vendredi 3 août 2012

PlayStation Vita

À première vue, le Playstation Vita est un simple PSP surpuissant. Mais détrompez-vous, il est beaucoup plus que ça. C'est la console portable parfaite. Il ne manque que les jeux…

D'abord une main d'applaudissement pour le logiciel de démarrage de la console, qui offre des minijeux pour vous familiariser avec chacune des fonctions de la console. (Ces jeux donnent des trophées!) Très bien faits, ils prouvent aux autres compagnies que c'est idiot d'enlever des fonctions pour ne pas faire peur aux gens qui ne sont pas familiers avec la technologie, alors qu'ils ont simplement besoin D'UNE BONNE EXPLICATION.

L'application Near vous situe (GPS) et recherche les gens qui jouent autour de vous. Vous pouvez donc vous faire des amis qui habitent tout près de chez vous. Une très bonne idée (vous habitez en appartement, vous pouvez découvrir d'autres gamers proches de vous dont vous ignoriez l'existence!). Plein d'autres applications gratuites sont incluses: browser, music player, visualisateur de photo, maps, video player, messagerie, YouTube, Netflix... Les jeux PS Vita ont des trophées, qui sont liés au même compte que sur PS3. Une application vous permet de les visualiser, ainsi que ceux que vous avez sur PS3.

Tous les détails que le PSP avait déjà sont présents: D-Pad, microphone, et un énorme écran.Les nouveautés: l'écran est tactile (multi-touch), deux (vrais) joysticks, gyrosenseur, caméra au derrière et de devant, panneau arrière tactile. Le volume de l'appareil a un son qui peut être très puissant, et le placement des haut-parleurs créer un effet stéréo très réussi (je pense au iPad et son pauvre petit haut-parleur dans un coin...)

Les boutons d'actions ont peut-être l'air petit, mais ils sont totalement accessibles et confortables, tous comme le reste de la console. Peut-être à part les boutons L et R, qui sont exactement pareils à ceux sur PSP. Ils ne sont pas terribles, on s'y habitue, mais ils ne seront jamais aussi bien que ceux sur Xbox 360.

Le pavé tactile du dos quant à lui, semble être un choix étrange, mais quand on y pense, nos doigts derrière le contrôleur ont toujours traîné là sans rien faire. Certains jeux s'en servent comme d'autres boutons, mais la meilleure utilisation, c'est lorsqu'elle représente un miroir de l'écran tactile du haut. Par exemple, dans Escape plan, l'écran tactile du haut pousse les objets vers le fond du tableau (c'est comme si on les poussait avec nos doigts, tandis que le pavé tactile du dos tire les objets, les ramenant vers nous). En gros, on peut pincer le tableau entre nos doigts, comme s'il était là, comme si le jeu entier vivrait à l'intérieur même de l'écran. Ça ajoute une belle profondeur, c'est un concept que nous risquons de voir apparaître sur de plus en plus d'appareils.
Ça fait beaucoup de façon de contrôler le jeu (bouton, écran avant, arrière, gyrosenseur...), ça peut en être intimidant, comme dans Uncharted ou plein d'options de contrôle sont possible. Maisje pense que ce jeu est fait justement pour montrer ce que la machine est capable: les autres jeux ont tendance à se concentrer sur un mode, et utiliser les autres quelques fois pour améliorer l'expérience. Comme dans Katamari avec ses contrôles standard, en plus de se servir de l'écran tactile pour modifier la forme de la sphère. Étonnamment, le mélange de contrôle devient rapidement intuitif. Les boutons sont petits, on peut donc passer par-dessus avec notre pouce et atteindre les tiers de l'écran gauche et droit l'écran sans difficulté. L'écran devient donc comme deux autres boutons, et n'interromps pas le jeu comme sur la DS-3DS ou on doit tout lâcher pour utiliser le stylet.

Le menu principal est déjà beaucoup mieux que le XMB (PSP-PS3), en prenant exemple (pour ne pas dire copie carrément) le menu d'iOS: on peut déplacer les icônes où l'on veut en tenant l'icône plus d'une seconde. Meilleur que le XMB, puisqu'on a accès instantanément à ce que l'on veut, avec la possibilité de le personnaliser.

Ce que j'aime, c'est l'interruption instantanée de jeu en cas de besoin: on peut fermer mettre le Vita en veille ou naviguez dans le menu principal, ouvrir PSN ou d'autres applications, et notre jeu restera "en pause". On peut y revenir n'importe quand et on reprend tout de suite sans chargement. C'est essentiel pour une console portable puisqu'on veut pouvoir y jouer n'importe quand, et pour n'importe combien de temps. La seule exception est que l'on ne doit pas démarrer un autre jeu, évidement, sinon on perd tout.



