vendredi 8 avril 2011

Quelques jeux indépendants à venir

Voici quelques (gros) jeux indépendants à paraître cette année : Fez, Snapshot, Battleblock Theater, Bastion, Insanely Twisted Shadow Planet, Retro City Rampage, Monaco et The Witness.

Logo de FezFez

C'est un puzzle-platformer, un mélange entre Super Paper Mario et Echochrome, avec des graphiques pixélisés adorables. Il n'y a pratiquement pas d'ennemis et mourir n'a aucune pénalité : c'est un jeu d'exploration sans stress. Un peu comme ilomilo l'était, Fez semble être un jeu qui détend, mais qui nous éblouit par l'intelligence de ses casse-têtes.

C'est comique, parce qu'en écoutant les bonus du film Scott Pilgrim vs. the World, j'ai vu que le réalisateur, Edgar Wright, portait un chandail de Fez. Et c'est encore plus drôle que les graphiques de Fez soient dessinés par Paul Robertson, celui même qui avait fait ceux pour Scott Pilgrim... le jeu vidéo! La boucle est bouclée!


La musique du jeu est composée par le demi-dieu du chiptune Disasterpeace (qui a aussi fait la trame sonore de Cat Astro Phi).

Techniquement, je suis certain d'adorer ce jeu. Tout le monde qui l'on essayé l'ont vraiment aimé à ma connaissance. Mais bon, on ne sait jamais. Il est fait par chez moi, à Montréal, par Polytron Corp. (2 personnes).

Fez sortira en été 2011 sur Xbox Live Arcade. (Après Portal 2, c'est mon jeu le plus attendu de l'année, j'ai déjà la soundtrack et un chandail. Fanboy.)

Logo de SnapshotSnapshot

Snapshot a un peu le même concept que Antimatière, mais dans un platformer 2D. Vous pouvez prendre des photos du décor et venir placer cette photo ailleurs, transportant par le fait même l'objet qui est dans la photo. C'est original, surtout que le jeu a l'air d'exploiter à fond ce concept : si on prend la photo d'un objet qui tombe et qu'on met la photo à l'envers, il garde sa vélocité et sera propulsé vers le haut. Ce n'est qu'un des nombreux exemples d'idées que l'on peut retrouver dans cette bande-annonce très alléchante.


Snapshot est prévu pour PC plus tard cette année. Il m'a déjà convaincu, très prometteur. C'est la même équipe qui nous avait donné Depict1 dont j'ai parlé sur le site, un jeu qui était très bien réalisé et très original.

Logo de BattleBlock TheaterBattleblock Theater

Les créateurs de Castle Crashers nous reviennent avec un jeu plutôt différent cette fois. C'est un action-platformer. C'est un jeu coopératif dans lequel les joueurs, divisés en 2 équipes de 2 personnes, devront s'affronter dans des arènes dans différents modes de jeu. Peu de détails ont été donnés sur le jeu, mais la qualité semble être bien présente dans ce que l'on peut voir dans la bande-annonce, c'est donc à surveiller.



Logo de BastionBastion

C'est un action-RPG. Il vous récompense pour la finesse utilisée en combat, au lieu d'utiliser toujours les mêmes attaques, ce qui promet d'être rafraîchissant. La vue isométrique semble parfaite pour le style de jeu et les graphiques sont réellement travaillés : peints à la main et en haute définition.


L'histoire n'est pas toujours expliquée dans les dialogues ou dans des cinématiques. À la place, c'est un narrateur qui vous raconte l'histoire, votre histoire, au fur et à mesure que vous jouez. Vous n'êtes jamais censé entendre la même phrase 2 fois et elles seront différentes si vous recommencez le jeu.

Il est prévu pour l'été 2011 sur PC, Xbox Live Arcade et Playstation Network.

Quelques vidéos en vrac pour Insanely Twisted Shadow Planet (un shooter/puzzler très stylisé), Retro City Rampage (un GTA old school), Monaco (un simulateur de cambriolage multijoueur), et The Witness (le prochain jeu du créateur de Braid). Cette année, j'ai plus hâte aux sorties de ces jeux indépendants que les sorties sur disque dont je suis au courant. Sauf Portal 2, bien sûr...




0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.