mercredi 30 janvier 2013

Far Cry 3

Vous êtes Jason Brody, et avec vos amis, vous avez décidé de fêter votre fin d'études avec un voyage exotique. Mais vous ne vous doutiez jamais que vous vous feriez capturer par des criminels, et retenu prisonnier sur une île loin de tout... Comment réussirez-vous à survivre dans cet environnement hostile? En revenant à l'état sauvage...

C'est un jeu de tir à la première personne, avec certains éléments de stealth, rpg, dans un open world: une île tropicale gigantesque à explorer, remplie de guerrier et une faune très...sauvage!



(Regardez le vidéo ci-dessus et vous comprendrez immédiatement pourquoi ce jeu est spécial. En passant, tout ce vidéo est du gameplay directement dans le jeu, pas un simple trailer)

Première personne: jusqu'à 4 armes à la fois dans votre inventaire: on peut choisir parmi un arc (pour des assassinats silencieux), les traditionnels fusils à pompe, SMG, LMG, assault rifles, snipers, handguns (chacune de ces catégories comporte plusieurs armes), mais aussi un lance-roquette, lance-flame, et un couteau, qui est toujours disponible.

Stealth, parce que vous pouvez vous penchez et vous cacher dans l'herbe de la jungle, tuer les ennemis par-derrière sans bruit (takedown), cacher leur corps en le traînant hors de la vue des autres. Il y a aussi un indicateur à l'écran qui vous fait savoir si vous êtes dans le champ de vision d'un ennemi. Vous pouvez utiliser le zoom de votre appareil photo pour mettre un tag sur les ennemis. Vous les voyez alors sur votre carte, et au travers des murs. Ces outils vous permettent de planifier une attaque en silence...

RPG (vaguement), puisque vous accumulez des points d'expérience pour débloquer de nouvelle habileté (un skill tree). Il y a aussi une gestion d'inventaire assez importante, et un aspect "crafting" qui permet de créer des seringues (potions) qui ont différents effets.

Far Cry 3 garde quelques éléments de la série (la jungle, les seringues d'énergie), mais c'est pratiquement un reboot, si on regarde les personnages, l'histoire, et le gameplay. C'est une très bonne chose, puisque n'importe quel joueur peut y jouer sans avoir à se préoccuper du reste. Le jeu se divise en mission d'une multitude de catégories très différente les unes des autres, que j’énumérerai plus bas.

Le scénario principal

Le jeu contient 38 missions principales qui feront avancer l'histoire. J'ai mis 20 heures en tout pour compléter le jeu, mais j'estime que les missions principales ne m'ont pris qu'une douzaine d'heures. Vous mettrez plus de temps à vous préparer pour celles-ci (chasse pour confectionner des objets, side-quest pour accumuler de l'expérience et gagner des skills, découvrir la carte en grimpant des tours radios, etc.). Mais au final, vous réaliserez lorsque le générique apparaît, que vous n'aviez pas réellement besoin de vous préparer autant. Seul la chasse (pour pouvoir traîner plus d'armes), et les "skills" se rapportant à l'énergie du personnage sont nécessaires pour finir le jeu. Malgré cela, je dirais que l'un des plus grands plaisirs dans ce jeu vient justement du fait de se préparer, d'explorer, de chasser, et infiltrer des camps ennemis. Je ne regrette donc aucunement les heures que j'ai passées à faire les "side-quest", j'ai adoré cette expérience.

Ça ne veut pas dire que les missions principales sont ennuyantes, bien au contraire. Elles sont beaucoup plus "cinématiques" et scénarisées que les FPS traditionnels. Il y a plusieurs moments où le jeu est presque du style "cinéma 3D dans un parc d'attractions": avec juste l'option d'avancer, vous assistez à des scènes spectaculaires, dignes des superproductions hollywoodiennes. Par exemple, s'enfuir d'un édifice en feu, d'un bateau en train de couler, des séquences d'hallucinations très spéciales, et des scènes de dialogues inoubliables...

La plus grande force du mode histoire, c'est que les 38 missions sont très variées. Exploration de temple à la Indiana Jones, batailles de boss au couteaux, infiltration, poser des bombes, tour d'hélicoptère, brûler des champs de pot au lance-flamme... Le jeu fait un effort pour être varié: on a toujours l'impression que nos actions font réellement avancer l'histoire, plutôt que d'être de simples excuses pour nous obliger à refaire les mêmes actions encore et encore (Assasin's Creed 1 par exemple...).

Il est évident que c'est un jeu de tir à la base, le gameplay est donc toujours basé là-dessus, mais on sent réellement une évolution du FPS qui est digne de cette génération de console. Pensez-y: un FPS avec une histoire développé, c'était plutôt rare autrefois.

Un autre point important du jeu est la galerie de personnages plus intéressants les uns que les autres. Il y a bien sûr Vaas, le 'highlight" du jeu (ce n'est pas pour rien qu'il est sur la boîte du jeu.) Le voice-acting est supérieure à la majorité des jeux. C'est en partie dû aux accents des personnages, qui sont le contraire de l'anglais (ou du français) "safe" international à la "audiobook" qu'on a tendance à entendre dans les jeux vidéos...