J'aime aussi le fait que les jeux ne soient plus sur UMD, mais sur carte mémoire ressemblante à des SD, donc beaucoup plus compacte, plus silencieuses et offrant beaucoup plus d'espace et de rapidité. Ça me semble le choix parfaitement logique.

250$ pour une machine aussi performante, c'est presque donné. Le seul problème, c'est la fameuse carte mémoire (4, 16 ou 32 GB). Ce ne sont pas des cartes SD courantes, ou même des Memory Stick, c'est une microcarte spécifiquement conçue pour le Playstation Vita (ça veut dire, pas d'alternative abordable.) Parce que oui, elles sont excessivement dispendieuses, mais vous pouvez tout de même vous en sortir, puisque les jeux sont sur des cartouches qui ont parfois un secteur ouvert à l'écriture pour y stoker du DLC ou la sauvegarde. Ils ne le font pas tous, et certains jeux demandent une installation sur la console, mais en choisissant les bons jeux, vous pouvez vous passer de la carte pendant quelque temps.

Le pire, c'est qu'il n'y a aucune statistique en ligne sur la vitesse de transfère de ces cartes: c'est uniquement une raison pour Sony de se remplir les poches en nous obligeant à acheter un produit de sa marque, plutôt que de nous laisser acheter une Micro SD 5 FOIS MOINS CHER. C'est désolant, puisque même la PS3 nous laisse utiliser un disque dur quelconque, alors que le PSP faisait l'erreur de nous obliger à se procurer des Memory Stick, marque appartenant à Sony…

Les cartes mémoire sont la seule critique que j'ai à faire à cette machine, sincèrement. Sinon, ce sont des détails minimes, comme l'absence de la fonction de créer des dossiers dans le menu principal.

Dans la génération précédente, la distance entre Nintendo et Sony avait du sens. Nintendo offrait le DS, un produit abordable offrant des performances plutôt standard, tandis que Sony avait le PSP, une console beaucoup plus dispendieuse, aux graphiques impressionnants. Le problème, c'est que cette génération-ci, la différence de pris n'est PAS présente. Le 3DS coûtait 250$, et au même moment, Sony a annoncé le prix de leur console au E3: 250, exactement le même prix. Ça créer un réel problème: le PS Vita, du point de vue matériel est d'une qualité extrême, tandis que le 3DS est plastique, et offre des performances plutôt… modestes. Mais sachez que la 3DS est aussi une excellente console qui a d'autres points forts, tout dépend de la librairie de jeu.

Quand on y pense, la Playstation Vita vaut totalement son prix du point de vue matériel et performance. TOUT est possible avec cette machine. C'est pratiquement une PS3.

Mais bien sûr, cette critique parle de l'appareil et pas des jeux en tant que tels, parce qu'en ce moment, c'est plutôt… calme. Il y a l'excellent Wipeout 2048, Uncharted Golden Abyss, Gravity Rush, Touch My Katamari, mais à part cela… Et il n'y a pas une tonne de titres annoncés non plus. Sound Shapes sort la semaine prochaine, sinon… Bien que la machine soit parfaite, s'il n'y a pas de jeu, c'est tout de même difficile de recommander la Playstation Vita, à moins que vous soyez comme moi et que ça ne vous dérange pas de profiter de quelques titres pour l'instant et d'avoir à attendre les prochains exclusifs.

Important: Sony a annoncé que les jeux de PlayStation 1 sur PSN seront bientôt compatibles avec la Vita! C'est quand même une grosse annonce, puisquil y a tout plein de jeux qui valent la peine d'être rejoué, et que leur prix est très raisonnable à 6$. (merci Sony!)

Il ne faudrait pas oublier la librairie de jeux PSP téléchargeable qui est compatible, qui se vend à un prix… moins raisonnable (jusqu'à 40$ pour un simple jeux de plus de 5 ans!).

Le socle, vendu séparément (15$) est bien pratique, puisqu'il recharge votre console, tout en s'assurant qu'elle ne frotte pas contre une surface quelconque (très important!). Léger détail, il paraît que ce socle surchauffe et prends feu, selon internet. C'est donc à vérifier. (WTF)

En gros, j'adore la Playstation Vita et recommande la machine à quiconque, mais la librairie de jeu est très limitée en ce moment.

Update: la mise à jour 2.1 disponible depuis le 4 avril 2013 offre la possibilité de créer des dossiers sur l'écran "Home", rendant la navigation beaucoup plus agréable. (Il était temps!)

1 commentaire :

Solo the CyberpunK a dit...

Update: la mise à jour 2.1 disponible depuis le 9 avril 2013 offre la possibilité de créer des dossiers sur l'écran "Home", rendant la navigation beaucoup plus agréable. (Il était temps!)

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.