lundi 26 décembre 2011

Sweet Home (film)

Devant de la boîte du DVD de Sweet Home
Réalisé par : Kiyoshi Kurosawa

Produit par : Jūzō Itami

Date de sortie : 1989

Durée : 102 minutes

Pays d'origine : Japon

Genre : Horreur

Il y a un genre de controverse, le mot est peut-être fort, à savoir si le jeu du même nom sorti la même année et dont la bande-annonce de ce film parlait est en fait un jeu de licence ou si c'est le film qui a été fait à partir du jeu. Seulement au Japon est-ce que ce genre de phénomène peut se produire. Je ne suis pas au courant qu'il y existe une réponse définitive à la question posée par les fans du jeu, dont je fais partie.


J'ai déjà parlé du jeu et je trouve qu'il a tellement de mérite. Ce n'est pas tous les jours que l'on peut dire qu'un jeu qui prend beaucoup de risques et qui introduit plusieurs concepts réussit aussi à être bon et selon moi il est même excellent. Même l'un des meilleurs jeux de NES, l'un des jeux les plus révolutionnaires auquel j'ai joué (quand je pense aux multiples choses qu'il fait, qu'il fait bien et qu'il a apporté à son genre) et pourtant relativement inconnu. J'avais entendu que le jeu était meilleur que le film sur lequel il était basé (ou peu importe l'ordre de sortie), il fallait donc que je vérifie ce que j'en pensais et si le film était aussi malheureusement tombé dans l'inconnu malgré sa qualité.

NON! C'est plutôt direct et je ne veux pas dire par là que c'est un mauvais film, du moins ça ne l'est pas si vous aimez le genre horreur en général, mais c'est bien tout ce que c'est : un film d'horreur ordinaire. Dommage, quand je peux encore dire que je n'ai pas vu un jeu identique à Sweet Home sur NES, mais que le film est plutôt standard.

Peut-être que le problème est que le film s'est réellement inspiré de l'histoire du jeu et non pas le contraire, car je le disais dans mon article sur le jeu, l'histoire n'était pas le point central (dans le cas du jeu, plutôt un élément morbide intéressant qui relie le tout, pas un drame complet) et plutôt la même que dans plusieurs films d'horreur.

On y parle de gens qui travaillent pour la télé et qui veulent produire un documentaire sur un peintre décédé en visitant son manoir maintenant abandonné, car quelque chose de terrible s'y est produit par le passé. En restaurant les œuvres laissées derrière par le fameux peintre, notre groupe se rend compte peu à peu que quelque chose ne tourne pas rond dans le manoir qui a un drôle d'effet sur la journaliste. Et puis la hantise commence!

C'est relativement la même histoire que dans le jeu (sauf que dans celui-ci, vous pouviez finir le jeu en ne perdant aucun membre de l'équipe si vous faisiez vraiment attention) et les personnages sont les mêmes. Ce qui n'est pas très bon pour un film, étant donné qu'il y avait celui qui tient une caméra, celle qui a un aspirateur, etc. (c'est étrange, mais en contexte c'est moins pire). Ce sont des personnages de jeu vidéo avec un pouvoir particulier qui sert à différentes situations dans le jeu, pour compléter des genres de puzzles. Dans le film, aucun personnage n'est vraiment développé et on laisse tomber assez vite les pouvoirs spéciaux (l'aspirateur n'entre jamais en compte après son utilisation de départ par exemple).

OK, c'est faux de dire qu'aucun personnage n'a sa particularité, mais c'est vraiment à une dimension, comme dans tout film d'horreur ordinaire. En particulier, il y a le père producteur (qui n'a donc pas de temps pour sa vie personnelle), sa fille (qui m'a semblé juste avoir quelques années de trop pour être traitée en gamine) et la femme sensée qui devrait tout régler et normalement tomber en amour soudainement avec le père en finale, sauf s'il se fait tuer (mais je ne vous dis pas la bonne réponse). Je n'ai d'ailleurs pas compris à 100% les motivations de chaque personnage à être là, en particulier la fille du producteur qui est probablement assez vieille pour s'occuper d'elle quelques jours et qui n'a rien à faire à encombrer l'équipe de tournage.

Par rapport au jeu, le film fait même moins bien sa tâche qu'il aurait pu faire et je vous rappelle qu'on parle d'un vieux jeu de NES avec une histoire très ordinaire. Il n'y a pratiquement pas de scènes différentes dans le film. Juste être à l'intérieur de la maison et avoir peur d'un monstre ou fantôme. Le jeu est quasiment une aventure à la Indiana Jones (avec des pièges et des poutres à placer pour naviguer au-dessus des trous) dans un style horreur. Il y a beaucoup de lieux qui auraient tous pu être explorés dans le film. Peut-être qu'il y a eu un manque de budget.

Mais là je me rends compte que je parle comme si le film était l'adaptation du jeu et ce n'est pas prouvé. Il faut que j'évalue le film à lui seul. OK, c'est tout du standard par rapport au genre horreur. L'introduction est un peu longue, mais je ne dirais pas nécessairement ennuyante. Il manque de visuels mémorables, mais il y a quelques effets de décomposition accélérée intéressants ainsi que le design final d'un fantôme/monstre qui a quelque peu de ridicule, mais aussi une présence qui dérange selon moi (et je veux dire qui dérange dans le bon sens, dans le sens qui fait peur et non pas que ça énerve). Il y a du maquillage réalisé par Dick Smith du réputé The Exorcist après tout.

En gros, on peut voir ce film comme une réinterprétation complète de Poltergeist (vous allez comprendre en le voyant, la dynamique avec la fille est similaire) et dans ce cas, je vous dirais que Poltergeist est un film marquant que j'ai même réécouté récemment et qui tient la route, donc écoutez ça à la place, c'est un bien meilleur film dans son ensemble.

C'est le défaut de Sweet Home le film, ce n'est pas terrible, ce n'est même pas mauvais ou mal exécuté pour les fans du genre, mais ça n'a absolument rien à apporter que vous n'avez pas déjà vu mieux fait et plus divertissant selon moi. Donc Sweet Home n'est pas à éviter s'il vous tombe entre les mains (et soyons honnête, ce scénario ne se produira pas tout seul), mais il n'est pas à chercher que vous ayez joué au jeu et aimé ou pas. Mais sérieusement, JOUEZ AU JEU!!!

3 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.