vendredi 4 mai 2012

Chillerama

Affiche de Chillerama
Réalisé par : Adam Green, Joe Lynch, Adam Rifkin & Tim Sullivan

Produit par : Jason Miller, Andrew Mysko & Cory Neal

Date de sortie : 22 août 2011

Durée : 119 minutes

Pays d'origine : États-Unis

Genre : Film à sketches, horreur, comédie & indépendant

Il y a des films qui sont faits pour vous toucher, des films qui ont un message à lancer, des films qui vous donnent une forte dose d'adrénaline ou vous font peur et des films qui existent uniquement pour vous divertir (et il y a des films qui sont tout simplement mauvais, mais ce n'est pas vraiment leur but, j'espère...) Mes préférées sont les deux premières catégories, mais elles ne pourraient pas exister sans les deux dernières, qui sont requises pour tout être humain de temps à autre. (Un meilleur film en est un qui regroupe tout ça et c'est à peu près ce que fait Slumdog Millionaire, dont je vous ai parlé récemment.)

Chillerama est un retour récent (2011) à une structure si peu explorée, celle de Creepshow : un film regroupant divers sketches légers à thématique horreur que j'ai vu durant mon enfance. Le but du film : vous faire passer un bon moment pendant 2 heures. Est-ce qu'il réussit?

La réussite d'un tel film est peut-être encore plus subjective que dans un cas normal, parce que là où tous les sketches peuvent faire le travail pour quelqu'un, un autre peut trouver qu'aucun n'est bon et la majorité des gens seront probablement sélectifs (le premier était bon, le deuxième plus ou moins, etc.). Et comme chaque segment change complètement de direction (réalisateur différent), c'est sûr que vous apprécierez certains bouts plus que d'autres.

Par exemple, le deuxième sketch, qui mélange transformation en loup-garou et découverte de l'homosexualité, n'a pas été bon pour moi. Pas que c'était de mauvais goût... En fait, oui, c'était de très mauvais goût, mais le film en entier l'est et c'est un peu la blague. C'est un film très léger et ça fonctionne pour moi. Mais ce sketch a été pensé plus en tant que numéro musical.

Vous ne savez peut-être pas ça de moi, mais 99% du temps, quand j'écoute un film et que je me rends compte que c'est un musical, mon expérience est ruinée immédiatement. Je ne peux pas écouter ça, je n'ai pas de plaisir. Mais le genre musical existe depuis longtemps et il y a des films musicaux populaires, ce qui veut dire que des gens qui ne sont pas moi aiment ça un peu ou peut-être même beaucoup, alors ça ne veut pas dire que le deuxième sketch est mauvais pour autant.

Alors pour vous parler de ce film et ce que j'en ai pensé, je dirais que ce n'est pas un grand film, comme vous l'aviez probablement deviné, mais je le recommande fortement un jour où vous avez deux heures à tuer et que vous ne savez pas quoi écouter. Ça passe extrêmement bien le temps, c'est comique (si vous pouvez apprécier un humour moins subtil fait par des gens qui savaient exactement ce qu'ils faisaient) et la présentation est bonne.

On nous le présente comme étant une succession de courts métrages à l'affiche dans un ciné-parc durant son dernier jour avant sa fermeture. Bon contexte pour présenter des films de série B, qui font vieux (même s'ils ont une allure HD moderne), avec la touche moderne venant du fait que le ciné-parc est en faillite.

Nos personnages principaux de l'histoire en dehors des films (donc dans le ciné-parc) sont là pour avoir du bon temps et entre les présentations leur histoire se poursuit pour devenir un autre court métrage complet quand on combine le tout.


Il n'y a rien de mieux que cette bande-annonce pour vous décider. Est-ce que ça a l'air intéressant pour vous? Le monstre de Frankenstein, avec un petit quelque chose de juif, mélangé dans une histoire avec Hitler et Anne Frank? Un monstre qui est en fait un spermatozoïde géant? Complètement ridicule? Hell yeah! (Ça c'était ma réponse.)

Ce n'est pas un film difficile à comprendre et vous devriez savoir exactement où vous vous situez avec ces simples informations. Il n'est pas meilleur que Creepshow selon moi, mais c'est quand même du bon fun et la seule raison pour l'éviter est si vous savez détester ce genre. Sinon, vraiment rien de mal à l'essayer et le découvrir.

3,5 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.