lundi 18 juin 2012

Killer Klowns from Outer Space

Affiche de Killer Klowns from Outer Space
Réalisé par : Stephen Chiodo

Produit par : Charles Chiodo, Edward Chiodo & Stephen Chiodo

Date de sortie : 27 mai 1988

Durée : 88 minutes

Pays d'origine : États-Unis

Genre : Comédie horrifique indépendante

Ce n'est pas une nouvelle de dernière minute, mais je viens d'apprendre qu'une suite s'en venait au cinéma en 2013, en 3D (évidemment), pour ce classique culte de l'horreur. 25 ans plus tard... Vous savez quoi, il y a de la pauvreté en masse sur cette planète et c'est pour ça que je trouve déplorable qu'on investisse de l'argent dans des projets qui me semblent inutiles (et celui-ci me semble l'être, non pas parce que je déteste son prédécesseur, mais vous comprendrez à la fin de l'article pourquoi), mais dans l'optique où je ne peux pas les arrêter de toute façon, laissons-leur une chance. Ça peut ne pas être bon et en bout de ligne, on l'oublie (bien que ça rende le tout encore plus regrettable quand on pense à l'argent perdu), ou on peut être agréablement surpris.

En tout cas, ça me fait réaliser que c'est le temps parfait pour faire découvrir ce film absurde de 1988 à une nouvelle génération (même moi, j'avais à peine plus d'un an quand le film est sorti). C'est justement le genre de film que si on ne fait que regarder des images sur Internet, on demande à toute personne qui proclame l'aimer de se justifier. Je suis l'une de ces personnes... Mais je suis aussi une personne qui aime des films d'"horreur" ridicules comme The Toxic Avenger ou même encore plus sa suite complètement folle, alors je ne suis peut-être pas à écouter. Mais écoutez-moi quand même!

Tout d'abord, il s'agit d'un film d'invasion d'extra-terrestres. Pas un film des années 50, le ridicule ressenti dans le film date bien des années 80 (mais l'inspiration du film puise probablement de ce genre de film des années 50). Si j'avais à rapidement décrire la différence du concept à travers les époques, c'est que les projets tournant au ridicule dans les années 50 semblaient le faire par manque de moyens et d'expérience alors que dans les années 80, probablement la culmination des mouvements d'ouverture d'esprit des décennies précédentes, on a décidé d'embrasser le ridicule. Non seulement on était au courant du ridicule de certaines choses, mais on ne les reconnaissait même plus comme étant ridicules, c'était juste le style parfaitement acceptable de l'époque.

Oui, il s'agit d'une exagération et d'une réinterprétation ultérieure d'événements passés, mais pensez à l'esthétique des années 80, non plutôt regardez le clip de The Final Countdown par Europe (j'adore comment ça sonne) et dites-moi que ce n'est pas le résultat d'une génération qui avait une extrême confiance en soi. Tout dans ce clip indique des gens qui n'ont aucun standard à respecter, qui semblent même prendre grand soin à embrasser le contraire de la norme, le ridicule (on dirait même que le chanteur est maquillé), essayant n'importe quoi en se foutant des résultats. Dans ce cas-ci, quelque chose de mémorable selon moi, incluant une fameuse passe au synthétiseur qui serait considérée risquée normalement dans du matériel "mainstream".

Il est très étrange de comparer un film à une chanson qui n'est même pas présente dans sa trame sonore, mais l'idée est la même. Ce n'est pas n'importe quelle invasion d'extra-terrestres, ce sont des extra-terrestres qui ont l'apparence externe de clowns maquillés et en costume. Pourquoi? Pourquoi pas! On embrasse le ridicule.

Que peut-on détester de ce film? Je suis sûr que la question la plus évidente pour vous est «que peut-on aimer», mais je vais commencer par ce qui est plus facile à éliminer pour moi. Les performances des acteurs ne sont pas bonnes. Pas particulièrement mauvaises si on compare au pire que j'ai vu (mais j'ai vu beaucoup de choses aussi), mais je ne pourrais pas dire que j'ai cru aux personnages humains.

Aussi, si on espère vraiment que ce soit un film d'horreur effrayant, ce n'est pas le cas. À moins que vous n'ayez vraiment la frousse des clowns, ce qui semble être un meme important sur Internet. La vérité est que je ne crois pas que la plupart des gens aient peur d'un clown. Je pense que nous sommes plusieurs à les détester, je fais partie du club depuis ma tendre enfance, mais jamais je n'ai été effrayé par eux, pas le moindrement.

Point négatif final : les extra-terrestres, il s'agit de gars dans des costumes de clowns. J'imagine que ça devrait être évident pour tous, mais ce que je veux dire c'est que c'est assez clair. Au moins l'effort a été fait de vraiment faire semblant que ce sont des créatures qui ont cette apparence déformée et non pas littéralement des gens déguisés en clowns humains, mais on voit que c'est fait en latex ou en caoutchouc ou whatever.

Attention, je ne veux pas dire que leur apparence est horrible. Les designs font très bien leur tâche selon moi et sérieusement, moi ça ne me dérange pas de savoir que c'est fake (j'espère que vous le saviez au moins). En fait, si la suite les remplace par des bonhommes en 3D, ça va être encore moins réaliste. Même dans les grosses productions, les mouvements demeurent le problème dans l'animation 3D, et on ne veut pas avoir plusieurs personnages complets qui sont à tout moment entièrement conçus en 3D, surtout dans un film qui n'aura sûrement pas le budget de The Avengers (ce qui fait la deuxième mention d'un film complètement différent de "super-héros" avec Avengers dans le titre pour un seul article qui n'a aucun lien avec ceux-ci).

Mais si on n'est pas repoussé par le concept de base du film et qu'on aime un peu le ridicule, c'est un plaisir à écouter. C'est assez drôle et très divertissant. Pas drôle dans le sens où des gros rires s'échapperont de vous, mais ça peut vous laisser un petit sourire ou de bonne humeur. Il y a de la violence, mais c'est justement ça qui est ridicule.

Le film est extrêmement imaginatif selon moi. Il utilise son concept à fond. Ce sont des clowns (même qu'on dit dans le film qu'ils ne ressemblent peut-être pas à des clowns, plutôt que nos clowns ont été inspirés par eux), alors ils tuent comme des clowns pourraient le faire. Si vous avez peur des clowns, ce sera le film le plus effrayant de tous les temps.

Ils utilisent des instruments de clowns, ils jouent un peu avec leurs victimes, il n'y a rien de réaliste, mais le plaisir pour moi est de continuer d'écouter juste pour voir comment le prochain meurtre sera commis. N'écoutez pas la bande-annonce, je vous en supplie, car elle contient genre juste TOUS LES PUNCHS! Elle contient exactement ce que je viens de vous décrire que j'ai trouvé intéressant à suivre.

Mais c'est pour ça en gros que j'aime ce film. Ce n'est pas un grand film, je ne le place pas dans un top 100 des films qui m'ont marqué ni dans un top 10 de mes films préférés, mais c'est Killer Klowns from Outer Space et il ne pourrait pas réussir plus qu'il ne le fait à être exactement ça. Si, comme moi, vous étiez intéressé à voir ça en entendant le concept, sachez que c'est un concept qui est compris dès le début et ce, jusqu'à la fin du film, où on aura tout vu ce qu'il y avait à explorer et même plus. Ce n'est pas trop long, c'est même juste 88 minutes.

Voilà pourquoi je ne sais pas ce que la suite pourrait bien contenir, même si elle est faite par des gens qui ont travaillé sur le premier, mais si elle est aussi divertissante que celui-ci, ce sera vraiment facile à écouter.

3,5 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.