samedi 25 juin 2011

Smallville

Logo de Smallville
La série Smallville est terminée plus tôt cette année, après 10 saisons, faisant d'elle à la fois la série la plus longue basée sur des personnages de comic books et la série de science-fiction la plus longue en continu en Amérique du Nord.

Pour les fans de DC ou plus spécifiquement Superman, le nom Smallville est immédiatement reconnaissable comme étant la ville où il a grandi durant sa jeunesse en tant que Superboy. Malgré que la série soit située dans son univers unique par rapport aux comics, avec une tonne de différences par rapport au matériel d'origine, et qu'elle ne contient ni un Superboy ou un Superman traditionnel, son but est bel et bien de montrer un Clark Kent (identité humaine de Kal-El a.k.a. Superman) adolescent qui devra apprendre à maitriser ses pouvoirs pour devenir le sauveur de l'humanité. 10 ans, c'est long pour sortir de l'adolescence...

Mais ne vous inquiétez pas (ou plutôt inquiétez-vous si vous êtes comme moi), car la série change drastiquement de ton dans sa deuxième moitié, on ne reste pas toujours dans l'adolescence avec un acteur qui était déjà extrêmement vieux au départ (24 ans) pour jouer un gars qui commence la série à 14 ans. Pour sa défense, Clark est un extra-terrestre et en plus, 14 ans est un âge fictif étant donné que ses parents sur Terre ne savent pas quand il est né sur Krypton, sa planète d'origine.

Mais parlons des débuts de la série, avec les 5 à 7 premières saisons, étant les saisons glorieuses de la série avant le départ des créateurs originaux pour les saisons 8 à 10, qui ne faisaient qu'étirer la sauce au maximum avant d'être obligé (par la baisse des côtes d'écoute) de terminer sur un Clark qui est bel et bien prêt à être Superman, le but de la série après tout. Ils ont vraiment trouvé le maximum de temps et même plus avant que trop ne soit trop pour arriver à un but comme celui-là.

Photo de Clark KentSmallville débute avec Clark qui est au secondaire. Ce n'est pas le gars le plus populaire, car il est un peu timide et il n'a pas une personnalité assez dure ou excentrique. Bien que ce soit un secondaire hollywoodien typique avec les gars populaires qui jouent au sport et des étudiants qui semblent si rarement être en classe, le personnage de Clark au moins représente un peu ce qui a probablement été la réalité pour la plupart d'entre nous à l'époque.

La série est en fait une grosse métaphore sur comment certains adolescents se sentent isolés des autres avec leurs différences et comment ils souhaiteraient juste avoir la même vie normale que les autres étudiants semblent avoir. Il y a aussi un lien avec la puberté de Clark qui lui apporte certains ennuis hors du commun, évidemment exagéré sous la forme de pouvoirs "incontrôlables" si vous pouvez faire le lien. Et une autre partie de la série, après l'adolescence, est de montrer un homme qui est confiant et qui a appris à exploiter ses différences en talents uniques. Malheureusement, l'émission a clairement été conçue pour être centrée plus sur les jeunes années de Clark Kent que sur son développement en tant qu'homme. C'est ce que la série fait pendant plusieurs années avec les intentions des créateurs d'origine et le nom de la série est uniquement celui de l'endroit où Clark vit sa jeunesse dans les comics.

Mais je l'ai dit, c'est très différent des comics. Après tout, c'est un Superboy avec une multitude de pouvoirs et en costume qui habite Smallville dans les comics. En gros, c'est un Superman miniature qui a une vie de famille et des idées plus jeunes, mais c'est pratiquement Superman (il a aussi un chien avec des super-pouvoirs similaires, ce qui aurait mal passé à la télé dans un projet qui se voulait une vision sérieuse sur les comics). Dans la série, Clark ne sait même pas encore voler et ses seuls pouvoirs sont ses attributs physiques avec lesquels il est né (sa composition réagit au soleil jaune de la Terre), c'est-à-dire la résistance accrue lui donnant presqu'un statut d'invulnérabilité et sa force qui nous paraît illimitée. Il y a aussi, ne l'oublions pas, les diverses réactions physiques négatives de son corps aux diverses couleurs de kryptonite (des fragments internes de sa planète d'origine qui se sont retrouvés sur Terre lors de son explosion). Il porte les couleurs de Superman, sans le costume.

