lundi 28 mars 2011

Spider-Man: Shattered Dimensions (consoles de salon et PC)

Devant de la boîte de Spider-Man: Shattered Dimensions (360)

Pour tous ceux qui ont déjà été déçu par un ou plusieurs jeux mettant en vedette Spider-Man, est-ce que Spider-Man: Shattered Dimensions est bon? La réponse est un OUI absolu pour les fans du personnage et quand même un bon jeu à se prendre pour les autres. Je parle de la version console de salon (360, PS3, Wii) et PC, il existe aussi une version DS qui devrait être légèrement différente. Je présume que la version Wii utilise le motion control un peu et que ses graphiques ne sont pas en HD, évidemment.

Je comprends pourquoi Spider-Man est difficile à traduire dans l'univers du jeu vidéo afin d'en obtenir un résultat compétent. Il se déplace rapidement et il est très agile, il peut utiliser ses fils pour faire un swing ou se tirer rapidement vers quelque chose, il peut même se coller aux murs d'un édifice et ramper. En gros, soit que les contrôles ne suivent pas ou alors ce sont les caméras, plus souvent qu'autre chose les deux. Rapidement, je ne peux penser qu'à Superman comme représentant plus de défi à convertir, étant donné qu'un gars pratiquement invincible n'est pas très compatible avec la notion traditionnelle de jeu qui doit nous présenter un certain défi.

Shattered Dimensions n'est pas un jeu parfait, il a encore un problème au niveau des contrôles et caméras lorsque vient le temps de changer de section dans un coin de mur sur lequel on est collé par exemple, comme dans tous ses camarades depuis la transition en 3D. Il y a quand même la possibilité de garder le bouton pour sauter enfoncé pour que Spider-Man utilise ses fils en tant que slingshot pour sauter bien plus haut au lieu de monter manuellement un mur en s'y collant, mais ça aussi c'est difficile à contrôler précisément.

Le jeu m'a aussi présenté un véritable bug au moins à un moment (un ennemi bloqué dans un mur), mais bien moins que dans les jeux à monde ouvert que l'on m'avait offert depuis le jeu basé sur le second film (qui était tout de même bon pour un fan en passant, malgré les problèmes, mais les autres après ne sont pas tous des succès). La raison est simple, ce jeu n'est pas à monde ouvert, juste une sélection de niveaux.

C'est donc un autre reproche que l'on peut lui faire, on pourrait dire qu'il régresse par rapport à ses prédécesseurs. Si on pousse la chose plus loin, par rapport à tous les jeux qui sont disponibles dans le monde, il n'a absolument rien, mais je dis bien RIEN qui lui soit unique. Je suis davantage pour l'innovation en général, mais j'aime Spider-Man et ce jeu réussit à faire ce qui est important pour un jeu : être amusant. Il utilise bien sa licence et plaira à tout fan de Spider-Man. En fait, je dirais que c'est le jeu que l'on attendait, la possibilité d'incarner ce personnage sans être constamment distrait par tout ce qui ne fonctionne pas.


Quand je dis qu'il utilise sa licence, je ne plaisante vraiment pas. Si vous en avez entendu parler un peu, vous savez qu'il s'agit d'un jeu ou l'univers est en péril et que différentes versions de Spider-Man à travers les époques et les dimensions alternatives devront travailler pour ramener l'équilibre. Quoiqu'ils ne travaillent pas en collaboration (ce qui aurait pu être original et ajouter une profondeur au jeu ou bien possiblement l'empirer en considérant le revers de la médaille), nos héros sont dans leur univers bien défini à travers les niveaux, avec leurs couleurs, leur style particulier, leurs habiletés légèrement différentes, leurs propres ennemis, de sorte que vous n'aviez pas toujours l'impression de toujours faire la même chose même si c'est à peu près le cas. De plus, la sélection de niveaux est séparée en actes : à chaque acte, vous pouvez choisir entre 4 niveaux à faire dans l'ordre que vous voulez, chacun correspondant à un Spider-Man différent si vous avez une préférence immédiate.

Spider-Man Noir est le plus différent probablement, dans ses niveaux en noir et blanc avec une touche de sépia pour représenter le fait que le tout se passe dans une époque vieillotte (les années 30). Ses sections sont moins centrées sur l'action et le beat 'em up, mais plutôt sur ne pas vous faire repérer, du stealth. D'ailleurs, si vous vous faites repérer, le mieux est de vous cacher le plus rapidement possible, car les balles de fusil vous tueront assez rapidement. Pour moi, ça fait du sens d'être Spider-Man et de se promener sur les toits, de sauter de lampadaire en lampadaire et de mettre fin à vos ennemis dans le noir en un coup si vous ne vous faites pas repérer. C'est un style différent du Spider-Man que l'on incarne la plupart du temps et à dire franchement, le stealth n'est pas Metal Gear, mais il est bien exécuté pour ce qu'il est.

