lundi 13 juin 2011

TASVideos

Bannière de TASVideos
Ne perdons pas de temps, car c'est le but même de TASVideos, je vous dis tout de suite c'est quoi. Il s'agit d'un site et d'une communauté d'utilisateurs qui utilisent des émulateurs (logiciel qui simule un matériel spécifique, tel que Sega Genesis, sur une autre plate-forme, tel que votre ordinateur) spécialisés pour compléter des jeux de la manière la plus "parfaite" et rapide possible, ce que l'on appelle un speedrun. D'ailleurs, TAS veut dire : "Tool-assisted speedrun".

Il y a trois façons de voir un speedrun. Premièrement, ceux qui ne sont même pas au courant qu'ils sont tombés sur quelque chose de réalisé avec maintes manipulations sur un émulateur et qui pensent donc que le joueur est véritablement aussi talentueux en temps réel sur la machine. J'aimerais faire partie de ce camp, un peu comme un enfant qui voit un spectacle de magie pour la première fois et qui pense que tout est possible.

Malheureusement ou heureusement pour respecter mon intelligence, je ne fais pas partie de ce groupe, car je suis initié aux émulateurs et j'utilise moi-même les mêmes émulateurs dont le développement est poussé et encouragé par TASVideos pour réaliser mes vidéos de gameplay sur YouTube dans lesquelles je ne manipule pas autant qu'eux le jeu pour faire un speedrun parfait : je mise plutôt sur finir le jeu assez rapidement, sans mourir (la partie TAS, j'utilise les sauvegardes instantanées illimitées à n'importe quel point dans la vidéo, ce qui paraît comme un jeu en continu normal au rendu final que vous voyez), ce qui est déjà différent de certaines de leurs vidéos ou mourir peut donner un avantage de temps, et sans exploiter de bugs raccourcis non plus pour ma part. En gros, je tente véritablement de jouer comme un humain qui serait assez/très talentueux et connaisseur du jeu et je ne passe pas par-dessus les scènes d'histoire dans un jeu quand il y en a même si elles peuvent être passées (ils ont des règles et façons de faire strictes et passer les scènes qui peuvent l'être est l'une d'elles).

Le deuxième groupe est ceux qui savent en surface comment c'est réalisé ou ceux qui savent complètement comment c'est réalisé et n'aiment juste pas les speedruns. Si ce n'est juste pas votre genre, c'est correct, on a tous des goûts différents et je ne peux me battre contre quelque chose de subjectif, ce serait ignorant et en vain. Mais si vous ne savez pas vraiment comment ces speedruns sont créés au-delà de l'utilisation d'émulateurs, laissez-moi vous éclairer. Moi, pendant un long moment, je faisais partie du groupe qui savait juste qu'un émulateur était impliqué et je me disais que leur talent n'était une preuve de rien, alors je refusais de considérer les speedruns pour ce qu'ils étaient.

Maintenant je fais partie du troisième groupe qui sait comment c'est fait et qui aime en regarder de temps à autre (c'est sûr que ça dépend de la longueur du jeu, c'est mieux selon moi pour les vieux jeux courts en général et pas les RPGs non plus à moins d'avoir du temps devant vous malgré que c'est un speedrun). Je ne peux que respecter le travail mis dans un speedrun. Si vous souhaitez faire les vôtres, vous pouvez visiter le site, aller à la section des émulateurs et consulter les forums; en plus de son archive des vidéos généralement disponibles en plusieurs formats (dont le très petit fichier pour faire jouer vous-même le jeu exactement comme le réalisateur du TAS sur votre émulateur en autant que vous ayez le ROM ou ISO en votre possession) et sur plusieurs sites dont YouTube. Le site contient vraiment toutes les ressources nécessaires, ce qui n'empêche pas le tout d'être un processus difficile si vous voulez faire le vôtre, même ce n'est que pour l'effort et le temps énorme qui pourrait être requis.

C'est vraiment quelque chose qu'il faut apprendre à faire de la bonne façon et il faut mettre un effort considérable là-dessus, d'où mon respect pour cette tâche. À véritablement parler, un joueur nul pourrait faire un TAS parfait du jeu le plus difficile avec ces outils. Sans blague, c'est vrai. Mais je vous donne une idée du processus.

1. Prendre un émulateur et un jeu qui roule bien sous cet émulateur. (La plupart des émulateurs sur TASVideos devraient vous permettre de jouer à plus de 99% des jeux pour sa console respective.)

2. Étape optionnelle, mais dépendant de la complexité du jeu il serait bien de le connaître et donc de l'avoir fini une fois ou plus en notant sa mécanique (dans certains jeux par exemple, faire constamment une roulade peut être plus rapide que de marcher et ça compte pour eux même si ça ne sauve que 1/60 de seconde). Si c'est un jeu à la Metroid, la tâche est encore plus compliquée, car il faut que vous vous fassiez une carte de la route la plus courte, en éliminant les objets superflus qui ne seront pas absolument nécessaires pour finir le jeu (dans ce cas, presque tous les objets normalement nécessaire peuvent être sautés en exploitant le jeu à la perfection). Évidemment, il y a des ressources existantes sur le Web, comme des cartes du monde d'un jeu et autres.

