jeudi 13 septembre 2012

Tucker & Dale vs. Evil

Affiche de Tucker & Dale vs. Evil

Réalisé par : Eli Craig

Produit par : Morgan Jurgenson, Albert Klychak, Rosanne Milliken & Deepak Nayar

Date de sortie : 22 janvier 2010

Durée : 89 minutes

Pays d'origine : Canada & États-Unis

Genre : Comédie horrifique indépendante

Ne vous fiez pas aux apparences, ce n'est pas un film avec deux maniaques américains sudistes qui tuent des adolescents en vacances pour aucune raison apparente et ce n'est pas un film d'horreur qui ne se prend pas au sérieux, mais qui échoue complètement à nous faire rire. Ce film est du pur plaisir s'attaquant exactement à ce que vous pensez qu'il sera.


C'est vrai que ce film brise les conventions. Il y a des films typiques imitant le style de Texas Chainsaw Massacre où l'on suit des adolescents en vacances, qui s'adonnent à des activités de douchebag (ce qui semble de pire en pire alors que les années avancent en général) et qui se retrouvent pourchassés par un tueur fou comme un envoyé de Dieu qui vient punir leurs vices, même si le tueur est tout de même considéré comme le méchant. Ensuite, on a tous déjà vu un film où le focus est inversé et où on en connait plus sur le ou les tueurs que sur les victimes.

Les personnages principaux de Tucker & Dale vs. Evil sont Tucker (Alan Tudyk de Firefly) et Dale (Tyler Labine), nos deux américains campagnards à l'air louche, qui souhaitent en vérité tout simplement prendre un peu de temps pour eux dans les bois (dans la maison super suspecte qu'ils ont louée) au même moment où des étudiants décident de faire la même chose.

Ces étudiants sont tout d'abord le focus du film qui a l'air tout simplement d'un autre film parmi tant d'autres avec des tueurs psychopathes durant les 5 premières minutes, à cause des angles de caméra, du mix audio et des réactions des jeunes quand Tucker et Dale les observe. Puis tout à coup, on se met à suivre Tucker et Dale et le film nous fait réaliser qu'on est autant des mauvaises personnes que les jeunes à juger ces inconnus quand on se rend compte qu'ils ont l'air louches uniquement à cause de leurs apparences pas soignées et que l'un d'eux est nerveux autour des filles. On se rend vite compte qu'ils n'ont aucune intention de faire du mal et qu'ils ne se rendent pas compte à quel point ils font mauvaise impression.

À partir de là, le film joue entièrement sur la mésentente, qui entraîne un accident où l'une des étudiantes prête à se baigner pratiquement nue les surprend à la regarder (ils sont en fait là pour pêcher), a peur, tombe et se noie presque. Ils vont la sauver et la ramènent dans leur maison temporairement pour qu'elle se repose de ses blessures, mais ses amis voient Tucker et Dale transporter son corps de loin et imaginent le pire, se montant un plan pour aller la sauver et se défendre des deux "maniaques".

Ce film est vraiment drôle et malgré que certaines situations sont définitivement bien arrangées de façon artificielle pour donner place à la comédie, le film est tellement bien fait et joué sur le bon ton que ça passe parfaitement.

Il contient quelques passages gores, en fait chaque mort est sanglante. C'est que le film est, d'un point de vue extérieur, exactement comme les films typiques dont il se moque. Je suis convaincu que si le film était exactement le même, mais du côté des étudiants, vous auriez exactement la même opinion qu'eux de Tucker et Dale pour la majeure partie du film. Le film joue donc toute la comédie sur le fait que vous êtes au courant de détails que ces jeunes ne connaissent pas et il trouve toujours une manière de faire évoluer les choses tout en conservant le fait que Tucker et Dale paraissent extrêmement louches dans chaque situation, mais ne sont effectivement responsables de rien.

Le film joue même sur des phrases comme "We got your friend." qui ne sont pas menaçantes et disent uniquement ce qu'elles veulent dire, mais qui peuvent être tellement mal interprétées si on pense que les gars sont des maniaques. C'est une parodie brillante!

Je ne vous ai même pas décrit comment la situation évolue et comment les morts arrivent, c'est à vous de le découvrir, vous me remercierez si c'est de votre genre (la raison même pour laquelle je n'ai pas inclus la bande-annonce; elle n'est pas mauvaise, mais elle vous donne l'impression que le film est joué à 100% comme une comédie joyeuse, alors qu'il est à peu près joué comme un film d'horreur sur un point de vue complètement comique à cause du contexte, et elle vous révèle trop de choses dans le but de vous faire comprendre à quoi vous attendre). Ça me fait penser un peu à certains scénarios de South Park (même si l'humour n'est pas pareil) où les enfants prennent une petite situation et amplifient ce qu'elle veut dire de beaucoup à cause de leur compréhension limitée de comment le monde fonctionne et de ce qu'ils inventent par la suite pour donner un sens à la situation.

Ce film se moque tellement bien du genre et il le rend complètement ridicule. Je dirais que c'est encore plus efficace si vous aimez justement les films à la Texas Chainsaw Massacre, comme c'est le cas pour moi. Ce n'est quand même pas nécessaire d'aimer le genre, en autant que vous avez une idée de comment ces films se déroulent pour comprendre exactement les clichés dont le film se moque. Donc à voir absolument et malgré que je n'en ai pas parlé et malgré que ce n'est pas un film de nature philosophique, il y a quelques belles morales à tirer à travers le ridicule de la situation.

Une sortie indépendente de 2010, le premier long métrage de son réalisateur, Eli Craig (aucun futur travail de réalisateur sur un long métrage planifié en ce moment, c'est peut-être trop tôt), c'est prometteur.

4 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.