jeudi 6 octobre 2011

Society

Affiche de Society
Réalisé par : Brian Yuzna

Produit par : Keith Walley

Date de sortie : 13 mai 1989

Durée : 99 minutes

Pays d'origine : États-Unis

Genre : Horreur

Dans mon deuxième article en ce mois d'octobre où je vous suggère des bons produits pour l'Halloween, je vous présente Society. Ce film a bien profité en Europe, mais il n'est sorti en Amérique (son pays d'origine) que 3 ans après ses débuts au festival de Cannes en Europe et encore là, le public américain a été moins ouvert à ses idées selon le réalisateur du film, Brian Yuzna (son premier film), dans une entrevue.

Mais qu'est-ce que Society? Comme le dit l'affiche, ce n'est pas ce que vous pensez.

Wow, comment vous parler de ce film en fait? Vous dire les moindres détails qui expliquent bien ce que c'est serait de révéler la réponse à ce sentiment étrange qu'il y a tout au long du film. C'est un film avec un twist à la fin et c'est là que se passe tout le segment horreur et c'est plus absurde que vraiment horrifiant. Les effets sont véritablement dégoûtants néanmoins.

Je vais essayer une petite description globale sans spoilers : nous suivons Bill Whitney, un adolescent qui n'a juste pas l'impression que sa famille l'aime. Il se sent tellement étranger qu'il a peur d'eux. Et il semble aussi avoir des visions, il voit certaines choses qui ne peuvent juste pas être vraies.

Mais il y a de plus en plus d'éléments qui ne semblent juste pas aller ensemble, quelque chose de vraiment tordu dans son cercle social. Mais il souhaite bien en arriver au fond de l'histoire, car il ne peut plus vivre comme ça.

Ça a l'air mystérieux et je souhaite vraiment ne rien vous dire, même pas quel genre de visions il a, car je crois que voir ce film à l'aveuglette est vraiment la meilleure façon de l'apprécier. C'est pourquoi je n'inclus pas non plus la bande-annonce. Si la description que j'en fais ne semble pas attirante pour vous, ne l'écoutez pas. Dans ce cas-ci, la bande-annonce va juste révéler des points que vous ne devriez pas voir avant l'écoute du film.

Je vais plutôt éviter de vous parler du contenu et vous parler du feeling général. J'ai trouvé que c'était un bon film à mystère et qu'il conservait un bon suspense jusqu'à la fin. Et la révélation à la fin est assez bien réalisée au niveau des visuels considérant tous les détails qui ont été faits à la main sans ordinateur. C'est aussi fait avec une petite dose d'humour, le réalisateur a dit s'être amusé avec le message qu'il tentait de passer. Attention, ce n'est pas une comédie, c'est véritablement un film d'horreur, mais écoutez les 10 ou 20 dernières minutes pour voir ce que je veux dire.

Mais quelque chose dans l'exécution du film me fait plus penser à un film réalisé pour la télévision ou même un bon épisode de Twilight Zone par exemple. Ce n'est pas dire que le film a des longueurs, car il maintient un suspense tout le long et avant de vraiment savoir ce qui se passe, on a aussi hâte que le personnage d'en apprendre plus. Ce que je veux dire, c'est qu'il y a des épisodes de séries télé qui réussissent à accomplir à peu près la même chose dans leur durée plus limitée.

Le feeling "film réalisé pour la télévision" vient un peu du jeu passable des acteurs, de l'exécution du film qui semble avoir quelques punchs placés à des moments idéaux pour passer la publicité tout de suite après (histoire de conserver le spectateur sur la chaîne) et un retour au calme au retour de la publicité. Et la conclusion ressemble à un épisode d'une série de science-fiction, sans vraiment résoudre grand-chose avec une petite blague pour le fade out et on passe à un épisode différent la semaine prochaine.

Je le recommande, tout ce que je veux dire c'est qu'avec son sujet, la société, ça aurait pu être plus. J'ai été un peu fâché quand j'avais une bonne idée du message face aux événements qui se déroulaient devant mes yeux, une vision grotesque qui n'était pas nécessairement subtile, puis un personnage a directement expliqué c'était quoi le message. C'est me prendre pour un idiot! Et ce n'est pas comme The Toxic Avenger dont je viens de parler où le style dérisoire qui brise le quatrième mur est établi tout au long du film, ça vient vraiment de nulle part dans celui-ci. Mais comme je l'ai dit, ça ressemble à un bon épisode au moins. C'est un bon petit film à visionner et je ne peux pas me dire déçu, quoique j'ai maintenant la soif de quelque chose de plus satisfaisant qui traite du même sujet.

3,5 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.