mardi 20 décembre 2011

Echo

Devant du roman graphique Echo
Publié par : Abstract Studios

Première parution : Mars 2008

Création, dessins & encrage par : Terry Moore

Genre : Science-fiction, indépendant

Une photographe, Julie Martin, est près d'un lac et entend une explosion. Elle regarde au ciel et une pluie de gouttes de métal lui colle à la peau. Une fois à l'abri chez elle, elle se rend compte que ces gouttes se sont regroupées pour former un plastron en métal collé en permanence sur sa peau. Il se trouve qu'un groupe de scientifiques travaillait sur un projet top secret... le projet Phi.

Ne vous y méprenez pas : Echo n'est pas une histoire de super-héros. Bien sûr, Julie Martin finira par découvrir de quoi est capable le Beta Suit, mais on suit vraiment le parcours de la femme derrière le "costume". C'est d'ailleurs l'une des marques de commerce de Terry Moore, dessinateur et créateur de la série (il fait tout, quoi!). Comme on peut le voir dans Strangers in Paradise, la force de Terry Moore est de faire un portrait réaliste des femmes, contrairement à ce que font la plupart des comics (Power Girl!)

Case du roman graphique Echo

On peut presque le comparer à de la romance pour adolescente à la Archie... mais Echo est beaucoup plus que ça. L'histoire est parfois mignonne et la page d'après on voit quelqu'un se faire déchirer en morceaux... C'est que des romans graphiques comme celui-ci savent qu'ils s'adressent à un public mature. Autant dans les termes abordés que dans la réflexion qu'ils nous proposent. On nous fait ici réfléchir sur le pouvoir et le danger de la science face à l'inconnu. C'est tout de même une lecture légère (pas énormément de texte ni d'événement complexe), mais c'est justement ce genre d'histoire pour laquelle il est le plus facile de rester accroché.

Je recommande Echo à ceux qui ont aimé Girls, The Sword et Y: The Last Man. C'est une histoire avec un mystère qui plane, qui mène à une possible catastrophe, mais une catastrophe qui ne prend jamais le dessus sur le développement des personnages. Ce sont eux qui sont le vrai cœur de l'histoire, comme je le dis souvent pour d'autres (Preacher, Scott Pilgrim).

Echo est en noir et blanc, mais comme pour tous les comics monochromes bien faits, on oublie rapidement le manque de couleurs. Les illustrations sont très détaillées et les personnages sont distincts.

Un superbe volume contenant l'intégrale de la série (30 numéros!) est disponible sur Amazon pour seulement 26,30$. C'est une véritable aubaine pour cette excellente histoire qui totalise 600 pages! Elle est aussi disponible en 6 trade paperbacks et aussi en français chez Delcourt.

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.