Le fait que Clark est traité pratiquement comme un humain régulier qui doit apprendre à devenir Superman, c'est ce qui rend la série intéressante comparativement aux comics de Superboy. C'est cette recherche de qui on est vraiment et c'est ce que la deuxième moitié de la série perd avec un Clark qui est rendu plein de pouvoirs et confiant de lui. Il est confiant de lui, excepté les épisodes où il retourne à la Forteresse de la Solitude pour parler à ce que je décrirais comme une intelligence artificielle extrêmement développée qui simule Jor-El, le père biologique de Kal-El. Dans ces épisodes, il se fait rappeler que non, il n'est pas prêt à devenir le sauveur de l'humanité. Bullshit! C'est juste parce que la série avait la chance de ne pas être annulée encore, alors les créateurs trouvaient les moyens les plus faciles de la faire continuer sans pouvoir nous montrer Superman, car la série, ne l'oublions pas, a pour but de nous montrer uniquement son développement avant qu'il ne le devienne. Quand il est Superman, c'est fini.

Tout ce qui était bon au départ disparaît. Par exemple, nous savons que Clark fonctionne peut-être en tant qu'adolescent timide générique, sans personnalité vraiment poussée, car il représente un peu l'adolescent qui se cherche. Malheureusement, ceux qui connaissent Superman savent aussi que c'est juste un personnage qui demeure ainsi toute sa vie, pas timide (car un gars qui porte ses culottes par-dessus ses pantalons ne peut pas l'être), mais générique. C'est le bon gars, représentant les soi-disant "bonnes valeurs américaines" de l'entraide et du combat pour la liberté.

Cet aspect générique est pourquoi la série contenait une multitude de personnages principalement inspirés des comics Superboy, mais changés pour avoir une présence plus importante et être plus réalistes. Ce que Clark n'arrive pas à combler pour l'audience, ce sont les autres personnages qui le font. Les parents de Clark, des fermiers, sont très gentils. Le père adoptif de Clark est le support de son fils et il lui enseigne des bonnes leçons tout en lui imposant des règles quant à ses pouvoirs. OK, ce sont des bons parents, pas les personnages les plus intéressants, mais ils remplissent bien leur tâche.

Photo de Lana LangClark, avant d'être attiré à Lois Lane, avait pour premier amour la belle Lana Lang. Une fille douce et qui sort avec un autre gars, un sportif, au début de la série. Elle représente cette fille qui pourrait bien aller avec Clark et qu'il voudrait bien avoir à ses côtés, mais qui est malheureusement inatteignable selon lui. C'est un premier amour, joué à la façon typique hollywoodienne du bon gars contre le sportif. Mais bon, malgré que ce ne soit pas original, c'est au moins satisfaisant.

Avec Clark, ça apporte le fait qu'il est tellement incroyable, mais en même temps il ne peut lui révéler son secret. Un véritable dilemme et conflit interne pour le personnage. C'est ce qui a fini par me déranger, parce que ce conflit interne dure vraiment fucking longtemps et la série trouve toujours le moyen de le renouveler, mais plus tard, ils finissent par apporter plus de piquant à la relation. Ils trouvent des nouveaux moyens de faire évoluer leur non-relation, c'est étrange à dire.

C'est aussi ce qui manquait à la deuxième partie de la série, Lois était juste moins intéressante. Elle commence par ne pas vraiment être intéressée à Clark, quand Lana est encore là de toute manière, puis après elle devient juste un prix déjà remporté. Quelques conflits où elle pense tomber amoureuse de Superman par conversations téléphoniques, qu'elle ne reconnaît donc pas comme Clark. Mais c'est gagné d'avance, car qu'elle aime Clark ou Superman, c'est le même gars de toute façon.

Maintenant, on parle de personnages plus intéressants. Il y a Chloe, qui commence en tant que fille avec un superbe esprit de journaliste qu'elle laisse juste soudainement tomber dans la deuxième partie (parce que son personnage a été inventé pour la série et ceux qui ont remplacé les auteurs d'origine ont probablement juste pensé qu'elle n'avait rien à faire là, Lois étant la journaliste que l'on connaît des comics). C'est une journaliste étudiante à l'école qui enquête sur les cas mystérieux de kryptonite. La kryptonite a pour propriété, en dehors de provoquer une douleur paralysante à Clark en proximité, de produire des mutations chez les gens qui entrent en contact avec. Les mutations ne sont généralement pas visibles de l'extérieur, mais elles sont plutôt des pouvoirs en lien avec ce que les individus faisaient au moment du contact ou ce qu'ils aiment faire en général.