La morale
Une des choses les plus importantes, c'est que ce jeu essaie de faire passer un message. Dans la plupart des jeux, on tue sans pitié, sans se poser de question. Mais dans la vraie vie, jusqu'à quel point cette action nous affecterait? Jason Broody réfléchit souvent dans le jeu sur le nombre de gens qu'il a tués, ses amis réalisent qu'il a changé. Le jeu termine (sans spolier), par une décision que vous devez prendre. Le simple fait de vous faire hésiter pendant une seconde prouve que le jeu a réussi son mandat.

Multijoueur
Le jeu contient (à notre grande surprise), deux modes multijoueurs. Un mode coop local 2 joueurs (splitscreen) ou en ligne jusqu'à 4 joueurs, de 6 longues missions à la Left 4 Dead. Ces missions sont différentes du jeu à un joueur. C'est pratiquement un jeu online complet! Il y a aussi un multijoueur classique (deathmatch et tout). La surprise, c'est qu'aucune des modes n'as été gâchée: ils fonctionnent tous bien et offre une quantité impressionnante de contenu, et ce, sans empiéter sur le mode un joueur, qui en vaux déjà la peine. C'est ce qui fait de Far Cry 3 un jeu à 60$, qui en vaut vraiment le prix.

Les tours radios
La carte de l'île n'est pas complète. Pour afficher les parties manquantes, vous devez (comme dans Assasin's Creed) grimper au sommet de 18 tours radios. Ces tours sont d'étrange plateforme qui vous demande parfois de chercher un peu le parcours que vous devez entreprendre. Elles commencent avec de simples escaliers et échelles, mais à mesure que vous avancez dans le jeu, ces tours deviennent de plus en plus difficiles: vous devez faire des sauts au-dessus du vide pour vous accrocher à des cordes qui pendent, ou marcher sur des poutres très minces... Ce n'est pas Mirror's Edge, mais comme vous le savez, du plateforming en première personne, ce n'est pas toujours l'idéal (Quantum Conundrum...). C'est parfois difficile, mais pas pour les bonnes raisons. Ce n'est pas impossible par contre et le fait que ça ajoute de la variété fait pencher la balance du côté positif, en plus de n'être qu'une minuscule partie (quoiqu'essentielle) du jeu. Elles ne vous prendront pas plus que 3 minutes chacune.


Bataille de territoire
Comme dans Saints Row the Third (mon seul exemple, désolé), vous devrez réclamer des territoires. Pour ce faire, vous devez éliminer tout le monde dans les 34 camps ennemis. Ces missions ne sont pas "scriptées": vous pouvez vous y prendre n'importe comment. Bien que vous pouvez vous lancer dans le tas en tirant partout à coup de fusil à pompe, l'approche discrète est conseillée. Les camps sont tous équipés d'une alarme, qui sera activée par les ennemis s'ils s'aperçoivent de votre présence. Rien ne vous empêche d'éteindre l'alarme en vous approchant sans faire de bruit...

Les animaux et le crafting
La jungle est plus belle que jamais. Le feuillage est détaillé en 3D, on peut voir chaque brin d'herbe bouger avec le vent. L'eau est la plus réaliste que j'ai vue dans un jeu vidéo. Pour la première fois dans un jeu, on a vraiment l'impression d'être sous l'eau. Mais ce qui rend la forêt vivante et immersive, c'est les animaux.

Vous êtes accroupi derrière un buisson avec un sniper pour éliminer les membres de gang d'un village, quand tout à coup, vous entendez un grognement derrière vous. C'est un tigre. Ça change tout. D'avoir à se cacher des humains à la routine régulière dans un jeu stealth, c'est quelque chose. Mais d'avoir à craindre les réactions imprévisibles de la nature, c'est totalement autre chose.

Dans chaque secteur, la faune est différente. On peut voir sur la carte à l'aide d'une petite icône l'espèce présente dans la région. Chiens, cochons, sangliers, chèvres, léopards, jaguar, tigres, requins, dragons de Komodo, alligators, dingos, tortues géantes, ours, raies manta, corbeaux, anguilles, buffalos et plusieurs autres animaux rares qui peuplent la jungle et apparaîtront lorsque vous vous en attendez le moins. Leurs mouvement et attitude nous font parfois oublier que ce sont des animaux virtuels…

Étant donné que vous arrivez dans la jungle avec rien dans les mains, il vous faudra concevoir des sacs et pochettes afin de pouvoir traîner un plus grand inventaire avec vous. Vous partez donc à la chasse. Les chasses standards ne sont pas scriptées: vous voyez ce dont vous avez besoin pour confectionner une pochette plus grande (dans le menu crafting), vous consulter la carte pour localiser le secteur de l'animal recherché et vous partez.

C'est ce que devrait être un vrai jeu de chasse. Vous, seul dans un environnement immensément grand, hostile, inconnu et vivant avec un équipement limité. Far Cry 3 est probablement le meilleur jeu de chasse sur le marché.

