dimanche 5 juin 2011

Reiner Knizia's Kingdoms

Devant de la boîte du jeu de société Reiner Knizia's KingdomsEncore une fois, un jeu que je conseille à tous. Il fait partie des rares jeux qui sont faciles à comprendre, mais qui demandent de la réflexion.

Sur une grille de 6 cases par 6 cases, les joueurs y placent à tour de rôle un jeton. Il y en a trois types : les points, les châteaux et les spéciaux.

Le but du jeu est de faire le plus de points possible. Pour faire des points, vous devez avoir un château sur la grille. Celui-ci vous donne à la fin de la partie l'addition des points sur la colonne, ainsi que la rangée où il se trouve. Certains de vos châteaux ont deux tours, ce qui multiplie le total des points de sa rangée et colonne par deux, ceux à trois tours triple et ceux à quatre tours quadruple. Attention, vous avez un nombre limité de château que vous devez étaler sur trois rounds (un round se termine lorsque la grille est pleine, on calcule alors les points). Aussi, les points négatifs sont multipliés selon le château autant que les positifs.

Planche de jeu et jetons du jeu de société Reiner Knizia's Kingdoms
Les jetons spéciaux sont :
- Le dragon qui empêche tous les châteaux sur sa colonne de compter les points.
- La mine, qui double les points de la rangée/colonne.
- La montagne, qui divise une rangée en deux.

À chaque tour, vous avez le choix de soit mettre un château ou un spécial. Sinon, les points sont tirés au hasard dans une pile. Ce n'est pas toujours avantageux de placer des châteaux : certain jetons de points sont négatifs!

Encore une fois, je trouve ce jeu très bien équilibré. Bien sûr, la chance a sa part dans le jeu (la pige de points), mais il y a étonnamment beaucoup de réflexion à faire. Mettre un château en début de partie est risqué, puisque les autres joueurs peuvent mettre des points négatifs sur sa route, mais ça peut aussi être un bon choix s'il y a quelques pièces de grande valeur. Tout dépend de la grille et celle-ci est différente à chaque partie. C'est donc un jeu à une rejouabilité infinie.

Total Monarchy

Bannière de Total MonarchyPersonnellement, je n'ai jamais joué à la version sur table. J'ai découvert ce jeu grâce à une adaptation en jeu vidéo disponible sur Xbox Live Indie Games appelée Total Monarchy.

Il se joue en ligne et calcule les points automatiquement : l'avantage du jeu vidéo par rapport à la version sur table. (D'ailleurs, je m'imagine que le calcul des points doit être un enfer avec le jeu sur table...)

Cette version ajoute quelques éléments spéciaux : à chaque début de partie, chaque joueur reçoit 4 jetons spéciaux au hasard. Leurs fonctions :
- Placer un château ennemi niveau 2 sur la grille.
- Déplacer un jeton de points (valeurs de 1 à 3).
- Transformer un jeton négatif en positif ou l'inverse.
- Détruire un jeton négatif.
- Multiplier par deux la valeur d'une case positive ou négative.

Ça ajoute un peu plus de clémence pour les joueurs, puisque ça permet de changer le jeu assez rapidement à n'importe quel moment tant qu'ils ont encore ces jetons. Dans le jeu original, leur absence rend le jeu beaucoup plus statique et je dirais moins excitant sachant qu'il y a mieux.

Capture d'écran de Total Monarchy
Les graphiques sont affreux. Le SEUL arrière-plan est d'une qualité douteuse et semble être un mauvais montage Photoshop... Les images sur les jetons sont trop petites, impossible de distinguer quoi que ce soit... La musique : absente. Les sons : présents en s'il-vous-plaît. Lorsque vous mettez un château ou que vous démarrez une partie, un son de trompette se fait retentir, très très fort... de quoi surprendre!

Malgré tout, ce ne sont pas les graphiques et les sons qui sont importants dans un jeu de société. Total Monarchy fait donc parfaitement le travail pour vous amuser. Il est 240 points Microsoft, l'équivalent de 3,50$. Son prix est parfait étant donné que le jeu en tant que tel est plutôt simple : même avec de beaux graphiques, trame sonor, et interface, ce jeu n'aurait jamais valu les 800 points habituels, même avec des extensions (ce n'est pas vraiment un jeu à extensions). Je souhaite sincèrement voir d'autres adaptations de jeux de société apparaître dans les Xbox Live Indie Games. Vous pouvez essayer sa version complète (sans le mode online) pendant 8 minutes gratuitement, comme le veut la règle des Indies Games sur Xbox. Essayez-le!

Reiner Knizia's Kingdoms pour iPhone/iPad

Icône de Reiner Knizia's KingdomsIl existe aussi une version semi-officielle sur iPhone et iPad. J'ai de la difficulté à la conseiller, étant donné qu'il est impossible d'y jouer en multijoueur! Ni en ligne ni en local! La fonction est supposée être ajoutée plus tard cette année, mais pour l'instant vous ne pouvez jouer que contre l'ordinateur. Les graphiques sont très simples et plutôt ennuyants et elle coûte 4$... Elle est universelle (compatible iPhone et iPad). Le jeu de société original a beau être amusant, mais ça l'est beaucoup plus en jouant avec des humains. Je vous conseille d'opter pour la version Xbox si vous le pouvez (ou la version réelle, mais son prix de 50$ est l'équivalent d'acheter vous-même la version Xbox à 16 de vos amis...!)

Capture d'écran de Reiner Knizia's Kingdoms

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.