samedi 12 janvier 2013

Galaxy Quest

Affiche de Galaxy Quest
Réalisé par : Dean Parisot

Produit par : Mark Johnson & Charles Newirth

Date de sortie : 23 décembre 1999

Durée : 102 minutes

Pays d'origine : États-Unis

Genres : Parodie de science-fiction

De la manière que je vois ça, que vous ayez déjà vu Star Trek ou pas, vous avez fort probablement plus qu'une petite idée de qu'est-ce que c'est. Pour ma part, je n'ai jamais vraiment écouté la série et ses diverses incarnations, mais j'ai déjà vu un épisode complet de la série originale et j'ai vu une multitude de clips entrant dans ma culture générale. Je n'ai donc aucun problème à vous suggérer cette parodie de la culture Star Trek.


Ce que vous devez retenir de la bande-annonce, c'est qu'un groupe d'acteurs ayant joué dans une série télé étrangement similaire à Star Trek sont mélangés pour jouant un rôle réel par des extra-terrestres qui sont dans une situation d'alerte contre une armée ennemie.

Le film est très hollywoodien et il suit particulièrement tous les clichés d'une comédie où des personnages imparfaits sont confrontés à une situation choc demandant qu'ils corrigent ces imperfections. Vous avez déjà vu ça arriver des centaines de fois et vous savez donc que les personnages ont une belle leçon à apprendre. Particulièrement le personnage principal interprété par Tim Allen, qui est la vedette du spectacle et qui se prend littéralement pour une vedette justement par rapport au reste du groupe.

Vous savez aussi le type de comédie qu'il y aura, c'est-à-dire une grosse mésentente entraînant des situations farfelues, mélangé avec un peu d'action et de drame (on peut dire, c'est surtout une comédie).

Mais même si le film est typiquement hollywoodien, je ne sais pas comment le décrire en profondeur, mais le résultat fonctionne. Après tout, Star Trek est quelque chose d'américain et qu'on le veuille ou non, la formule était bien que les "gentils" sortent toujours vainqueurs à la fin de l'émission. La parodie se moque de ces éléments dans un environnement propice aux gags brisant le quatrième mur. Par là, je n'entends pas que les acteurs nous parle directement, mais que les situations se moquent de comment les choses ne fonctionnent pas aussi bien dans la vraie vie du film que dans l'émission fictive du film.

Que vous soyez un fan de Star Trek ou pas, c'est à essayer. J'ai eu bien du plaisir et j'ai ri à quelques occasions, ne serait-ce que parce que je me demande comment ça se fait que Sam Rockwell se retrouve si souvent dans l'espace à l'intérieur d'un film. A-t-il la figure typique d'un astronaute ou quoi? Peu importe, le film est largement basé sur les performances comédiques de nos acteurs et ils ont exactement les bonnes réactions au bon moment. Chose que je ne dirais pas de n'importe quel film avec Tim Allen.

Et si vous voulez savoir si le film est insultant, je ne crois pas. Il se moque évidemment à la fois de Star Trek, des acteurs qui ont depuis longtemps passé leur gloire et des fans obsédés, mais j'ai l'impression qu'une partie du message est qu'il y a une certaine réalité que les fans apportent par leur obsession et que les acteurs devraient être fiers d'être adorés après toutes ces années et faire de leur mieux pour plaire à leurs fans.

4 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.