jeudi 28 avril 2011

Heart of the Alien: Out of this World - Part II

Devant de la boîte de Heart of the Alien: Out of this World - Part IIÇa pourrait facilement être un titre de film de science-fiction bizarre que personne ne connaît, mais c'est plutôt le titre d'un vieux jeu obscur sur une console obscure, la Sega CD. C'est aussi la suite à l'un des jeux les plus innovateurs auxquels j'ai touché durant mon enfance, Out of this World, appelé originalement Another World en Europe (développé par un français, Éric Chahi).

Les bases de ce jeu sont pratiquement les mêmes que Another World et il poursuit l'histoire directement après la fin de celui-ci. Pourquoi Another World était génial? Ses graphiques étaient ce que je pourrais appeler le cel-shading de l'époque (oui, de nos jours les "textures" ont l'air de grosses parties en couleur unie fade, qui font partie de l'ambiance par contre, mais il y a définitivement un style polygonal particulier), avec des animations très fluides. La musique, évidemment très dépendante de la version à laquelle vous jouez dans ce cas, créait une ambiance très grandiose et épeurante en même temps, ce qui allait parfaitement avec l'histoire d'un gars qui se retrouve coincé dans un monde inconnu et hostile. D'ailleurs, l'un des aspects les plus intéressants du jeu était de regarder les nombreuses scènes de mort différentes. C'était aussi l'une des premières instances dont je me rappelle du mélange shooter/platformer/puzzler (évidemment, de nos jours il y a Portal qui a fait quelque chose d'autre de bien connu avec le concept, mais les deux jeux n'ont rien à voir ensemble et je ne dis pas que ni l'un ni l'autre ne s'enlève ou ne se donne quoi que ce soit).

Maintenant, ce n'est pas dire que Another World n'avait pas son lot de frustrations. Ça m'a pris des années à finir ce très court jeu (j'étais tout de même très jeune quand je l'ai eu), car vous n'avez aucune indication de ce que vous devez faire. Vous découvrez tout comment ce monde fonctionne par essai/erreur, mais il y a plein de checkpoints au moins. C'est respectable un jeu avec autant de checkpoints et si court qui peut durer si longtemps aux débutants. En gros, c'était plus une expérience qu'un jeu et les cutscenes (pour terminer une section, montrer un objet ou une mort) me donnaient vraiment l'impression de jouer à un film animé, aussi bien que possible à l'époque.

Vous parler de Heart of the Alien en tant que tel est difficile, je n'aurais pas grand-chose à dire, car le jeu est pratiquement la même affaire, en plus d'être beaucoup plus court. Il n'atteint juste pas la hauteur de l'original (et il est difficile à déterminer si Éric Chahi était d'accord ou pas avec sa création; j'admets ne pas avoir fait beaucoup de recherches et ce que je trouve sur différents sites s'oppose).


Premièrement, il est au moins deux fois plus court et l'original dure déjà moins d'une heure si vous savez quoi faire. Cependant, la chose avec l'original c'est que vous ne savez pas quoi faire et prendrez des heures à tout déterminer et réussir (un coup et vous êtes mort, mais ce n'est pas impossible comme Contra pour ne pas vous décourager d'avance). Dans Heart of the Alien, non vous ne savez pas quoi faire non plus, mais il y a beaucoup moins de puzzles ou de choses à faire pour débloquer un passage. C'est plus centré sur «Oups! J'ai couru dans le prochain écran et il y avait un obstacle mortel dès mon apparition dans celui-ci, maintenant je sais que je dois y aller plus lentement.» Il y a aussi des choses obscures pas mentionnées dans le manuel, comme assembler une bombe et presser sur les boutons A, B et C en même temps pour l'activer (non, ce n'est vraiment pas là dans la partie des contrôles dans le manuel, je vous le jure).

C'est juste moins logique que Another World, car même si je disais qu'il était compliqué à comprendre, tout finit par faire du sens (tirer sur un "oiseau" pour qu'il s'enfuit et se fasse piéger par un monstre à tentacules qui bloquait votre chemin, la logique même). Pour revenir à la bombe, non seulement vous ne savez pas ce contrôle secret, mais vous ne savez pas que c'est une bombe que vous avez entre les mains et vous ne savez pas où la poser nécessairement.

