vendredi 9 septembre 2011

Pourquoi je déteste Apple la compagnie et non pas leurs produits

Logo d'AppleUn autre article d'opinion à propos d'Apple. J'avoue, mon premier article était un peu gratuit et plutôt rigolo et c'était le but et il avait aussi un focus sur les ordinateurs Macs.

Cette fois, je suis sérieux. Je considère mon iPad et mon iPhone comme quelques-uns des meilleurs achats que j'ai effectués et je les adore, je les utilise chaque jour.

Le problème, c'est que ces machines pourraient facilement être PARFAITES. Leur défaut ne vient pas du matériel qui les compose, mais plutôt des décisions prises par Apple sur certaines de leurs fonctions. Voilà ce que je veux dénoncer.

App Store

Le Appstore, c'est le plus gros problème. C'est une plateforme extraordinaire qui permet aux développeurs de distribuer leurs jeux à coût réduit et elle contient un énorme choix. Mais c'est très difficile de s'y retrouver.

Catégories :
Les applications sont divisées en 20 catégories. Ça semble beaucoup, mais ça comprend quelques catégories très spécifiques comme météo, livres numériques, médecine, voyage, sport, laissant le reste dans de vastes catégories comme divertissement. Vous avez ensuite le choix des applications payantes ou gratuites. Le véritable problème, c'est à l'intérieur de ces catégories (par exemple divertissement). On retrouve 23 873 applications que l'on peut seulement naviguer par date de parution ou par nom.

Allez-vous parcourir les 119 pages d'applications? Je ne crois pas. Au nombre d'applications qui sont disponibles, des filtres devraient être disponibles, contenant des sous-catégories, un classement par notes, par téléchargements, par prix, etc., sinon l'expérience de magasinage dans le Appstore est affreuse. À moins de naviguer uniquement dans les applications récentes, la recherche est très laborieuse.

La qualité :
Sur Xbox Live, les jeux téléchargeables sont classés en 2 catégories, seulement 2, mais 2 qui font complètement le travail qu'elles devraient faire. Les jeux Arcade, à 10$ ou plus, qui ont toujours une certaine qualité (certains plus que d'autres, mais bon on comprend) et qui sont toujours approuvés par Microsoft. Il y a aussi la catégorie "Indie Games", qui sont des jeux à 5$ ou moins faits par des développeurs indépendants, mais vraiment n'importe qui et qui ne sont pas toujours d'une très grande qualité... Dans le App Store, ces deux catégories sont fusionnées. Il n'y a donc aucune distinction entre les jeux (ou applications) desquels on devrait au moins espérer une certaine qualité et celles qui sont moins produites ou qui sont même mauvaises pour être franc.

La navigation est encore plus pénible dans le App Store, car le ratio de contenu de qualité est minime. Cherchez "fart" et vous aurez un choix de 850 applications de très basse qualité qui n'auraient jamais dû passer l'approbation d'Apple si le but est de pouvoir se retrouver dans ce fouillis.

Mais la raison est claire. Apple a voulu y aller pour la quantité avant la qualité depuis le lancement du premier iPhone, puisque c'était leur point de vente. C'est aussi un véritable point positif, puisque votre machine peut devenir tout ce que vous voulez. C'est de cette façon qu'ils ont dominé la compétition. Il y a aussi le fait qu'ils reçoivent un petit pourcentage sur chacune des ventes, c'est donc à leur avantage d'avoir un grand choix.

Mais maintenant, le tout est un monstre hors de contrôle aucunement pratique pour le consommateur, résultat de cette société de consommation capitaliste. La consultation de sites de critiques d'applications est nécessaire même si c'est juste pour vous donner une base sur quoi chercher au départ.

L'approbation pour le App Store

Apple a refusé l'application Firefox pour iOS, puisqu'ils souhaitent vous voir utiliser Safari. Pourquoi? Safari est gratuit, il ne risque donc pas de perdre des profits! Et avouons-le, Safari est loin d'être le meilleur navigateur Web : il n'a vraiment pas beaucoup d'options ou de fonctions supplémentaires à vous offrir dans un monde où on ne demande que ça.

Apple a retiré une application du App Store, puisqu'elle permettait de prendre des photos à l'aide des boutons volumes (seulement à l'intérieur de cette application, mais beaucoup plus intuitif). Ils ne veulent pas que vous vous serviez de leur machine d'une façon non conventionnelle. Ne pas la publiciser pour l'encourager c'est une chose, mais de l'interdire... ça va trop loin dans ce cas. Et comme par hasard, ils annoncent 1 an plus tard que cette fonction sera disponible dans iOS 5! C'est comme s'ils avaient carrément volé l'idée à un petit développeur, lui empêchant de faire de l'argent. La même chose s'est produite pour le tethering (fonction incluse au départ dans une application de lampe de poche croyez-le ou non).

Ça devrait plutôt être comme Firefox justement. Tout le monde devrait pouvoir développer des "plug-ins" et dans le cas d'iOS, les plus populaires devraient être inclus par défaut à la prochaine version. À la place, ils font retirer les applications innovatrices...

Ils obligeront aussi toutes les applications qui offrent du contenu téléchargeable à l'intérieur de celles-ci (comme Kindle par exemple) de donner à Apple une part de 30% sur tout téléchargement. Pensez-vous qu'Amazon dira oui? Je pense que certains/plusieurs développeurs abandonneront simplement la plateforme, Apple se tirant ainsi dans le pied alors qu'ils ne devraient pas pour le bien de tous.

Aucun contrôle ni personnalisation

Pour moi, le défaut des Macs, ça a toujours été le manque d'options. C'est eux qui décident à votre place et si vous aviez aimé une autre option, vous avez bien beau la chercher, mais vous ne la trouverez pas.

Le meilleur exemple de cela, c'est l'interrupteur pour verrouiller la position, présent sur le iPad. Je m'en servais souvent. Et tout à coup, pouf! Apple décide que cet interrupteur ne sert désormais qu'à mettre le iPad en sourdine (via l'iOS 4.2). Le verrouillage se fait désormais par le menu de multitâche, mais je le trouvais beaucoup plus accessible et rapide avant. Ai-je l'option de le changer? Pas du tout. Apple a décidé autrement. Pourquoi ne pas au moins mettre l'option? Et paf! Le choix est offert dans l'autre mise à jour! (Ça aurait dû être présent au départ et certaines options ne sont jamais offertes ou bien plusieurs mois plus tard.)

J'ai maintenant 5 GB de données "autres" sur mon iPad, selon iTunes. Je ne sais pas ce que c'est et puisque je ne peux pas avoir accès aux dossiers sur celui-ci, je ne peux rien faire. Ce sont probablement des fichiers temporaires en majeure partie, mais pour l'instant, ma seule solution serait de le remettre à zéro, effaçant toutes mes sauvegardes de jeux et applications. Alors que si j'avais accès aux fichiers, je pourrais mesurer les dossiers pour finir par trouver le coupable.

C'est réellement dommage qu'Apple nous vende des machines aussi fermées sur elles-mêmes, parce qu'elles pourraient facilement devenir des incontournables. Vous vous imaginez s'il était possible d'installer n'importe quoi sur sa machine?

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.