C'est cliché, ça fait très vieux comic et les premières saisons ont beaucoup ce format "monstre de la semaine" laissant place à un léger développement pour l'histoire principale derrière la série. C'est ce qui fait que la série est lente au départ et que si vous voulez vous y accrocher, il va falloir endurer une première saison avec l'espoir que ça débouche sur mieux. Par contre, je dirais que la série fait un bon travail pour faire semblant qu'il y a un réel danger pour Clark, considérant que le gars a juste une force et une résistance illimitée, point à la ligne. Il est même vu comme un personnage avec une faiblesse si grande et facile à exploiter (kryptonite verte) qu'on en oublie qu'autrement il est invincible. Et les mutations sont causées indirectement par sa faute ou celle de sa planète d'origine plutôt, alors c'est un dilemme intéressant pour le personnage et c'est en partie ce qui le pousse à vouloir protéger les gens contre "son erreur".

À son meilleur, la série n'avait pas nécessairement de "monstre de la semaine" à toutes les semaines et se concentrait plutôt sur enquêter les choses louches de la compagnie Luthor. Il y a eu la découverte de la kryptonite rouge aussi qui mettait un peu de piquant au personnage de Clark. C'est un peu la métaphore de la série pour la drogue, alors que le jeune kryptonien devient extrêmement confiant de lui, perdant toutes ses inhibitions et commettant même des crimes pour vivre sa vie au maximum.

Photo de Chloe SullivanPour revenir à Chloe, son personnage est très énergique et elle a une attirance non partagée envers Clark qui la voit comme une amie uniquement. C'est un personnage intéressant qui apporte de la vie à Smallville, si ce n'est que parce que l'actrice joue son rôle à fond et qu'elle représente un danger de révéler le secret de Clark tellement elle espionne les gens avec des pouvoirs et que Clark n'est pas toujours subtil (vous excuserez d'ailleurs la série qui ne cesse d'exploiter toutes sortes d'excuses pour que Clark conserve l'anonymat). Dans la deuxième moitié, son personnage devient quelqu'un de plus important, mais elle perd de son charme, de son énergie et juste de sa vie en général. Elle devient plus une adulte ennuyante qui gère les super-héros.

Photo de Lex LuthorMaintenant vient le temps de parler des Luthor. Lex est peut-être connu comme l'antagoniste principal de Superman, mais tout comme dans Superboy, ça ne commence pas ainsi, quoique Superboy est plus rapide à le mettre comme ennemi et que les raisons de sa haine sont différentes et superficielles dans les comics. Lex est un jeune homme d'affaires qui arrive à Smallville alors que son père lui donne une chance de devenir directeur d'une usine dans la petite ville campagnarde. Lex et son père, Lionel (inventé pour la série), sont souvent en désaccord quant à leur façon de gérer ou même de leur personnalité.

Dans le premier épisode, Clark sauve Lex qui a eu un accident de voiture et qui serait fort probablement mort autrement. Lex voit ceci comme une deuxième chance à aspirer à la grandeur qui lui est destinée en tant que Luthor. Il est reconnaissant de Clark et est prêt à l'aider à tout moment, mais ceci vient avec une ambition malsaine, l'élément déclencheur de la série, quand Clark l'a sauvé. Pour le retirer de sa voiture, Clark a littéralement ouvert le métal. Lex est un personnage extrêmement intelligent avec une quantité illimitée de fonds, il est donc normal qu'il se pose des questions là où même un idiot se demanderait comment il a pu être sorti de son véhicule d'une manière nécessitant une telle force qui ne peut être décrite que comme surhumaine.

