vendredi 5 août 2011

Rhythm Heaven Fever

Rhythm Heaven Fever, présentement uniquement sorti au Japon sous le nom みんなのリズム天国 Minna no Rizumu Tengoku, est le troisième de la série Rhythm Heaven ou Rhythm Tengoku, mais le premier à être sur console de salon.

C'est un jeu de musique particulier dans lequel vous devez reproduire le rythme de la musique en vous servant des indications sonores et visuelles dans une cinquantaine de minijeux (chansons) différents. (Pour en apprendre beaucoup plus au sujet de la série, visitez la page sur les deux premiers jeux qui contient plus de détails.) Pour un aperçu rapide, regardez la vidéo ci-dessous.






Le premier jeu sur GBA utilisait le bouton A et le pavé directionnel et celui sur DS utilisait l'écran tactile. Celui-ci utilise le bouton A de la manette de Wii, mais aussi une combinaison de A et B que vous devez appuyer en même temps. Je trouve que c'est beaucoup moins confortable que d'avoir à appuyer simplement sur B et ça enlève beaucoup de précision. Mais je félicite le jeu pour ne jamais utiliser les capteurs de mouvements dans la manette juste parce que c'est un jeu de Wii (à part dans la navigation des menus), puisque ce type de contrôle n'aurait jamais été assez précis pour ce genre de jeu.

Mettons les choses au clair : j'ai joué à la version japonaise sur ma Wii américaine. Bizarrement, tous les textes en japonais (qui ne sont pas des images) ne s'affichent tout simplement pas. Ils sont remplacés par des points d'interrogation. C'est donc officiellement impossible de comprendre le texte sur cette console même si vous comprenez le japonais (jusqu'à la sortie américaine du jeu). Néanmoins, ça ne m'a pas du tout empêché de comprendre le jeu et tous ses objectifs puisqu'il est très intuitif. D'ailleurs, le premier jeu de la série et le premier auquel j'ai joué, Rhythm Tengoku, était en japonais, sans que je sache du tout ce qu'était le jeu. Tout ceci pour dire que c'est un jeu que vous pouvez importer sans problème du Japon même si vous ne lisez pas un traître mot japonais.


C'est sûr que c'est subjectif, mais je trouve Rhythm Heaven Wii beaucoup plus difficile que les jeux précédents. VRAIMENT TRÈS DIFFICILE. Le problème avec la difficulté, ce n'est pas que je ne "comprends" pas le rythme ou que j'ai de la difficulté à être dans le bon synchronisme. Le problème, c'est que le jeu est TRÈS sévère. Vous ratez quelques notes et c'est foutu. C'est le même principe dans les anciens, mais si on combine avec des rythmes plus difficiles, ça devient vite un cauchemar.

Je tiens à clarifier que la difficulté n'est pas due au fait que le jeu est en japonais, puisque je suis un habitué de la série. C'est réellement les rythmes en soi qui sont plus difficiles.

C'est un peu dommage puisqu'il deviendra le jeu le plus accessible de la série à ce jour en étant sur Wii, alors que je le conseillerais seulement après avoir joué et aimé les deux autres. Pour sa difficulté, mais aussi pour certains niveaux sur GBA qui sont carrément devenus des classiques (avec des caméos dans les autres jeux) et puisque les premiers étaient beaucoup plus chaleureux et mémorables.

Rhythm Heaven Wii reste un jeu phare dans un monde où les jeux de rythmes ont été surexploités puisqu'il amène, depuis 2006, un vent toujours aussi rafraichissant et un humour tordu qui forme une combinaison irrésistible. N'ayez pas peur d'importer la version GBA : il n'y a pas de verrouillage de région. La version Wii sera localisée pour l'Amérique et l'Europe en février 2012.

1 commentaire :

Anonyme a dit...

Je me demande si la bande-son japonaise va être traduite en français quand elle arrivera en Europe... Les chansons sont tellement bien. Mais en français, ça peut tourner à l'horreur.
Bon article à mettre à jour cependant, vu qu'il n'est pas sorti en 2011 mais que Nintendo a confirmé sa sortie en 2012 :)

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.