jeudi 27 septembre 2012

Rayman Jungle Run


Les jeux de type "runner" comme Canabalt, Monster Dash, et Jetpack Joyride sont toujours faits par des développeurs indépendants. Qu'arrive-t-il lorsqu'une grosse compagnie comme Ubi Soft décide de faire un jeu de ce type avec l'une de leur plus grosse franchise?

Rayman Jungle Run! Il utilise les mêmes riches visuels et la même musique entrainante que Rayman Origins, qui était selon moi le meilleur jeu de plateforme de cette génération de console.



Plusieurs niveaux dans Origins (particulièrement ceux où il faut courir après un coffre), le timing est calculé à la seconde près. Dans ces niveaux, vous n'avez pas le choix de tenir le joystick vers la droite pendant toute la durée du niveau.

DONC, c'est parfait pour iOS: Rayman dans Jungle Run cours toujours, comme dans les autres "runner". Vous devez donc appuyer au bon moment sur les deux boutons, soit "sauter" et "frapper" (pour détruire les barrières dans votre chemin, ou les ennemis). Vous pouvez aussi planer en tenant le bouton de saut (hélicoptère).

Bien que le tout soit "simulé", le contrôle et les visuels nous donnent l'impression de jouer à Rayman Origins, et Rayman agit de la même façon dans les 2 jeux (physique identique).

Avec plus de 40 niveaux, c'est une entrée valide dans la série, pas juste un port ou une version ultrasimplifiés comme on a tendance à voir sur console portable.

À chaque fois, je dis "celui-ci est le meilleur runner sortie sur iOS à ce jour". C'était le cas pour Canabalt, ensuite Monster Dash, pour Jetpack Joyride… Je le dis encore cette fois, parce c'est VRAI! Les autres runners, ne font qu'aller de gauche à droite, mais dans Jungle Run, le parcours est différent chaque fois, comme un vrai niveau de Rayman. On agrippe des lianes, on rebondis sur les plantes, on fait des "wall jump", on plane sur le vent multidirectionnel… On se rapproche de plus en plus d'un vrai plateformer, mais avec la simplicité de contrôle nécessaire sur un appareil à écran tactile.

Léger point négatif: comme j'ai déjà mentionné dans plusieurs articles sur des jeux iOS, le temps de chargement peut être un problème. Rayman Jungle Run a un démarrage d'un temps considérable, l'empêchant peut-être les parties de quelques minutes.

J'ai rencontré plusieurs problèmes de sauvegardes. Le jeu a déjà sauté par-dessus quelques niveaux sans me les laisser jouer, oublié que j'en avais réussi d'autres. La sauvegarde n'est pas non plus compatible avec le iCloud, vous devrez donc recommencer sur vos différents appareils. Ce n'est pas un problème habituellement, mais dans les jeux difficiles, c'est parfois chiant de recommencer…

Parce que Rayman Jungle Run est TRÈS difficile. Vous n'aurez pas trop de difficulté à réussir à finir les tableaux, mais ce n'est pas là le défi. Tout comme dans Origins, il y a des Lums dans chaque niveau à attraper (un nombre fix de 100 dans Jungle Run). Vous devez tous les attraper pour récolter les "dents de la mort", qui débloqueront les derniers niveaux. Attraper les 100 Lums signifie un parcours parfait, et la découverte de tous les chemins alternatifs sans exception. Vous recommencerez donc très très souvent chacun des niveaux si vous souhaitez tout débloquer.

Sur iOS, c'est une application universelle. Bien que jouable sur iPhone/iPod, c'est sur iPad que vous profiterez au maximum de l'expérience. Non seulement les superbes graphiques seront plus visibles, mais vous aurez une meilleure vue d'ensemble du niveau, et la grandeur de l'écran vous aidera côté précision. Le contrôle est simplement 2 boutons, c'est donc confortable sur les deux machines.

Rayman Jungle Run est donc une expérience de jeu de plateforme solide pour seulement 3$, avec assez de contenu et de défis pour vous occuper pendant des heures. Il est disponible sur iOS et sur Android!

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.