Pour ce qui est des missions de chasse, elles vous obligent à utiliser une arme spécifique dans une zone spécifique pour éliminer un animal rare. Tuer une panthère noire avec un arc, c'est plus difficile que vous le pensez… Parce que lorsque vous l'atteignez une fois, elle se retourne et court vers vous…!

Problèmes
Chialage: Go! Le système de sauvegarde est vraiment embêtant. Il ne vous permet pas de sauvegarder vous même dans les missions, vous devez vous fier aux checkpoints (ça veut dire, recommencer certaines sections à cause d'une petite erreur). En dehors des missions, vous pouvez sauvegarder vous même, mais ce n'est pas un 'save state'. C'est une sauvegarde de votre inventaire et de vos accomplissement, pas de votre position exacte. C'est comme un autosave, mais manuel (ridicule, je sais). Dans des jeux open world comme ceci, j'aurais aimé une sauvegarde style plus traditionnel "PC" à la Skyrim, n'importe où n'importe quand. C'est si facile de faire une erreur et de perdre tellement de temps.

Quand vous voulez fouiller un ennemi pour ramasser son inventaire, il y a TOUJOURS son arme dans le chemin, que vous ne voulez pas, qui vous empêche de faire votre loot. Vous devez promener votre curseur sur le corps pour éviter l'arme. C'est vraiment chiant à la longue. Même chose pour les animaux: vous pointez votre curseur directement sur l'animal mort pour le dépecer, mais le jeu ne vous offre pas l'option, vous devez encore promener votre curseur sur le corps. C'est particulièrement irritant lorsque vous êtes sous l'eau, air limité, à essayer de dépecer un requin, mais que vous vous tuez presque parce que l'option n'apparait pas à l'écran!

Pour vous guérir, vous devez TENIR le bouton Y (sur Xbox 360). Je pense que je suis mort plus d'une vingtaine de fois dans le jeu parce qu'il n'a pas reconnu que je tenais Y enfoncé ou que j'ai mal appuyé à cause du stress d'être sur le point de mourir, dans le milieu d'un champ de bataille. Si seulement APPUYER sur le bouton avait fonctionné, ça aurait été beaucoup plus efficace. Prendre note que le bouton Y ne sert QU'À ÇA.

Des bugs majeurs. Il m'est arrivé à plusieurs reprise d'être obligé de recommencer une mission en entier parce ma console a carrément gelé. D'autres fois où, par exemple, j'ai été obligé de charger ma dernière sauvegarde parce que l'ennemi que je devais fouiller était à moitié encastré dans le plancher...

Pourquoi j'aime particulièrement Far Cry 3
Si vous avez été un fan de Lost comme moi, Far Cry 3 est l'expérience la plus proche que vous aurez. Il y a même des cavernes ou des temples abandonnés à explorer et vous trouverez parfois des squelettes d'explorateurs ou de soldat avec une lettre dans leur inventaire, qui racontent un peu leur histoire. Parce que le décor n'est pas plat ou uniquement du remplissage: il y a des sections comme celles-ci qui servent uniquement à rendre l'île plus profonde, pour qu'on se sente dans un environnement qui a du vécu et non pas un environnement trop parfait et synthétique que l'on retrouve dans trop de jeux, surtout qu'il y en a de plus en plus de génériques (souvent des jeux de licence) qui optent pour l'open world.

C'est justement l'aspect ci-dessus qui me rend peut-être un peu trop fan du jeu. Je ne suis pas un amateur particulier de FPS, mais par contre, l'une des choses que j'aime le plus dans le média du jeu vidéo, c'est la possibilité d'explorer un environnement mystérieux, unique, surprenant, et immersif. Ce sont ces jeux qui me laissent des souvenirs impérissables. Bioshock racontait une histoire simplement en regardant son environnement, c'était parfois merveilleux, parfois dérangeant et inquiétant, parfois carrément cauchemardesque... Deus Ex Human Revolution peignait un portrait réaliste, mais plutôt lugubre d'un futur proche, avec un style victorien très classe, mélangé à des environnements sales et industriels. C'était le paradis des cyberpunks. Far Cry 3 nous plonge dans la jungle la plus réaliste de l'histoire du jeu vidéo. C'est vivant, organique, et dangereux. Il s'inscrit dans mon panthéon personnel de jeux qui ont réussi à me faire vivre une "expérience", ce qui dépasse largement ce que les autres médias proposent, du moins évidemment, dans cet aspect particulier.

Ce que j'aime:
-Les missions principales, de vraies montagnes russes d'émotions
-Le "thrill" du stealth
-La jungle (graphique, détails, variété)
-Les personnages, les animaux
-Variété des missions, liberté
-Longueur parfaite qui peut être allongé ou réduite selon vos goûts

Ce que je n'aime pas:
-Le plateforming dans les tours radios est parfois étrange
-Des bugs assez importants de temps à autre
-Le système de sauvegarde n'est pas pratique
-Fin abrupte et pas nécessairement satisfaisante (mais qui ne gâche pas l'expérience)

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.