samedi 3 septembre 2011

Jetpack Joyride

Bannière de Jetpack Joyride

Un personnage qui avance, vous devez éviter les obstacles avec un bouton. J'ai déjà fait un article sur les nombreux jeux dans cette catégorie sur iOS. Mais maintenant, Jetpack Joyride a apparu sur l'App Store. C'est fini, tous les autres jeux peuvent tomber dans l'oubli. Jetpack Joyride est LE jeu à posséder dans cette catégorie.

Halfbrick, les créateurs de Fruit Ninja, Raskulls, Monster Dash et Age of Zombies sont responsables de ce petit bijou qui met en vedette Barry Steakfries, le héros des deux derniers jeux mentionnés. Voici une bande-annonce qui met le jeu en contexte.


Un jetpack équipé d'un machine gun. Ce sont les balles qui vous font monter en hauteur. Contrairement à Monster Dash, il n'y a pas d'ennemis à tuer, seulement des lasers, missiles et lignes électriques à éviter. Le contrôle est simple : un bouton pour faire monter le jetpack. La gravité s'occupe du reste. Vous pouvez appuyer n'importe où sur l'écran.


Ce jeu ne réinvente rien, il prend plutôt une tonne de concepts existants et les assemble pour créer le jeu parfait :
- La facilité de prise en main de Canabalt.
- Les véhicules de Monster Dash.
- Le magasin de Hook Champ.
- Les missions de Tiny Wings.
- Les missiles spontanés et le jetpack de Super Turbo Action Pig.

Des jeux comme Canabalt sont très amusants, mais lorsqu'il n'y a seulement que le record à battre, la motivation n'est pas toujours là. Dans Jetpack Joyride, il y a toujours quelque chose à débloquer. Voici ce que le jeu a à vous offrir.

Des véhicules
De temps à autre (une fois toutes les "zones"), un bonus apparaît : il vous donne un véhicule!
- Une moto (qui reste sur le sol mais qui peut sauter).
- Le costume de Gravity Guy, un autre jeu iOS (qui inverse la gravité).
- Un téléporteur.
- Un robot sauteur qui peut planer.
Et un oiseau en métal qui ne peut pas voler, seulement sauter... Lorsqu'il saute, il laisse s'échapper des billets de banque : il s'appelle le "Profit Bird". Est-ce que vous comprenez la blague? (Le jeu Tiny Wings a fait des millions...)

Une machine à sous
Pendant le jeu, il y a parfois des jetons qui flottent. Ceux-ci sont utilisés, après que vous soyez mort, dans une machine à sous. Les prix sont :
- Des pièces (100 ou 500).
- Une explosion qui fait avancer votre personnage mort plusieurs mètres pour amplifier votre record (disponible en petite, moyenne et immense).
- Un multiplicateur de pièces pour la prochaine partie.
- Un départ rapide qui vous fait débuter à 750 m dans votre prochaine partie.
- Mais surtout, une seconde vie, qui vous permet de recommencer où vous êtes mort.
Cette machine à sous est fantastique, puisque chaque fin de partie n'est pas une catastrophe, on a la chance de gagner : perdre n'est plus seulement négatif!

Des missions
Il y a toujours 3 missions à faire, par exemple "amassez 300 pièces en une partie", "toucher 10 lumières rouges", "parcourir 750 mètres en moto", etc.; réussir ces missions vous donne des étoiles qui augmenteront votre niveau. Chaque fois qu'un nouveau niveau est atteint, une récompense en pièces est gagnée.

Un magasin
Il est possible, avec les pièces accumulées en jouant, d'acheter des costumes pour Barry, des améliorations de véhicules, de nouveaux jetpacks ou des power-ups. Les améliorations comprennent un aimant pour chaque véhicule qui vous aide à amasser les pièces. Les power-ups sont les mêmes que dans la machine à sous : explosion, départ rapide et seconde vie. Vous mettrez des jours à tout débloquer.

Achat intégré
Justement, il est possible de payer avec de la véritable monnaie pour ajouter des pièces dans le jeu pour vous aider à débloquer des trucs. On voit souvent ceci dans les jeux iOS, puisque ça permet au développeur d'aller se chercher un peu d'argent. Ici, les montants sont très raisonnables, plus que dans n'importe quel jeu de ce genre que j'ai vu (Mega Jump : 1$ LE personnage... et 10$ pour une simple carte). Jetpack Joyride : 1$ = un falsificateur de monnaie qui double les pièces que vous accumulez. 1$ = 20 000$, 2$ = 50 000$, etc., mais le maximum est 13$ pour 1 million de pièces, probablement assez pour tout débloquer.

Le piège
Un jeu est "addictif" si vous voulez toujours faire une "dernière partie". C'est le cas avec Jetpack Joyride pour moi : lorsque je complète une mission, la prochaine semble si facile que je veux aussitôt tenter ma chance. Le fait d'avoir toujours quelque chose à débloquer aide à la bonne humeur, dans le sens où ce n'est pas grave de mourir; chaque partie sert à quelque chose, puisque des pièces ont été collectées.

Jetpack Joyride est un des jeux incontournables sur iOS, parce qu'il est tout simplement amusant. Il n'est qu'un dollar et contient une tonne d'objets, de missions et de variations. Personnellement, je ne peux plus arrêter. Ce genre de jeu peut transformer n'importe quel moment d'attente en minutes de plaisir qui passeront sans que vous vous en aperceviez. L'application est universelle et est fantastique sur iPad.

1 commentaire :

Bob a dit...

Quoique je ne connaisse évidemment pas Jetpack Joyride sans les machines requises et le fait que je m'attarde à tant de jeux de consoles rétros et modernes que je n'aurais peut-être pas le temps (et l'argent!) de jouer à tous ces jeux iOS, je pense qu'il a un concept intéressant que tu décris. Premièrement, l'originalité est souvent même mauvaise selon mon expérience, dans le sens où le premier qui fait de quoi est rarement très bon, alors rien contre le fait qu'il perfectionne des éléments et devienne le meilleur de sa catégorie selon toi. Le point intéressant je trouve, c'est que c'est bien quand les jeux ont quelque chose comme la machine à sous dont tu parles ici. Tu perds quand même, donc tout le défi est là, mais il y a quelque chose de bien.

Dans un autre ordre d'idées, je me rappelle de Final Fantasy II (le vrai, l'original, du Japon, pas le IV) où perdre complètement n'était pas bon, mais quand même chaque bataille au lieu de donner de l'expérience avait une certaine chance de directement affecter vos statistiques et cela arrivait assez souvent. Presque perdre voulait dire que votre HP ou défense allait peut-être monter (les gens en général n'ont pas préféré ce système comme moi, il peut être abusé). Chaque bataille ne semblait pas une perte de temps sous cette condition (en dehors de quand on voyait qu'elle se terminait et que rien n'était acquis cette fois, mais c'est comme la loterie pour certaines personnes, on est excité jusqu'à après les résultats).

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.