dimanche 6 janvier 2013

Hundreds

Hundreds est le tout nouveau jeu de Semi Secret Software (Adam Saltsman, le créateur de Canabalt) et Greg Wohlwend (créateur de Gasketball). C'est un jeu suivi par un hype énorme, puisqu'il a été annoncé depuis longtemps, et qu'il a déjà gagné plusieurs prix dans différents salons de jeux.

Nous nous attendons aussi à un jeu intuitif et ergonomique, après le succès de Canabalt.



Hundreds est un jeu de puzzle, divisé en niveaux (100, bien entendu). Chaque niveau contient des cercles gris: lorsque vous appuyez sur ceux-ci, ils deviennent rouges et grandissent, jusqu'à ce que vous les lâchez. Ils ont un nombre d'inscrit sur eux qui est relatif à leur dimension, débutant par zéro. Le but est de faire grandir les cercles jusqu'à ce que leur nombre totalise 100. Le défi: si un cercle touche à un autre lorsqu'il est rouge, vous avez perdu.

À mesure que vous avancez, des obstacles s'ajoute: des scies rondes qui dégonflent les cercles jusqu'à zéro instantanément au contact de ceux-ci, des cercles fixes à déplacer, des bulles à faire éclater, sans compter que les cercles finissent par bouger et rebondir un peu partout.

Ce qui est de particulier, c'est que le design de chaque niveau créer un style différent. Certain vous demande de réfléchir è une solution, d'autres demande uniquement de la rapidité, ou d'autre vous demande de faire une contorsion avec vos doigts pour atteindre les cercles loin les uns des autres.

Le problème pour moi est que j'aime beaucoup plus les jeux de puzzle détendu qui vous demande de réfléchir à une solution. Hundreds offre parfois ceci, mais tout de suite après, on vous lance un niveau avec plein de cercles qui bondissent partout que je trouve tout simplement irritant.

Je dois être franc: Hundreds est injouable sur iPhone. Oui, vous pouvez avancer dans le jeu, mais le diamètre des cercles est parfois trop petit. S'ils sont de la même grosseur que vos doigts, ça veut dire que vous cacherez inévitablement une partie de l'écran avec votre main sans le vouloir.

Et vous savez quoi? Le même problème existe aussi sur iPad. C'est beaucoup mieux sur cette plateforme, mais ce n'est pas encore parfait.

En ce moment, vous vous dites que la plateforme idéale serait le PC, puisque le curseur ne cacherait pas le reste. Vous avez raison, sauf que le jeu vous demande souvent d'appuyer à deux endroits à la fois, chose impossible avec une souris. Vous auriez donc besoin de deux souris...! Ou sinon, une tablette d'une grandeur supérieure à 40 pouces, comme un Microsoft Surface…

Je ne veux rien enlever à ce jeu, mais c'est un peu comme un fighter sur Sega Genesis: tout est là, mais je sais que ce n'est pas la façon optimale d'expérimenter ce jeu.

Où Hundreds excelle, c'est dans son design, qui est très "tendance". La mode actuelle est d'être le plus simpliste possible, avec une palette de couleurs limitée. Il contient des niveaux de gris et du rouge, et de gros nombres blancs en Helvetica.

J'avoue que je ne savais pas du tout à quoi m'attendre de ce jeu: je savais son concept, mais je croyais qu'il allait être un jeu de puzzle infini à la Drop7. Si on élimine les puzzles tutoriels, ceux qui sont uniquement des réflexes, et ceux où il faut utiliser deux doigts en même temps qui sont impossible sur iPhone ou iPod, il n'y a pas une tonne de rejouabilité.

Hundreds est à 3$ jusqu'au 10 janvier, il retombera à 5$. Je ne veux pas dire uniquement du négatif, puisque c'est tout de même un jeu de puzzle intéressant et bien pensé, mais je doute fort qu'il vaille son prix régulier de 5$.

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.