mardi 4 décembre 2012

Daze Before Christmas

Devant de la boîte de Daze Before Christmas (Super Nintendo)
Développé par : Funcom

Publié par : Sunsoft

Sortie initiale : 1993

Plate-forme : Sega Genesis (Mega Drive) & Super Nintendo

Genre : Platformer

Prix : 32+$ sur eBay

Après autant d'années et avec leur popularité toujours grandissante dans les deux ou trois dernières générations de consoles, je dirais qu'il y a un jeu pour tout le monde et toutes les occasions, presque... Les jeux basés sur les fêtes sont plutôt rares.

Daze Before Christmas est une curiosité et l'un des seuls jeux qui met Noël en avant-plan (directement dans le titre pour celui-ci), on contrôle même le père Noël. Un jeu basé sur Halloween à la limite, peut-être, mais Noël, qu'est-ce que ça donne?


Eh bien, ça dépend comment on le voit. Daze Before Christmas est un platformer générique. Incroyablement générique, avec des niveaux courts, sans but (généralement du gauche à droite répétitif sans petite surprise de design) et clairement pas tous dans le bon thème (des grottes magiques, des tapis volants, l'un des quelques boss est une souris).

Il y a aussi littéralement des fautes dans le design, exemple : père Noël peut se transformer en ce que je vais appeler Satan (c'est clair que c'est ce qui est visé). Durant cette période, il est invincible et son attaque (normalement un projectile) se transforme en un coup plus rapproché et plus fort (je crois). Déjà on peut noter que le pouvoir a un défaut majeur, car si je n'ai même pas pu remarquer à 100% que le coup était plus fort, je suis mieux partant avec l'attaque de base qui a une plus grande portée. En plus, malgré l'avantage de l'invincibilité (pas que le jeu est super difficile), père Noël ne peut plus ramasser de cadeau pendant qu'il est dans cette forme, alors il faut attendre quand on en voit un si on le veut (l'utilité des cadeaux est pour faire des points dans les 4 niveaux, sur un total de seulement 24, qui sont sur le traîneau du père Noël au-dessus d'un pays, où on laisse tomber les cadeaux dans les cheminées). Le défaut majeur du pouvoir est qu'il se trouve rarement et à des endroits placés souvent à côté d'un cadeau ou d'aucun obstacle trop difficile. INUTILE!!!

Les niveaux ont aussi juste quelques thèmes qui se répètent, ce qui est vraiment un grand défaut pour un total de 24 niveaux (dont même un dernier qui est juste un boss générique).

Mais malgré tous ces points négatifs, je comprends que le public cible du jeu était probablement un enfant, d'où la difficulté demandant peut-être de recommencer un peu certains niveaux, mais généralement très surpassable. Le jeu est plus particulièrement destiné à un enfant qui a été élevé dans une culture célébrant Noël et qui est encore charmé par le thème.

Malgré la quantité de niveaux étranges qui n'entrent pas dans le thème (définitivement une faute du jeu, représentant un manque d'inspiration même pour un jeu conçu pour les enfants), le jeu contient généralement les couleurs éclatantes de Noël, la musique de Noël (sauf quelques compositions plus originales, mais qui manquent à leur thèmes en n'étant pas joyeuses, puis l'aspect musical en entier n'est pas là où le jeu brille), on contrôle toujours le père Noël, il y a des petits éléments de décoration comme des cannes de Noël qui servent de poteaux auxquels s'accrocher et le fait que les ennemis sont souvent des jouets automatisés répond bien à Noël aussi.

Le design sans surprise et répétitif des niveaux ne sera sûrement pas remarqué par un enfant et ayant joué à des jeux avec le même public en tête, même des jeux pour enfants plus récents comme du début de cette génération (Ratatouille et Bee Movie Game), je peux dire que ça semble être courant, normal (par contre, ces deux-là réussissent plus à avoir leur thème que Daze Before Christmas). Je sais que ça en prend moins pour convaincre à un enfant de jouer et continuer à travers la répétition.

En gros, ce n'est pas un très bon jeu pour un adulte, même si l'on veut jouer à l'un des seuls jeux directement de Noël qui existent. Pour ce qui est des enfants, le jeu est dans la moyenne pour répondre aux attentes. Si vous l'avez sur émulateur ou encore mieux, en version réelle (ou à l'aide d'une cartouche spéciale) sur votre Super Nintendo ou Sega Genesis (plutôt Mega Drive, car je crois qu'il n'existe officiellement qu'en PAL sur les deux consoles et la Genesis est la Mega Drive au Japon ainsi que dans les territoires PAL, qui incluent l'Europe), n'hésitez pas à faire jouer vos plus jeunes à ce jeu durant Noël même s'il provient d'une époque dépassée. Il piquera probablement leur curiosité.

En fait, surtout pour un adulte, c'est ce que ce jeu est, une curiosité, quelque chose qu'on essaie ou qu'on regarde brièvement juste parce qu'on veut voir c'est quoi. Il y a certainement un certain côté quétaine à ce jeu de nos jours, du moins à travers les yeux d'une personne mature.

Ceci dit, si vous voulez en voir plus, comme une vidéo qui représente le jeu d'un bout à l'autre (version Super Nintendo), réalisée par un adulte (moi), regardez la vidéo ci-dessous (qui inclue dans sa longueur la vidéo plus haut du premier niveau).


Et si vous souhaitez voir le jeu en entier sur Mega Drive, regardez la vidéo ci-dessous!


3 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.