samedi 15 septembre 2012

Dogma

Affiche de Dogma
Réalisé par : Kevin Smith

Produit par : Scott Mosier

Date de sortie : 21 mai 1999

Durée : 130 minutes

Pays d'origine : États-Unis

Genres : Comédie, fantaisie, aventure & indépendent

Quand on est jeune, on dépend de nos parents pour notre éducation de base. Pour la plupart d'entre nous, ceci inclue une religion quelconque et pour la plupart d'entre nous de culture française (incluant les québécois comme moi), cette religion est particulièrement le catholicisme.

Puis on grandit et on voit que la Bible contient vraiment des passages douteux, ridicules, qui ne font aucun sens dans le monde réel qu'on a découvert à travers les années. Ce fut le cas pour Kevin Smith (réalisateur de Clerks), en sévère conflit avec sa religion et le monde réel au moment où il tournait Dogma, une comédie satirique sur la religion catholique.


Qui a dit que la religion se devait d'être ennuyante? Ne me méprenez pas, elle l'est, habituellement. Mais le film Dogma de Kevin Smith est pratiquement comme si quelqu'un avait fait un comic book pas trop sérieux de la Bible et l'avait adapté en film. Après tout, les personnages sont variés, colorés et excentriques. Le scénario n'a rien de trop réaliste et il contient de la violence ainsi que des combats entre nos héros et des supervilains (au sens littéral, avec des superpouvoirs d'anges ou de démons), bien que ce soit réservé pour quelques moments, juste assez n'étant pas un film d'action.

Le scénario du film est le suivant. Deux anges qui ont été expulsés à jamais du paradis sous les ordres de Dieu, se retrouvant ainsi sur terre, veulent exploiter une nouvelle invention d'une église catholique (pour regagner de la popularité) qui vise à pardonner tout péché de quelqu'un dès qu'il franchit ses portes. Si ces deux anges franchissent les portes de cette église et meurent sans commettre de péchés impardonnables, ils auront accès au paradis, prouvant tort à Dieu, remettant en cause la chose même qui maintient la balance de l'univers, plongeant le monde dans le néant.

Dieu, ne pouvant agir directement sur le tout, envoie un ange pour recruter une croyante en crise de foi qui à son tour devra recruter deux prophètes (Jay & Silent Bob, vus brièvement précédemment dans Clerks, Mallrats et Chasing Amy) pour intervenir à temps contre les deux anges.

Ne me dites pas que ça ne sonne pas intéressant au minimum. Et ça l'est, du moins parce que c'est vraiment original et surprenant. Il y a des démons en patins qui attaquent avec un bâton de hockey, un monstre de merde... Quand je disais que c'était du style comic book, c'est qu'on se fout complètement que ce soit ridicule et quelque chose qu'on ne fait pas dans un film se passant dans le vrai monde, on le fait quand même.

C'était le premier rôle pratiquement partagé avec le personnage principal pour Jay & Silent Bob et ils sont à leur meilleur en tant que prophètes obscènes qui ne comprennent absolument rien à la situation, mais qui aident malgré eux. Ce film a tellement un mélange de choses sérieuses et complètement irréalistes à tout moment que c'est une écoute des plus intéressantes et je l'ai trouvé vraiment drôle pour les bonnes raisons à ma première écoute.

C'est aussi surprenant en contenu et en message. Ce n'est pas de la même brillance que Life of Brian selon moi, qui est mon film préféré à ce jour comme critique humoristique de la religion (surtout plus des croyants trop aveugles que de la religion), mais c'est tout de même intelligent et plus compatible pour un grand public, avec le bénéfice d'être plus attrayant parce que c'est plus moderne, avec définitivement plus de variété dans les scènes.

Le message est en quelque sorte : ne prenez pas la religion trop au sérieux. Il y a vraiment des choses qui ne tiennent pas debout dans ces textes dits sacrés et voyez ce à quoi ressemblerait le monde s'il était ridicule comme ces textes veulent nous le faire croire. Le film se permet donc de critiquer le ridicule de la Bible, mais aussi des humains et leur manière de l'interpréter.

Mais là où le film est vraiment intelligent et parfait pour un public qui n'est pas normalement servi par un film critiquant la religion (les croyants) est qu'il n'est pas particulièrement irrespectueux dans sa manière de critiquer ces choses. Il utilise la comédie pour rendre le tout moins à prendre littéralement et il est fait par un gars qui, malgré sa crise de foi, croyait toujours à ce dieu catholique. Le film ne vous dit pas que la religion est pourrie ou même de l'abandonner, il ne critique pas du tout la foi de base d'ailleurs, il vous dit uniquement de prendre l'ensemble du contenu moins au sérieux.

J'ai quelques problèmes avec sa manière de traiter la foi positivement de nos jours, ce qui est normal puisque je suis devenu athée. Mais c'est tellement un problème mineur et je ne verrais pas le film autrement. Il remplit parfaitement sa tâche : l'athée que je suis le trouve divertissant et prend un véritable plaisir à l'écouter et le catholique que j'étais lors de ma première écoute (croyant pour vrai, quoique non pratiquant) le trouvait assez drôle pour l'écouter sans se sentir attaqué par toutes les moqueries, me poussant à ma toute première remise en question de la foi.

Mais ce film peut ne pas vous faire réfléchir du tout, je ne crois même pas que ce soit son but principal. L'important est que c'est un bon divertissement. On voit cependant que tout comme Clerks était un projet très personnel pour le réalisateur, c'était de même pour ce film aussi.

4 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.