jeudi 22 mars 2012

Surviving Crooked Lake

Affiche de Surviving Crooked Lake
Réalisé par : Sascha Drews, Ezra Krybus & Matthew Miller

Produit par : Matthew Miller, Nicholas Tabarrok & Jaty Tam

Date de sortie : Janvier 2008

Durée : 87 minutes

Pays d'origine : Canada

Genre : Thriller

Que feriez-vous si vous étiez dans une situation où vous êtes seul au milieu de nulle part, perdu, sans que personne ne sache que vous êtes en détresse. Personnellement, je n’en ai aucune idée et je n’espère jamais avoir à vivre une expérience aussi effrayante. Cependant, c’est exactement ce que raconte le film Surviving Crooked Lake.

Surviving Crooked Lake raconte l’aventure de 4 jeunes adolescentes qui, alors qu’elles participent à une expédition en canot en compagnie et guidé par le frère d’une des participantes, tentent de survivre par tous les moyens et de retrouver la civilisation à la suite du décès de ce dernier.

Avant de débuter ma critique, j’aurais seulement un petit conseil à donner à l’équipe responsable de la commercialisation de ce film. L’affiche/boîte est trop drôle, et je ne parle pas d’un drôle positif. Le slogan du film est écrit plus gros que le titre du film. Pour certains, ça peut sembler superficiel, et en général, je serais d’accord avec eux, mais lorsque ce slogan sonne aussi ridicule, ça ne peut qu’éloigner les gens, surtout pour un suspense/drame, un thriller. Je suis certain que quelques minutes de plus de brainstorm auraient pu donner quelque chose de mieux que "4 girls. 2 canoes. 1 body." Maintenant que j’ai pu faire sortir ça de mon système, passons aux choses sérieuses.

Les cinq premières minutes de ce film m’ont horrifiées. Non pas parce que je croyais écouter un film d’horreur (Netflix devrait apprendre à mieux classer ses films), mais surtout par sa «belle présentation originale». Le film débute comme plusieurs mauvais films le font, soit par une super voix en arrière-plan qui parle vaguement de quelque chose dont on n'a aucune idée sur un super plan de caméra au-dessus de l’eau. Une fois ce classique d’intro du cinéma terminé, nous passons à une courte introduction des personnages principaux. Et quand je dis courte, je veux dire pas de niaisage. On montre que les filles sont des amis, qu'elles ont du plaisir ensemble, mais que l’une d’entre elles semble être un peu plus renfermée sur elle-même (je vous laisse deviner si c’est elle qui sera le personnage principal). On montre aussi que le «frère» est avec elles et a aussi beaucoup de plaisir. C’est pas mal tout. Après, l’expédition commence, et c’est là que ça commence à devenir intéressant.

Comme à l’habitude, au début tout va bien et à un certain moment, quelque chose vient tout perturber. Je ne dirai pas ce qu’est ce quelque chose pour ne pas gâcher le film, mais je dois dire que ce n’est pas le meilleur choix selon moi, car c’est un sujet délicat pouvant rendre mal à l’aise certaines personnes et ça aurait pu facilement être remplacé par une autre situation et donner le même résultat (un genre de conflit entre les filles).

Malgré tout, j’ai trouvé intéressante l’idée de mettre en conflit les 4 filles en situation critique. En plus de se demander si elles parviendront à survivre, on se demande comment elles vont faire pour tenter d’y arriver et si ce conflit ne pouvait pas rendre les choses encore plus compliquées. Cependant, cette facette fut, selon moi, très mal exploitée. En effet, alors que ce conflit s’installe, il est pratiquement soit mis de côté ou bien exploité de manière illogique. C’est triste, car ça aurait pu rendre le film encore plus captivant, quoiqu’à ce moment précis, j’étais assez investi dans l’histoire.

Par la suite, plus le film avance, plus je me voyais parler tout seul à me demander pourquoi ces 4 filles sont aussi niaiseuses. On dirait que les astres étaient alignés afin que toutes les décisions prises pour se sortir de ce pétrin soient les pires ou bien ces filles voulaient absolument mourir. Mêmes lorsqu’il semble que l’espoir renait, elles semblent changer d’idée pour se foutre encore plus dans le pétrin. Même à 14 ans, je ne peux pas croire qu’il est possible de manquer de jugement à ce point. J’ai cependant trouvé bien le fait que les filles semblent totalement désorganisées et ne sachent pas trop quoi faire, car il semble que dans les autres films, les gens dans ce genre de situation semblent toujours trop bien préparés. J’aurais cependant aimé un peu plus de panique.

Après ces quelques critiques négatives, vous pourriez penser que je n’ai pas aimé le film. Mais non, je l’ai trouvé quand même intéressant et divertissant et je vous le conseille. Je dirais davantage que j’ai été déçu. Au début, je m’attendais à visionner un des pires films de ma vie, mais ce sentiment a vite changé. Cependant, une fois ce sentiment passé, je crois que ce film n’a jamais atteint son plein potentiel qui aurait pu en faire l'une de mes plus grandes surprises à vie après quelques ajustements.

1 commentaire :

Bob a dit...

"4 girls, 2 canoes, 1 body" c'est tu le nouveau "2 girls 1 cup"? (Désolé de la mauvaise blague...)

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.