jeudi 14 juillet 2011

The Boy in the Striped Pyjamas (film)

Affiche de The Boy in the Striped PyjamasUne suggestion de Mic (voir ses articles), j'ai adoré ce film britannique de 2008, tiré d'un roman du même nom, tout simplement pour son originalité dans sa présentation de l'un des sujets les moins originaux de notre époque, l'holocauste. Tout le monde sait c'est quoi et il y a déjà un nombre incalculable de films qui en parlent (même un certain jeu sans inspiration), alors c'est bien une fois de temps en temps d'avoir une vision fictive pour s'amuser comme est le cas dans Inglourious Basterds pour la deuxième guerre mondiale ou The Boy in the Striped Pyjamas, qui mise sur une vision plus réaliste de l'holocauste, mais vu à travers les yeux innocents d'un jeune garçon.

C'est principalement l'histoire de Bruno (8 ans), fils d'un officier SS qui déménage près d'un camp de concentration, et Shmuel (8 ans), jeune juif forcé à travailler dans des conditions misérables derrière les clôtures électrifiées qui le séparent du monde extérieur, lui et ses semblables. Bruno n'est au courant de rien au début du film et il tombe sur le camp par hasard à cause qu'il explore partout comme un enfant le fait. Voyant le jeune garçon, il commence à lui parler et à développer une amitié aussi facilement que les jeunes le font normalement dans une cour d'école. Il pose des questions à Shmuel, qui est en fait un jeune garçon normal lui aussi, qui n'a pas vraiment la compréhension de ce qui lui arrive autre que les juifs sont traités ainsi. Bruno lui apporte de la nourriture et des jouets à chaque visite pour améliorer sa situation.

Un tuteur est assigné à Bruno et sa sœur peu de temps après sa rencontre avec Shmuel (mais ce n'est pas relié). Ce tuteur est en fait là pour leur fournir la propagande nazi, ce qui fonctionne chez la sœur un peu plus âgée de Bruno, mais Bruno lui est sceptique à cause de sa rencontre secrète avec Shmuel. Il y a aussi la mère de Bruno qui n'est pas nécessairement pour les juifs (difficile à dire), mais qui est clairement contre la peine qu'on leur fait subir. Sans vous révéler le punch, le tout finit sur un fort impact qui enseignera peut-être une leçon à tous.


Mais en fait, hors de l'impact final, le film au complet est une leçon pour nous, du moins c'est ce que j'ai trouvé. Pas du côté de comment l'holocauste était un acte de cruauté inhumain, c'est quelque chose que nous savons tous, pas besoin d'un autre film pour le comprendre, notre opinion est faite d'un côté ou l'autre (et j'espère que pour la majorité d'entre vous, votre opinion est que oui, c'était cruel, non mérité et sans but). La leçon est plutôt de nous rappeler que cette haine envers les juifs était une fabrication, particulièrement du monde adulte. La propagande nazi disait à Bruno que quelqu'un comme Shmuel ne pouvait être quelqu'un de bon, que les juifs étaient méchants de naissance, un peu comme la royauté est transmise par le sang (deux concepts ridicules si vous voulez mon avis).

C'est une intéressante exploration de cette sagesse ou plutôt innocence présente chez un enfant, qui peut parfois nous faire réfléchir en tant qu'adulte. Ce n'est pas nécessairement quelque chose que je pense habituellement, mais c'est une vision apportée par le film. J'ai donc apprécié que le film garde conserve le point de vue de Bruno tout au long, ne révélant jamais à l'avance c'est quoi la destinée des juifs par exemple, quoique nous le sachons tous. D'ailleurs, le fait que Bruno ne sache pas ce qui se passe est important pour qu'il continue de rendre visite à Shmuel, mais surtout pour ce qui se passe à la fin.

C'est de voir que si on était à la place de Bruno, on serait autant confus que lui en voyant d'un côté ce petit garçon parfaitement normal vivre dans des conditions misérables et de l'autre côté, des adultes qui sont supposés en savoir plus qui vous disent que peu importe ce que vous pouvez penser, les juifs sont en fait autre chose.

J'ai vu des critiques manquer le point du film selon moi (et je suis certain d'avoir déjà moi-même manqué le point d'un film, personne n'en est à l'abri). J'en ai lu une par exemple parler en mal du film qui tenterait apparemment de nous faire sympathiser avez les nazis. OK, d'un film ou n'importe quel autre média, on retire ce que l'on veut quand le message n'est pas clair. Le film n'est pas différent des autres dans sa catégorie quand il nous présente des officiers nazis qui maltraitent et éventuellement tuent des juifs sans le regretter. D'un autre côté, un garçon de 8 ans, tout comme un juif, n'est pas cruel de naissance; si la leçon est bonne pour un peuple, elle est bonne pour l'autre. Je n'ai aucun problème à sympathiser avec le garçon et même avec sa famille à un certain degré avec certains évènements qui se déroulent; sympathiser avec l'aspect humain de quelqu'un. Et le petit garçon n'est pas un nazi tout comme le fils d'un républicain aux États-Unis n'est pas un républicain, il n'y a rien de mal à sympathiser avec lui. Ça ne veut pas dire que les nazis étaient bons, ce sont deux choses bien séparées qu'un humain développé devrait être capable de comprendre.

Si quelqu'un trouve que le film sympathise avec les nazis, malgré le traitement qu'ils réservent aux juifs, juste parce que le film ne présente pas un protagoniste comme celui dans The Pianist qui nous montre clairement un côté de la médaille (gentil juif qui se fait maltraiter par les méchants nazis), c'est soi que cette personne ne comprend aucune subtilité ou qu'elle a un problème et qu'elle a tendance à sympathiser avec les nazis de toute manière à moins qu'on les pointe comme des méchants. Ce serait à vérifier...

Ce n'est pas un film d'action ni un drame sombre tout au long, pour la majeure partie du film il ne s'agit que de voir l'amitié très confuse entre ces deux jeunes garçons, jusqu'à la finale choquante. Ça peut vous sembler ennuyant, après tout rien n'est nécessairement fait pour tout le monde, mais pour moi c'est un film original qui est le seul à me présenter cette vision de l'holocauste, et la finale a totalement valu la peine pour en faire un bon drame humain.

4 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.