samedi 11 août 2012

Dyad

Dyad entre dans la catégorie sans catégorie: celle des jeux totalement uniques, inclassables. C'est un "tunnel shooter", mais ce simple titre ne suffit pas à décrire ce jeu. La musique a une grande importance, mais je n'irais pas jusqu'à dire que c'est un jeu de rythme. Disons que vos actions créent la musique ambiante.

Si j'avais une comparaison à faire, le premier jeu dans la liste serait Rez, puisqu'il est aussi un shooter basé sur des musiques. Mais Rez est basé sur le timing et les combos, alors que Dyad est plutôt basé sur les réflexes, la vitesse, et l'analyse du niveau.



La mécanique de jeu est à la fois très simple et extrêmement complexe: elle évolue chaque niveau. Même le but du jeu change dépendant du niveau. Vous contrôlez une… créature (?) dans un tunnel (même que c'est le tunnel que vous faites tourner, votre personnage reste au même endroit). Il y a des ennemis, que vous évitez de toucher: vous vous agrippez à eux pour gagnez de la vitesse. Ça, c'est au tout début. Ensuite, on vous indique que si vous agrippez deux ennemis de la même couleur de suite vous créez une chaine, de petites ailes pousse sur le côté de ces ennemis, vous devez alors passer DANS l'aile pour remplir votre une barre d'énergie, qui vous permet lorsqu'elle est pleine de passer en mode "lance" dans lequel vous allez beaucoup plus vite, et tuez les ennemis lorsque vous les touchez. Plus tard, attraper 2 ennemis de suite de la même couleur créer un rail rose qui les relie, qui augmente votre vitesse lorsque vous la suivez... Et plein plein d'autres mécaniques de jeu.

Le plus important à se rappeler, c'est que Dyad semble compliqué, mais en vérité, il ne l'est pas du tout. Chaque niveau introduit un nouvel élément de gameplay: la courbe d'apprentissage grimpe donc très lentement, et vous saurez toujours quoi faire. Et vous serez aussi CAPABLE de le faire, puisque Dyad peut être extrêmement difficile, mais seulement si vous cherchez à obtenir 3 étoiles pour chaque niveau. Vous serez capable de finir le jeu sans problèmes, avec des notes de 1 étoile sur 3. N'importe qui est donc capable d'avoir une bonne expérience de jeu (très rare pour ce genre de jeu), et les plus coriaces auront un défi de taille qui les attend. C'est parfait.



D'ailleurs, je ne suis pas un fan des shooters (je ne parle pas des FPS), étant donné que j'apprécie, prenez-le comme un signe que vous aussi, vous aimerez peut-être.

La musique joue un grand rôle dans le jeu. Elle n'est pas préprogrammée comme dans un jeu de rythme (ou dans Rez). Au lieu du jeu qui vous fait créer une musique spécifique par vos actions, c'est vos actions qui créer la musique du jeu. Le but n'est pas d'être dans le rythme. Chaque ennemi et créer un son différent, et additionné à la trame sonore de fond, on a toute une ambiance. La musique s'accélère aussi dans les niveaux plus rapides, et distorsionne lorsque ratez votre coup. Dyad a ce pouvoir de vous envoûter et de vous faire oublier tout ce qui est autour, non seulement parce qu'il demande énormément de concentration (n'oubliez pas de cligner des yeux!), mais aussi grâce à sa musique et ces effets visuels hypnotisant.

Le dernier niveau, "Eye of the Duck", représente le jeu entier dans une finale psychédélique… de 15 minutes au moins. Si vous trouviez la finale de Fez étourdissante, celle de Dyad l'est tout autant… même plus! Peut-être que j'hallucine un message, mais cette fin est un véritable tableau, une oeuvre d'art interactive. D'ailleurs, le nom du niveau "Eye of the Duck" est une référence à une quote de David Lynch (que je ne tenterai pas trop d'expliquer, écoutez le vidéo ci-dessous), qui affirme que chaque oeuvre d'art a un point d'attraction, une scène qui résume tout, qui doit être placé exactement au bon endroit et de la bonne façon pour que ce soit parfait, comme l'oeil sur la peinture d'un canard. Si elle est juste un peu déplacée, on perd instantanément le réalisme.


À tous ceux qui reprochent au jeu en général d'être toujours pareil, Dyad est un jeu à essayer puisqu'il évolue constamment, vous gardant toujours aux aguets. C'est un autre jeu unique que je recommande: je ne cesserai jamais de dire que les jeux vidéos sont beaucoup plus que des "blockbusters" de plusieurs millions: ils sont aussi des expériences riches et artistiques accessibles à tous.

Dyad est disponible uniquement sur le PlayStation Network pour 15$, ou 12 pour les abonnés PlayStation Plus.

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.