Je devrais mentioner que vous ne contrôlez pas le même personnage, vous êtes plutôt aux contrôles de son ami l'extra-terrestre, armé d'un fouet à la Indiana Jones, mais qui sert aussi de fusil laser comme dans le premier jeu où on avait vraiment un fusil entre les mains. (Après le gunblade de Final Fantasy VII, le gunwhip! Ça devient de pire en pire à partir d'ici!) L'aspect fouet de l'arme sert à s'accrocher à quelque chose au plafond pour faire un swing à quelques endroits et ce n'est pas toujours facile de trouver le bon point pour s'accrocher, pas que ce soit très grave (vous n'êtes généralement pas sous la pression à ces endroits). Je n'aime pas comment le bonhomme court, mais c'est probablement juste parce qu'il a l'air plus lourd que celui du jeu original.

En gros, c'est pratiquement le même jeu, mais sans le charme de l'original et mal exécuté : une ambiance un peu plus fade même si sur la même planète, un aspect de nouveauté pour les nostalgiques du premier jeu qui finit rapidement par s'estomper ainsi qu'une aventure plus courte et moins logique.

Ce qui joue en sa faveur : les scènes de mort sont encore un attrait principal, la cutcene au début qui est presqu'aussi longue que le jeu est vraiment BADASS! et... hmmm, c'est tu juste ça? Je pense que oui. Mais à proprement parler, pour ce que c'est, ce n'est pas si mal. Si vous êtes un fan de l'original, jetez-y un oeil. Pour les autres, commencez par l'original, c'est lui le vrai jeu innovateur et bien fait dans la série.

Maintenant, le bout qui veut dire en gros que ma critique de ce jeu ne sert à rien : Another World est inclut en version complète avec trame sonore CD sur le même disque que Heart of the Alien. C'est d'ailleurs la seule version de Another World sur Sega CD. Oui, il existe une version HD sur PC, mais si vous êtes l'une des 100 personnes sur la planète qui a une Sega CD et qui s'y cherche un bon jeu, pourquoi pas Another World? J'ai découvert avec les commentaires sur mes vidéos YouTube que plusieurs personnes aimaient la musique présente dans les versions non HD du jeu (plusieurs pistes ont été enlevées de ce remake, car Éric Chahi ne les avaient pas mises dans la version originale de son jeu et je crois qu'il n'en n'était tout simplement pas un fan, disant qu'elles détournaient de l'expérience d'isolation. Je suis à moitié en accord et à moitié en désaccord donc.)

J'ai quand même fait la critique, car des gens disent n'importe quoi sur cet suite sur Internet en semblant oublier ce détail. Évidemment, je pense savoir pourquoi ils se plaignent (outre qu'ils n'ont pas eu droit à une suite aussi bonne et que c'est pas mal ça qui était supposé être le point vendeur de cette version à part de la musique en qualité CD); vous n'avez qu'à finir le jeu et voir le bout d'histoire à la fin. C'est fait pour enrager des gens qui aimaient disons le premier jeu pour ne rien révéler. Pour ce qui est du gameplay un peu inférieur, ça ne vaut pas vraiment la peine de se plaindre, voyez Heart of the Alien tout simplement comme un DLC gratuit (je parle à vous habitués à cette génération de consoles et de jeux) pour Another World qui peut vous permettre de passer un peu plus de temps dans cet univers. (Puis-je vous rappeller que l'intro est BADASS!

Les gens responsables de la version Sega CD l'ont inclu probablement parce qu'ils trouvaient que le premier jeu datait et était court. Ils voulaient vous donner une raison d'opter pour cette version en vous offrant une conclusion à l'histoire ouverte du premier. Ce n'est pas réussi à 100% et ce n'est sûrement pas un point vendeur, juste une curiosité de nos jours. Mais bon, la compilation vous offre un excellent jeu différent sur Sega CD, un bonus exclusif passable et des musiques en qualité CD comparé à la version SNES ou Genesis par exemple. À vous de décider si vous voulez voir Heart of the Alien rendu là ou si vous préférez une autre version de Another World, comme la version HD (considérée comme l'ultime version par le créateur du jeu qui la vend sur son site directement).

Plus je lis cet article et plus je me rends compte que c'est tout simplement une seconde tentative de rappeller aux gens d'essayer Another World! Si Heart of the Alien ne vous intéresse pas particulièrement à jouer ou si vous n'y avez pas accès, mais que vous voulez le voir quand même, regardez mon walkthrough YouTube en 2 parties (oui, oui, alors vous ne perdrez pas longtemps dans votre vie en le regardant et je trouve que c'est assez cinématique de toute façon pour être écouté plutôt que joué). Les deux vidéo incluses dans l'article sont le jeu au complet joué par moi : cliquez premièrement sur celle plus haut et ensuite sur celle ci-dessous pour voir le tout dans l'ordre.

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.