dimanche 7 octobre 2012

Looper


(Critique sans spoiler, comme d'habitude). Dans l'univers de Looper, le voyage dans le temps a été inventé en 2074. Ils se servent de cette invention pour envoyer des gens dans le passer et les faire tuer sans laisser de trace dans le présent. Joe (Joseph-Gordon Lewitt) est troublé quand la personne qu'il doit tué dans le présent est une version de lui-même plus vieux de 30 ans (Bruce Willis).

Looper fait un excellent travail pour établir les lois de cet univers. Il répond aux questions que l'on se pose sur le voyage dans le temps à l'aide des différents personnages secondaires. Il ne tombe pas dans le cliché, ni dans la facilité.

<iframe width="853" height="480" src="http://www.youtube.com/embed/bC4fl9Xe750" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
Le scénario est intéressant, et comme on peut le voir dans la plupart des films de science-fiction, leur but n'est pas d'expliquer pourquoi ça fonctionne, mais plutôt de construire une histoire intéressante avec un concept. Ce n'est pas nécessairement un film qui m'a fait réfléchir plusieurs heures après son visionnement (contrairement à ce que j'ai entendu de tout le monde). Ce n'est pas un Primer, Inception, Shutter Island, The Matrix, etc, mais c'est un sacré bon film de science-fiction.

La réalisation n'était pas "spéciale" en tant que tel, pas de style particulier à part des "lens flares" de temps à autre, mais jamais laid ou inintéressant.

Maintenant mon opinion personnelle, la raison pour laquelle vous lisez mon article et non pas le score sur Metacritic: j'ai eu une déception mineure avec Looper, parce que j'ai été mal guidé. Par les autres, mais aussi par moi-même.

D'abord les autres, qui me l'on vendu comme étant "une utilisation du voyage dans le temps jamais vu auparavant" et "excellent et complexe". Si on me dit complexe, je pense à Primer. J'ai donc ressorti le fan de Lost en moi, et j'ai étudié le film en l'écoutant, en étant certain que le moindre détail aurait une importance plus tard dans le film. J'avais trouvé 5 punchs majeurs avant la fin du film, des explications qui avaient totalement du sens et supportées par plusieurs preuves. Mais à la fin, le film arrête, et... non. Juste non.

Il n'y a pas de punch ou de surprise majeure dans Looper. Pas de révélation-choc ou d'indice laissé au travers du film. Mon conseil, c'est de le regarder sans votre sens "Lost". C'est juste un défaut si vous vous ATTENDIEZ à un punch, puisque la fin fait du sens et boucle la boucle (en laissant quand même des détails sans réponse). Vous n'aurez pas plus de réponses avec un deuxième visionnement, il n'y a pas vraiment de clin d'oeil ou d'énigme qui ne sont pas résolus avec un seul visionnement. Ce n'est pas un reproche, juste un avertissement. Profitez du film tel qu'il est sans chercher plus loin.

J'ai été mal guidé par moi-même aussi, puisque je m'attendais à un "Inception" (mais pas à cause de Joseph-Gordon!). Un film qui utilise un concept de base et qui en fait quelque chose de nouveau complètement. Looper est différent, mais reste dans sa bulle de concept et ne s'éloigne pas trop. Il se concentre sur ses personnages et son scénario plutôt que d'explorer des concepts sci-fi. J'aimerais bien voir un autre film dans cet univers.

Le film mélange aussi de la télékinésie (eh oui, vous avez bien lu). J'ai trouvé cet élément plutôt étrange et utilisé surtout comme Deus Ex Machina (seulement à un moment précis), et introduit plus tôt juste pour le justifier. J'aurais préféré qu'il n'y en ai pas.

Aussi, je connais le visage de Joseph-Gordon Lewitt. Il a des yeux bruns, un visage fin. Au début du film, l'acteur joue son rôle tel qu'il est. Mais dans le film, il doit représenter la version jeune de Bruce Willis. Pour réussir l'illusion, ils ont déguisé Joseph-Gordon en Bruce Willis avec des prothèses et des lentilles... Un moment donné, ça devient très étrange de regarder son visage, puisqu'il semble que ses yeux changent de couleur durant le film! Ça n'a pas l'air naturel et peut être dérangeant (peut-être que la grandeur de l'écran de cinéma amplifie le problème)

Je recommande Looper à tout fan de science-fiction, définitivement dans le top 10 des films de l'année à ce jour.

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.