Son ambition malsaine est son secret. Il est intéressant de voir comment les deux personnages ont leur propre secret et qu'ils finissent par utiliser leur secret tous les deux pour découvrir celui de l'autre. Est-ce de la véritable amitié ou tout simplement l'obsession qui fait que Lex aide Clark? Honnêtement, la série joue bien la subtilité des émotions des personnages là-dessus et je dirais que c'est probablement un mélange des deux. Clark est là pour rétablir la balance, mais la série fait le portrait de Lex de façon assez réaliste pour que Clark puisse le ramener à la lumière dans certaines situations, mais pas dans les cas où il est trop dans le gouffre. (On aurait pu avoir peur que la série place encore plus en évidence comment Clark est le sauveur, le Christ, telle qu'elle le fait de plus en plus dans la seconde partie.)

Lex peut être compris, car son père est un être rempli d'ironie et de haine qui n'a jamais porté attention sur lui, même après que la mère de Lex soit morte tôt. Lex recherche peut-être juste de l'attention avec son amitié au départ. Plus ça va, plus il devient quelqu'un qui désire la vie de Clark. C'est un passage lent en plusieurs étapes entre un Lex qui est au départ troublé et qui apprécie l'amitié de Clark vers un Lex obsessif qui nuit à Clark. Sérieusement, Lex est le personnage le plus réussit de la série et il est vraiment parfait, avec un acteur talentueux qui a été forcé de se raser le crâne pendant plusieurs années (Lex étant chauve à cause d'une exposition à la kryptonite).

Michael Rosenbaum, un acteur tellement intense qui interprète Lex Luthor, n'est pas présent pour les saisons 8 à 10, excepté pour une occasion spéciale... On perd Lana, on perd Chloe en esprit et on perd Lex. C'est évident que la série s'était juste perdue... J'imagine que certains fans de Superman ont tout de même été comblés par ces saisons où Clark est pratiquement devenu Superman, sauf qu'il ne vole pas et ne porte pas de costume traditionnel. Où il affronte les crimes et où plusieurs super-héros deviennent réguliers, mais surtout Green Arrow (qui ne ressemble pas à celui des comics). Où des méchants connus font leur apparition, jusqu'à Doomsday qui est connu des comics comme celui qui a réussi l'impossible, il a véritablement et littéralement tué Superman (encore une fois, Doomsday de la télé ne ressemble en rien à celui des comics et sa saison est un échec selon moi).

Lex est remplacé par Tess à la tête de l'entreprise des Luthor. Je ne blâme pas nécessairement l'actrice, mais son personnage est constamment dans un état de confusion. Tantôt méchant, tantôt gentil, mais surtout joué comme si Tess était purement démoniaque à l'intérieur (juste parce qu'elle est une Luthor, tout comme le dirait Lex, sauf qu'il ne disait pas ça pour rien, ayant été élevé par Lionel). Ce n'est pas pareil que pour Lex qui faisait une transition lente et réaliste d'un axe à l'autre. Et le personnage n'est tout simplement pas bienvenu pour remplacer Lex, désolé...

Clark est rendu à Metropolis et travaille pour le Daily Planet, ce qui me pousse encore plus à dire qu'à ce point, il devrait être Superman. Ce n'était plus Smallville, c'était Metropolis. Dommage, tant de potentiel perdu. La série avait encore quelques épisodes intéressants dans les dernières saisons, mais on peut les compter pratiquement sur les doigts d'une seule main par saison.

Le meilleur épisode et l'épisode le plus émotionnel de la série est arrivé à la cinquième saison selon moi, le centième épisode appelé Reckoning, et ce n'était pas un épisode où Clark devait affronter Zod ou Brainiac. C'était encore un bon vieil épisode où Clark vivait avec ses parents à Smallville. Ce n'était même pas un épisode d'action contre un monstre X ou une découverte de pouvoir, simplement un drame humain avec le petit changement qu'il s'agit de Superman.

Lana était son intérêt amoureux à l'époque et Lex était à son meilleur dans cette phase de transition où on lui faisait de moins en moins confiance. Sans vous révéler le punch ou même le commencement de l'épisode qui est aussi un spoiler dans ce cas-ci, je peux vous dire qu'il respectait encore les buts initiaux de la série en nous présentant une autre situation apprenant à Clark ce qu'il peut faire et ce qu'il ne peut pas faire. L'épisode a un véritable impact et des conséquences, en fait une grande conséquence à la fin. OK, je vais vous rappeler ce qui se passe dans cet épisode, mais je vous le dis, prenez bien soin de ne pas cliquer là-dessus si vous ne l'avez pas déjà vu, car on ne sait jamais quand on va écouter une série et cet épisode ne doit absolument pas être gâché.

