mercredi 15 juin 2011

Unbreakable

Affiche de UnbreakableQuand vient le temps de parler des films de Shyamalan, il y a des extrêmes, comme The Sixth Sense, qui est souvent considéré excellent (j'ai mes problèmes avec ce film personnellement, mais la première écoute était surprenante), et The Last Airbender, qui peut être considéré la pire adaptation et peut-être le pire film de l'année passée par certains. Unbreakable est dans la zone plus disputée de ce réalisateur, contenant des films tels que Signs, The Village et Lady in the Water.

Il peut sembler à première vue que Unbreakable soit une cause perdue. Un film bien hors du commun et on peut le ressentir en passant seulement quelques minutes à l'écouter. Un film qui mise sur le développement des personnages écrit par un réalisateur qui a de la misère à le faire selon moi. Alors, Unbreakable vaut-il la peine d'être vu si vous l'avez évité?


Sincèrement, je dirais oui. Moi, je l'ai premièrement vu à sa sortie vidéo, mais je crois que ça aurait été une belle surprise à découvrir même aujourd'hui. Ce n'est pas un film que je placerais dans un top 10 ou même top 100 personnel, car il y a une tonne de films originaux et intéressants à écouter plus que celui-ci, mais il a quand même sa part d'originalité et de qualité aussi.

Première chose à savoir, il s'agit d'un film étrange parce que c'est un film de super-héros qui essaie tant bien que mal d'être réaliste et de s'éloigner du matériel auquel il fait allusion. C'est pour ça que le film nous montre le personnage principal, interprété par Bruce Willis, vivant dans une maison normale avec une vie de famille normale. En fait, pas une situation normale, c'est plus inconfortable qu'autre chose, car les parents de la maison sont en chicane de couple, mais ne comptez pas sur Shyamalan pour que ça ait l'air naturel. La mère est un personnage peu développé, le fils est celui qui fait comprendre à son père qu'il est invincible et Bruce Willis est étonné de ses prouesses même s'il devrait s'être rendu compte qu'il était invincible avant d'avoir 40 ans.

La raison pour laquelle ces soupçons font surface, c'est qu'il est pris dans un accident de train et est le seul survivant sans la moindre égratignure. Quand je dis invincible, je veux dire invincible. En gros, le personnage est une espèce de métaphore pour Superman, le scénario allant même jusqu'à lui donner sa propre kryptonite. L'exposition du film est faite en grande partie par Samuel Jackson, qui joue le rôle d'un vendeur de comics qui est né avec une condition qui fait qu'il est l'inverse d'invincible et peut casser tous les os de son corps en étant à peine bousculé. C'est du Shyamalan à son autant ridicule que d'habitude, pas subtile du tout, il doit mettre des oppositions claires comme ça pour faire son symbolisme même si ça rend le film ridicule en bout de ligne, probablement ce pourquoi des gens ne l'ont pas aimé. Je comprends parfaitement ceux qui ne l'aiment pas en passant, une opinion est une opinion et la vôtre est certainement autant valide qu'une autre.

Je pense que l'un de ses plus gros problèmes est le manque d'émotions. Le film en entier est pas mal fait sur une note sombre, probablement pour ajouter du réalisme et du drame à la situation. Il n'y a pas vraiment de rires à travers le film. Pas que c'est un problème en tant que tel, mais il est plus facile d'écouter un film qui contient une variété d'émotions qu'un film qui vous laisse toujours dans cette zone inconfortable.

Si je ne peux parler qu'en mal de ce film jusqu'à présent et dire que ce qu'il tente d'être ne réussit pas, alors pourquoi dis-je que je l'aime? Eh bien, une part de ça est certainement causée par le fait que je l'ai écouté quand j'étais un jeune adolescent et que pour moi tout super-héros était fantastique à la base. L'invincibilité était mon pouvoir préféré, combinée avec la puissance accrue (je ne sais pas pourquoi je n'étais pas plus original ou à la soif d'aventure comme avec le pouvoir de voler, mais je suis ce que je suis).

Mais ce n'est pas tout ce qui fait que je vous conseillerais une écoute, car cela revient à dire que mes goûts n'étaient pas assez finement développés. Je pense plutôt que ce film, comme The Sixth Sense et Memento (ce dernier étant le meilleur du groupe selon moi, et il ne provient pas de Shyamalan évidemment), est meilleur la première fois qu'on le voit. Il est difficile de pointer exactement c'est quoi, mais il y a comme ce sentiment ou cette impression qu'il y a plus à venir en l'écoutant. Peut-être que malgré les lacunes dans son écriture, le film est bien exécuté dans son ensemble? C'est peut-être ce progrès constant de l'humain considéré normal au départ qui découvre peu à peu ses limites si même il en a. Il y a aussi évidemment un moment où il décide vraiment d'assumer son titre de héros et je vous le dis d'avance, c'est un film de Shyamalan, il y a une grosse surprise à la fin que je trouve plutôt intéressante cette fois-ci, contrairement à Devil.

Peut-être que c'est juste le gars qui aime les super-héros en moi qui fait que j'aime ce film, qui sait vraiment? Je vous dis qu'il faut l'écouter et se former sa propre opinion, ce n'est pas un film clairement bon ou plutôt clairement mauvais, contrairement à ce que l'on pourrait dire de ses films plus récents. OK, je ne devrais peut-être pas dire ça, car je suis certain que quelqu'un quelque part sur la planète a trouvé que The Last Airbender était un bon divertissement...

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.