vendredi 18 mai 2012

Trail of the Screaming Forehead

Affiche de Trail of the Screaming Forehead
Réalisé & produit par : Larry Blamire

Date de sortie : 2007

Durée : 88 minutes

Pays d'origine : États-Unis

Genre : Humour noir, science-fiction & indie

Peut-être que c'est parce que l'humain a toujours été fasciné par les étoiles et les mystères de qu'est-ce qui se cache au fin fond de l'univers... Ou peut-être que c'était tout simplement une extériorisation de la xénophobie rampante à l'époque, mais les années 50 nous ont apporté des classiques de la science-fiction ayant rapport avec les extra-terrestres et leurs intentions négatives envers nous (ou dans le cas de The Day the Earth Stood Still, une approche plus songée).

Mais le film dont je vous parle aujourd'hui date d'aussi récemment que 2007 et est une parodie des films de science-fiction avec invasion d'extra-terrestres de l'époque. C'est une petite production indépendante pas sérieuse, mais ce n'est pas ça l'important dans mon évaluation. L'important est plutôt de répondre à cette question : est-ce que c'est réussi?

Il est important de noter que je ne connais pas le réalisateur, Larry Blamire, et ses œuvres précédentes. Mais juste à voir les affiches de ses autres films, je crois qu'il tente toujours la même chose. Si ses autres tentatives sont exactement comme celle-ci, je ne les aimerais probablement pas particulièrement.

Trail of the Screaming Forehead ressemble à une parodie YouTube de 10 minutes pas très brillante ni mauvaise, transformée en une production standard de 1 heure 30. Quand on fait une vidéo de 10 minutes, c'est OK de partir avec l'idée de trouver la partie la plus ridicule du corps humain sur laquelle porter attention (et là-dessus bravo, même les lèvres ne sonne pas aussi absurde que le front), mais pendant 88 minutes, pour être exact, la blague devient trop étirée. Ce n'est pas un film à scénario solide, c'est la farce évidente qui est supposée soutenir le film, alors si ça c'est raté, il n'y a plus d'espoir pour le film.

Non, le scénario n'est pas super solide, comme dans plusieurs parodies, mais surtout puisqu'on tente d'émuler un style série B médiocre de l'époque. Je peux vous le décrire en 3 courtes phrases. Des extra-terrestres parasites qui sont tout simplement des fronts humains (en apparence) arrivent sur terre. Ils se collent à la tête des gens pour contrôler leurs pensées et gestes. Leur but est de dominer la planète pour survivre grâce à leurs hôtes. Je compte plutôt ça comme une réussite à reproduire le genre plutôt qu'une faute.

Le film réussit donc à simuler son objectif en certains endroits et pas seulement au niveau du scénario. Il n'y a qu'une dimension par personnage et les gentils font très style années 50 avec leur bonté naïve. Même le choix de personnage me semble se moquer de l'époque, par exemple nos personnages héros sont des marins et une bibliothécaire. Des simples marins naïfs, c'est plutôt rare comme héros dans un film de nos jours, sauf dans Pirates of the Caribbean peut-être (et encore là ce sont des pirates). C'est plutôt un produit du passé avec Popeye ou même Gilligan's Island.

Pour ajouter aux réussites du film, il y a aussi véritablement quelques passages de dialogue que lorsque je les ai entendus, je me suis dit «Wow, c'était brillant!», mais je ne pourrais les citer ici, car je les ai oubliés. Ils sont inondés par des dialogues qui ne sont pas drôles du tout. Aucun second niveau pour une blague, juste trop direct. C'est peut-être là que le film fait une faute en tentant trop de simuler des mauvais dialogues du genre qu'il copie. Je devrais ressentir que le film a un ton blagueur face à son matériel, et c'est probablement en théorie ce que l'on essayait d'avoir, mais ça a l'air d'être directement ce genre de matériel la plupart du temps sans être une blague ou alors c'est parce que comme je l'ai dit, c'est la blague en tant que telle qui est trop étirée, ce qui lui fait perdre de son efficacité en bout de ligne. Un film comme Chillerama, donc un film à sketches, c'est mieux pour contenir ce genre d'histoire que de lui accorder la durée d'un film normal à elle seule.

Mais je pense que sans le sauver entièrement, une autre passe dans le scénario et les dialogues pour ajouter finement ce ton moqueur (je ne demande pas du génie, j'apprécie des films ridicules de temps à autre, mais là il y avait un gros manque de rire) aurait aidé. Aussi, des meilleurs acteurs de parodie. La comédie est quelque chose qui dépend beaucoup des acteurs, tout comme le drame. Après tout, les acteurs des drames et des comédies restent souvent dans leur genre respectif, car ils demandent un talent particulier auquel il faut se donner à fond. Les acteurs ici sont à peu près aussi bons que dans un film de science-fiction des années 50. Bonne simulation, mais les films que l'on parodie n'étaient justement pas des parodies en soi. C'est mauvais pour une parodie.

Quelqu'un comme Leslie Nielsen dans Airplane!, voilà ce que ça aurait pris. Ce gars-là donnait juste l'impression qu'il vivait quotidiennement dans le monde absurde de ses films (du moins de ses bons films) et disait ses lignes absurdes avec un sérieux des plus froids, particulièrement dans Airplane!, ce qui contribuait aux rires en bout de ligne. J'ai juste l'impression en regardant les acteurs de Trail of the Screaming Forehead dire leurs lignes qu'ils sont en train de penser : «Ha ha, ça n'a pas de sens ce que je viens de dire.» Ils n'éclatent pas de rire à l'écran, mais on ressent ce genre de chose.

Je réalise tout de même que le film avait des limites, mais la vérité reste que je ne le trouve pas très bon (ni trop détestable). Ce qui m'a peut-être le plus déçu, c'est son apparence. Il a l'air juste tellement clean, avec une palette de couleurs comme dans une autre époque du cinéma, mais trop flamboyante à cause des technologies actuelles. Et pourquoi montrer les extra-terrestres à l'aide d'objets réels animés à la main dans certaines scènes et faites par ordinateur dans quelques autres scènes pas plus compliquées? Si un film veut imiter un style basse qualité des années 50, je ne suis pas supposé remarquer à quel point son apparence est soignée et qu'il contient quelques animations par ordinateur. À la limite, je serais supposé voir un vaisseau en styromousse tenu par des fils, ajoutant au ton moqueur du film.

C'est donc un mélange de quelques réussites et plusieurs déceptions. Si vous avez à le visionner pour vous faire votre propre idée, faites-le via un service comme Netflix où vous pouvez visionner autant de films que vous le voulez sans frais supplémentaires. S'il n'est pas disponible ainsi pour vous au moment où vous lisez ceci, je ne vous suggère pas de faire plus d'effort pour aller le chercher, car je serais surpris que vous ne soyez pas déçu.

Quoique ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas en comédie est toujours difficile à cibler... Tenez, la bande-annonce. Je pense que si ça ne vous fait pas rire, c'est une bataille perdue d'avance. Si ça vous fait rire par contre, je pense que c'est très représentatif des dialogues, de l'ambiance du film et donc de ce que vous pourriez aimer en le voyant.


2,5 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.