green Lantern, c'est juste con par bouts et il faut passer au travers (ou pas). La bague recherche un individu sans peurs qui s'avère avoir des peurs. C'est tout expliqué éventuellement pourquoi Hal Jordan était le bon choix malgré tout, mais pourquoi coller la scène où on nous montre qu'il a peur à celle où on nous explique que la bague recherche un individu sans peur? Pourquoi me montrer que le père de Hal meurt quand il est jeune (pas un spoiler) dans un avion de chasse et tout de suite après me montrer que Hal a fait la décision discutable de devenir pilote de ces avions et me montrer un flashback de son père qui meurt pour me montrer qu'il a peur, mais genre juste cinq minutes après que j'ai vu la maudite scène en question?

J'ai écouté la version étendue, qui a environ dix minutes de plus, un cauchemar inutile, mais le fait est que j'avais le goût de couper environ 50 minutes rendu à la fin du film, donc version étendue ou pas, il y a une quantité énorme de choses qui devraient partir. Malheureusement, il n'y a rien à faire pour le manque de contenu. Que ce soit un film d'une heure où Hal Jordan doit se battre contre la bibitte de l'espace ou deux heures, il ne se passe juste rien dans le film. Là où en tant que fan de comic book les films Iron Man me donnent le goût d'en apprendre plus sur ce personnage de Marvel qui est l'un de ceux que je n'ai jamais suivi, Green Lantern me laisse froid face à mon manque de connaissance du personnage. On ne doit pas juger un personnage sur une adaptation, mais je ne me précipiterai pas pour le découvrir non plus.

DC n'a toujours pas de formule cinématique à suivre comme Marvel. Est-ce que c'est nécessaire? Pas pour les films en général, mais si votre but est de monter une équipe qui aura éventuellement un film crossover comme Justice League (et c'est le but de DC pour rester dans le combat contre Marvel), il vous faut un ton général, une certaine harmonie et ouverture qui ne doit pas être poursuivie de la même façon que le film à oublier qu'est Green Lantern et qui me semble juste trop difficile à suivre avec l'univers refermé et réaliste de Batman de Nolan. Ceci dit, j'espère sincèrement que Man of Steel donnera le ton unique que DC cherche pour son univers cinématique, car chaque année qu'ils perdent leur laisse moins de chance d'arriver à leur but et en tant que fan de Marvel, mais aussi de bons films comme il a été possible d'en faire avec certains personnages de DC, la concurrence peut juste faire du bien à l'une compagnie ou l'autre. En tout cas, Green Lantern sucks!

2 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.