Cliquez ici pour un spoiler complet de l'épisode en question (vous êtes avertis!)
Clark débute l'épisode en faisant un grand pas. Sa relation avec Lana ne peut plus avancer, alors il lui révèle qui il est, un extra-terrestre de la planète Krypton avec des super-pouvoirs. Il la demande en mariage. Seulement, Lex sait que Lana n'accepterait pas d'avancer avec Clark si elle ne savait pas son secret. Alors quand il apprend la nouvelle, à un moment où il était devenu véritablement obsessif au point de perdre l'amitié de Clark, il devient violent avec elle. Néanmoins, ce n'est pas intentionnellement qu'il lui arrive un accident qui sera mortel pour Lana. Clark arrive trop tard sur la scène où le corps de Lana repose, sans vie. La réaction de Lex, parfaite. La tristesse de Clark, parfaite. Clark va contacter Jor-El et lui demande si son erreur peut être réparée. Jor-El lui permet de retourner dans le temps, mais il y aura une conséquence. Clark accepte sans trop y penser, car perdre Lana est la pire chose de toute manière. On recule dans le temps.

Lana est vivante, il semble que leur relation ne pourra pas avancer quand il la rencontre et ne fait pas la demande et ne révèle pas non plus son secret cette fois, mais au moins elle est vivante et n'a pas à payer pour l'erreur de Clark. Le père de Clark, qui voulait devenir sénateur, a été élu, c'est la joie. Tout est revenu à la normale. L'épisode se termine alors que tout est plus ou moins réparé ou du moins au statu quo, mais voilà que le père adoptif de Clark, dont le cœur avait été révélé comme faible dans un épisode antérieur, s'écroule après une nuit mouvementée suivant une chicane contre Lionel Luthor. Le père de Clark meurt aux côtés de Clark et sa femme. C'est un véritable drame, très bien réussi et très beau la mort du père adoptif dans les bras de son fils dont il est fier. Viennent les funérailles où on nous indique que tout a changé entre Clark et chaque personnage, particulièrement Lex et aussi Lana.


J'espère que vous avez suivi mes conseils et n'avez pas lu ce que j'ai écrit si vous n'avez pas vu la série, mais c'est fou comme je me rappelle de cet épisode comme si c'était hier que je l'avais vu, même si ça fait des années. Je me rappelle des moindres détails, car c'était un épisode réussi, fort en émotions, parfait dans les moindres détails et nous montrant l'impact que la série peut avoir sur la légende de Superman. Il y a d'autres moments forts, dont un qui visite les terrains habituels du super-héros, comme une perte temporaire de pouvoirs venant avec une mise en question «est-ce que c'était vraiment ça que je voulais?» et aussi un moment inattendu dans la série.

C'est une série donc que je recommande, avec une première saison très lente avec plein d'épisodes inutiles. Une deuxième saison qui conserve le format "monstre de la semaine", mais qui évolue considérablement et ensuite plusieurs saisons qui finissent par perdre ce format et évoluer vers quelque chose de mieux, avec plusieurs épisodes à développement important pour l'histoire et les personnages. Le développement de Clark et ses amis vers une vie adulte des saisons 5 à 7 est même encore intéressant, quoique plus on s'approche de 7, plus la série se perd. Mais c'est seulement après 7 et le départ des créateurs d'origine que je vous rappelle que la série n'est plus la même.

Au pire, écoutez le dernier épisode de la série en entier après la fin de la saison 7. Vous ne comprendrez pas où les personnages sont rendus, mais si vous connaissez un peu Superman, vous reconnaîtrez des personnages selon leur nom et aurez une petite idée de ce qui se passe. Le changement de ton vous sera très perceptible, mais même s'il a ses défauts, le dernier épisode finit avec un véritable hommage à Superman et aux saisons antérieures en vous révélant ce que vous avez attendu si longtemps. Il y a aussi une certaine musique composée par John Williams qui est utilisée...

Saison 1
3 étoiles sur 5

Saison 2
3,5 étoiles sur 5

Saisons 3 à 5
4 étoiles sur 5 à 4,5 étoiles sur 5

Saison 6 & 7
3,5 étoiles sur 5 à 4 étoiles sur 5

Saisons 8 à 10
2 étoiles sur 5 à 3 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.