3. Ensuite, quelqu'un peut songer à commencer à enregistrer le "film" dans l'émulateur. Il s'agit d'un petit fichier qui ne peut être lu que par l'émulateur en question et qui en fait ne contient que des données de contrôleur et de temps associées à un ROM ou ISO (jeu en forme de fichier électronique) spécifique, ce qui explique la petite taille du fichier. Par exemple, «presser gauche à 1 minute, 25 secondes et 44 millisecondes». Et évidemment, ce n'est pas écrit de façon littérale comme ça, je pense que vous l'aviez compris! Ce fichier peut être modifié à tout moment et l'enregistrement peut être repris à n'importe quel moment, effaçant aussitôt les moments non désirables comme si vous venez de faire une erreur et que vous souhaitez revenir un peu sur vos pas.

4. Il y existe trois outils principaux : la sauvegarde instantanée qui est la façon la plus simple de revenir à un point en arrière. Faites une sauvegarde avant un boss ou un passage difficile et rechargez autant de fois que vous le voulez jusqu'à ce que vous soyez satisfait de vos exploits.

Ensuite il y a la manipulation de la vitesse qui fait que vous pouvez passer rapidement une scène d'histoire qui ne peut pas être sautée dans le jeu en disant à l'émulateur de faire rouler le jeu à une vitesse plus élevée pendant un moment. Vous pouvez aussi au contraire dire à l'émulateur de faire tourner le jeu très lentement pour mieux éviter les obstacles devant vous et/ou presser à une vitesse humaine une combinaison de boutons qui deviendra une vitesse surhumaine quand le fichier final sera joué à la vitesse normale (d'ailleurs, plusieurs jeux ont des bugs qui permettent par exemple de passer à travers des murs si les boutons gauche et droite ou haut et bas sont pressés en même temps selon la vitesse de détection du jeu; exploit qui est un aspect parfois contesté de la règle selon laquelle une vidéo TAS devrait être "possible" sur la véritable console où plusieurs nient la possibilité physique de presser cette combinaison de boutons).

La dernière manipulation est écran par écran et est pas mal le seul outil qui ne devrait pas avoir d'utilisation hors des speedruns. Considérant qu'un jeu sorti en Amérique et au Japon contient 60 écrans par seconde et qu'un jeu sorti en Europe en contient 50, une manipulation équivaut à 1/60 ou 1/50 de seconde. Pas tous les jeux la requièrent et même ceux pour lesquels ce type de manipulation peut raccourcir le temps ne requièrent pas nécessairement ce type de manipulation d'un bout à l'autre, mais considérez tout de même qu'une vidéo TAS peut parfois mettre plusieurs mois à être réalisée à cause de détails comme celui-ci. C'est pourquoi je respecte ceux qui les font même s'il est possible que le réalisateur d'une telle vidéo soit complètement nul au jeu en question.

Puis en bout de ligne, c'est juste une question de curiosité. J'aime savoir qu'il est techniquement possible de finir Metroid rapidement sans même prendre la majorité des objets car un bug vous permet de passer des sections en voyageant au-dessus ou en-dessous des portes pour sauter des sections en entier.


J'aime savoir que dans Chrono Trigger, la façon dont le jeu sauvegarde permet de corrompre les données si on fait un reset ultra rapidement juste après avoir sauvegardé (un robot ou plutôt un humain utilisant ces outils spécialisés peuvent le faire), ce qui permet de très facilement finir le jeu et de le couper de plusieurs heures.


Parlant des RPGs, ceux dans lesquels rencontrer des ennemis se fait purement au hasard à chaque pas, il est possible de les finir sans rencontrer un seul ennemi, sauf les boss prédéterminés à des endroits fixes évidemment.


Tout cela est intéressant à mes yeux et d'ailleurs les speedruns qui attirent le plus ma curiosité sont ceux qui exploitent intensivement des bugs jusqu'à présent inconnus (ils en découvrent encore de temps à autre sur des vieux jeux) et autrement inexploitables sur des jeux que j'ai déjà finis (je ne veux pas me ruiner des jeux auxquels je n'ai pas encore joués personnellement, histoire ou pas). J'aime aussi les speedruns qui finissent des jeux comme The Legend of Zelda sans même prendre l'objet le plus essentiel du jeu, l'épée.


Pour savoir comment ces vidéos sont réalisées (car la vidéo en tant que telle ne contient jamais de commentaires) et parfois pour comprendre ce qui se passe quand le joueur fait des mouvements qui ne vous semblent pas nécessaire ou que le jeu devient plein d'erreurs et rempli de signes bizarres partout (passer certaines scènes cruciales de certains jeux font qu'il ne sait plus où il en est!), visitez sa page sur le site où l'une des règles est que la vidéo doit contenir une bonne description. Les réalisateurs des TAS vont généralement détailler le ou les bugs en question, comment les réaliser et surtout pourquoi le jeu répond de la sorte (évidemment, le pourquoi est souvent des détails techniques que vous ne comprendrez pas nécessairement à moins d'être un connaisseur en codage et programmation).

Tout récemment, on parle de quelques jours avant l'écriture de cet article, l'émulateur de GameCube et de Wii a été accepté pour soumettre des vidéos TAS, car il a les fonctions de base requises et émule maintenant très bien un ensemble de jeux sur ces consoles. Il n'y a pas encore une tonne de vidéos, car je l'ai dit, ça prend du temps et de l'effort, sans compter que de multiples vidéos sont archivées pour un même jeu avec le temps (records battus, même une milliseconde compte!), mais c'est prometteur et qui sait, peut-être découvrirons-nous que Twilight Princess avait un bug pour être fini en 5 minutes en plus d'avoir le fameux bug pour permettre à n'importe qui l'ayant à sa disposition de complètement pirater une Wii en quelques étapes facile.

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.