dimanche 12 février 2012

The Frighteners

Affiche de The Frighteners

Réalisé par : Peter Jackson

Produit par : Peter Jackson & Jamie Selkirk

Date de sortie : 19 juillet 1996

Durée : 110 minutes

Pays d'origine : États-Unis & Nouvelle-Zélande

Genre : Comédie horrifique

Je vous ai déjà parlé d'une autre comédie horrifique de Peter Jackson, connu pour la trilogie The Lord of the Rings. C'était une comédie horrifique juste folle et pleine de gore, c'était l'un des films les plus amusants et sanglants que j'ai vu de ma vie avec un simple scénario qui est un vraiment plus un prétexte pour vous montrer du n'importe quoi, mais du n'importe quoi qui fonctionne.

The Frighteners est une œuvre plus mature du même réalisateur, mettant en vedette Michael J. Fox dans l'un de ses derniers rôles avant la révélation de sa condition (Parkinson), et par conséquent elle est moins folle, mais avec un scénario plus solide et intriguant en faisant l'un de mes films préférés qui n'a techniquement pas sa place dans un top 10 conventionnel, mais qui pourrait fortement vous intéresser.


La bande-annonce va un peu dans tous les sens et ne présente rien de concret, parce que ce n'est pas vraiment un film à décrire (quoique je vais essayer), c'est plus une expérience et il faut le voir. Mais si vous avez vu des choses qui semblent intéressantes dans la bande-annonce, c'est clair que vous allez aimer ce film.

Bon, l'histoire est la suivante : Frank Bannister (Michael J. Fox) est capable de voir et communiquer avec les esprits errants sur cette terre, ceci suite à un accident traumatisant auquel il a survécu quelques années auparavant. (Par ailleurs, le film suit la formule de Ghost où on peut directement accéder au paradis si on y a droit à notre mort, mais on peut aussi rester derrière si on n'est pas prêt pour une quelconque raison.) Les circonstances de son accident qui étaient douteuses et une vague de gens qui meurent inexplicablement dans son voisinage où plusieurs témoins le voient fouiner font de lui un suspect recherché par un agent du FBI (Jeffrey Combs) clairement excentrique, dérangé et loufoque. Celui-ci et la force policière locale lui mettront des bâtons dans les roues alors qu'il recherche la véritable cause de toutes ces morts soudaines : une cause surnaturelle.

C'est le scénario principal et l'intrigue du film, mais je ne vous ai même pas parlé de la relation que Frank forme avec une docteure et celle qu'il maintient avec ses "amis fantômes", c'est-à-vous d'écouter le film et de voir comment tout cela fonctionne. Si on a déjà écouté des films auparavant et qu'on sait que des éléments sur lesquels on attire votre attention sont généralement utilisés plus tard, il est très facile de savoir quelle force surnaturelle est responsable des morts. Découvrir son identité n'est heureusement pas la chose la plus intéressante du film. L'un des points forts selon moi est sa présentation.

Je ne parle pas nécessairement des meilleurs effets, car le CG quand un spectre se promène à travers les murs et les planchers est affreux (j'aurais préféré quelque chose de plus naturel et qui ne sera jamais répété avec autant de réalisme que dans A Nightmare on Elm Street quand Freddy sort du mur, mais ça aurait été difficile avec autant de mouvement). Quoique pour parler d'effets réussis, le reste est plutôt bien et un des "amis fantômes" de Frank a des portions de son squelette visible, le tout est très convaincant. Mais quand je parle de la présentation du film, je veux dire le rythme auquel les choses sont introduites, ce mélange d'un petit soupçon de comédie et d'action et ce sentiment de ne pas savoir ce qui va se passer par la suite avec l'introduction de petits éléments mystérieux. C'est drôle, parce que la grosse intrigue est facile à deviner (l'identité du tueur), ce sont les petits éléments qui ont été plus longs à résoudre dans mon cas (comme le chiffre qui apparaît sur la tête des gens). En tout cas une chose qui peut être dite, c'est que le film ne répète pas ses scènes pour la majeure partie.

C'est rafraichissant et on doit souligner les performances des acteurs dont Jeffrey Combs qui est complètement fascinant et si difficile à déchiffrer. Une performance très over the top qu'il nous fait accepter dans son personnage comme il sait le faire depuis au moins Re-Animator et possiblement avant. Je dois dire qu'il y a d'ailleurs beaucoup de personnages over the top dans le film, BEAUCOUP, et ça peut jouer contre lui si on n'aime pas ça, surtout que Combs est le seul qui réussit à le faire à la perfection selon moi (mais avouons que je suis un fan fini du gars et qu'il n'est peut-être pas mieux que les autres).

J'ai beaucoup aimé un autre aspect de la présentation sous la forme du statut mythique qu'on attribue au véritable tueur. On essaie vraiment de rendre le tout très dérangeant. En fait non, on essaie d'avoir des éléments plus darks, mais j'ai l'impression qu'on ne veut en aucun point non plus éliminer la facilité d'écoute du film. C'est très réussi selon moi, car malgré tout, c'est un film que j'écouterais n'importe quand et qui n'a pas le potentiel de me donner un mal de tête, même s'il y a plusieurs éléments à absorber. C'est peut-être la comédie par-ci par-là qui fait que le ton demeure léger, je ne sais pas, mais c'est un point complètement positif ici, même si normalement pour un film comme The Dark Knight par exemple, qu'il ait un ton léger serait involontaire et par conséquent probablement mauvais vu les circonstances.

Alors The Frighteners, je suis définitivement un fan et je le considère comme un film à voir à tout prix. Pas parce que c'est un film qui influencera les âges et votre façon de penser, malheureusement ou heureusement, mais parce que c'est un sacré bon divertissement selon moi qui n'a pratiquement aucun point mort (jeu de mots, ha... ha?) ou ennuyant.

4,5 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.