lundi 21 janvier 2013

Retro City Rampage

Retro City Rampage, c'est un "What if?". La question est: "Et si Grand Theft Auto serait sortie à l'époque du NES?". Ville open-world, conduite de véhicule, arme, vue de dessus, tout y est. Les missions principales sortent du moule en incluant des sections platformers. Plein de side-quest, challenges, et collectibles, beaucoup de plaisir à y avoir.

Sachez que tout le jeu a été développé par une seule personne, Brian Provinciado, qui a démarré le projet en 2002 comme véritable demake GTA sur NES. Les limitations de la console l'ont poussé à continuer le développement sur PC, et c'est là qu'il s'est amusé à transformer la simple copie en parodie, et à y ajouter des missions originales.


La ville est un peu petite, mais les missions principales se déroulent parfois à l'intérieur des bâtiments, ce n'est donc pas trop répétitif. Une attention particulière a été mise sur les dialogues pour en faire un jeu comique et un peu ridicule, et ça fonctionne.

Où on peut voir l'amour du développeur pour l'histoire du jeu vidéo, ce sont les skins. Plus d'une dizaine de skins différents vous permettent de changer la façon dont le jeu est affiché. Par exemple, l'un d'eux émule un deux couleurs à la GameBoy classiques (vert et noir), avec le bord d'écran du Super GameBoy. C'est tout simplement génial. Il y a qui émule le Virtual Boy, une Arcade, une vielle télévision, PC 256 couleurs, et plein plein d'autres. C'est sûr que sur PS Vita, je vous conseille de les désactivés, étant donné que l'écran est plus petit, mais sur votre PS3, c'est un petit bonus amusant.

Il y a aussi une arcade à l'intérieur du jeu: vous pouvez y jouer à des minijeux, dont une version Virtual Boy de Super Meat Boy et une version Atari de BitTrip Runner! Les références à d'autres jeux vidéos abondent: un niveau est carrément une version 8-Bit de 'Splosion Man, un niveau Mario, Bionic Commando des personnages jouable comme le protagoniste de Minecraft et pleine d'autres références que je ne vous gâcherais pas. La plupart d'entre elles font référence à la culture des années 80. C'est de la pure nostalgie pour la génération qui a grandi avec une NES-SNES.

La fonction la plus appréciée est sur PS3 et Playstation Vita: vous n'avez qu'à acheter le jeu une fois pour les deux consoles! Le transfère de la sauvegarde fonctionne comme un charme: c'est un simple "save to cloud" et "load from cloud". Il vous faut simplement vous souvenir à chaque fin de partie de sauvegarder sur le cloud, au cas où vous voudriez jouer sur Vita. Tous les jeux qui sont sur les deux plateformes devraient prendre exemple sur Retro City Rampage, Sound Shapes, Playstation All Star Battle Royale et Sly 4, et offrir le téléchargement gratuit pour la deuxième console. Après tout, vous l'avez déjà payé!

Le problème que j'ai avec Retro City Rampage, c'est que je le trouve beaucoup trop difficile dans certaines missions. Je comprends que le créateur du jeu voulait imiter la difficulté plus fréquente dans les jeux rétro, et je respecte cela, mais personnellement, ce n'est pas quelque chose qui m'intéresse nécessairement. La solution facile à ce "problème" aurait été de simplement enlever la limite de temps dans les missions. C'est elle qui nous force à nous dépêcher et à faire des erreurs. Le temps est très très juste la plupart du temps, donc même en ayant réussi parfaitement l'objectif, vous devez recommencer pour sauver une seconde.

Une des missions les plus frustrantes était celle qui demandait de prendre la place de la Mort (la faucheuse), en éliminant une dizaine de personnages dispersés sur la carte en un temps imparti. Cette mission demande presque d'apprendre par coeur la position des ennemis, de calculer le parcours parfait, et la façon la plus efficace de les éliminer. Il faut que vous aimiez ce genre de chose, et ça ne plaît pas à tout le monde... Une autre mission demande de faire exploser un certain nombre de véhicules, dans un temps imparti, alors que la police vous attaquera sans cesse. Il n'y a pas de façon de passer par dessus des missions trop difficiles, ou de réduire la difficulté. Elles ne sont pas trop longue, et il n'y a pas de limite de vie, mais c'est parfois énervant de refaire la mission en entier.

Côté plus positif, la trame sonore est tout simplement géniale. Elle imite parfaitement une musique rétro. Alors que la plupart du temps, le chiptune imite le NES ou le GameBoy, j'ai été surpris d'associer la musique de ce jeu à un style plus "Sega Master System". Et elle réussit vraiment bien! Toujours hyperactive, cette trame sonore vous donne l'énergie que vous avez besoin pour passer des missions plus difficiles! Comme dans GTA, on peut même changer la station de radio lorsqu'on est dans un véhicule! Cette trame sonore est disponible sur Bandcamp, et dans une édition limitée en vinyle. (Écoutez-là au bas de la page!)

Retro City Rampage est maintenant disponible sur PS3, PS Vita (gratuit avec Playstation Plus!!!), XBLA, et bientôt WiiWare (oui, je sais). Il est environ 15$, que je trouve juste un peu trop dispendieux. À 10$, ce serait parfait. C'est le genre de jeu que je conseille d'essayer le démo avant, étant donné que sa difficulté rétro n'est peut-être pas pour vous.


0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.