Spider-Man 2099 n'est pas une version alternative de Peter Parker à une autre époque. C'est tout simplement quelqu'un de l'année 2099, vivant dans un monde où l'héritage de Spider-Man est encore respecté et où il a été impliqué dans un hasard de circonstances qui lui ont transmis ses pouvoirs. Il est probablement le plus agile d'entre tous et il peut aussi temporairement ralentir le monde autour de lui (ou plutôt aller plus vite que ses alentours j'imagine). J'ai bien aimé qu'il a son style d'humour unique, un peu plus mature, avec un différent acteur pour la voix. D'ailleurs, toutes les voix sont très respectables et fidèles à ce que j'espérais pour les univers contenus dans ce jeu.

Ultimate Spider-Man apparaît dans ce jeu sous l'emprise du symbiote, mais grâce à Madame Web (qui indique aux Spider-Men où se trouve leur prochaine mission) il a conservé son caractère normal avec les pouvoirs brutaux en cadeau. (Parenthèse pour Solo : Ultimate Deadpool est dans le jeu finalement, mais quoiqu'on en pense, son niveau peut être amusant et certainement unique.) Ses niveaux deviennent de plus en plus beat 'em ups à travers le jeu alors qu'il développe ses attaques féroces. Vous pourrez survivre à une attaque contre une cinquantaine d'ennemis qui vous entourent à la fin.

Amazing Spider-Man est l'original, celui que l'on connaît le plus. Il n'a pas de pouvoir spécial comme 2099 ou Ultimate, mais ses niveaux sont optimisés en conséquence. Il a le style d'humour qui irrite probablement le plus Madame Web et j'avoue avoir un certain plaisir à l'entendre dire ses jeux de mot poches. Ils ont compris le personnage.

D'ailleurs, les dialogues sont bien écrits, les blagues, les voix des gentils et méchants, les environnements, les couleurs, le style, tout est près de la perfection pour nous faire bien croire que l'on joue à un jeu basé sur l'univers étendu de Spider-Man. Il n'y a pratiquement aucune faille dans la présentation, quoique j'ai vu des graphiques en cel-shading plus réussis (comme dans Eternal Sonata par exemple), ça n'empêche pas que c'est un jeu de grande qualité sur cet aspect aussi. Il n'y a pas de développement d'histoire entre les niveaux où l'on voit Peter dans sa vie avec Mary Jane par exemple, c'est plus un jeu direct genre le méchant est là, allons l'attaquer.

J'ai vu des critiques faire des reproches au manque d'histoire et je me suis demandé pourquoi. Il y a toujours eu ce genre de jeu qui ne raconte pas vraiment une histoire et les autres comme Heavy Rain, les RPGs, les jeux d'aventure ou certains FPS des dernières années. Est-ce que Shattered Dimensions en souffre pour autant? Vraiment pas. Est-ce que son contenu fait ce qu'il doit faire (lire nous amuser et nous divertir)? Oui. J'aime les jeux à histoire, mais vous connaissez Alien Soldier? N'allez pas me dire que le jeu contient une histoire palpitante et pourtant c'est du plaisir absolu rétro, d'ailleurs probablement ce pourquoi les gens n'oseraient pas pointer comme défaut que le jeu n'a pas d'histoire.

À cause que vous vous promenez dans des niveaux fermés, vous aurez moins besoin d'utiliser une panoplie de méthodes de transportation, vous coller au mur par exemple est rarement nécessaire (donc les problèmes de contrôle et de caméra sont largement éliminés). Il y a un important avantage à en tirer, le tout est plus rapide et si je vous dis que la longueur du jeu semble quand même acceptable c'est qu'ils ont mis du contenu au lieu de se concentrer sur le fait que vous aurez à naviguer New York au grand complet pour vous rendre à la prochaine mission.

C'est d'ailleurs un jeu plus dynamique dans le sens qu'une mission débute alors qu'un Spider-Man tombe sur l'un de ses ennemis, il peut se battre un peu contre lui ou des fois celui-ci s'enfuit immédiatement. Il jettera plusieurs obstacles appropriés sur sa route. Il n'y a pas les maudites missions d'escorte, seulement quelques passages où il faut sauver des gens qui sont menacés par des ennemis spécifiques selon le boss ou des obstacles comme l'eau qui monte avec de l'électricité dans le niveau d'Electro par exemple (vous savez, des choses qui font du sens dépendant du boss, c'est ce que je voulais dire).

En fait, j'ai de la misère à trouver des points négatifs, car n'importe quel point contre le jeu que j'ai mentionné n'empêche pas au jeu de faire honneur à Spider-Man. Je pense que ce qui ferait du sens, c'est de dire ce qui m'a dérangé : il est trop facile. Vous avez des checkpoints à quelques endroits qui font du sens, mais ce qui fait moins de sens c'est que vous n'en avez presque pas besoin. Mais d'un autre côté le jeu a une bonne longueur (peut-être 8 heures) malgré qu'il soit facile. Tant qu'il y a du contenu, je n'ai pas de problème avec ça. Le jeu élimine donc pas mal tous les problèmes que je pourrais avoir contre lui par défaut.

Même le fait qu'il est facile ajoute toujours un sentiment d'accomplissement. Il y a une dizaine d'objectifs secondaires par niveau qui vous donnent de "l'argent" pour débloquer des attaques et upgrades. Peu importe votre "argent", certaines attaques et upgrades ne seront accessibles qu'à la complétion d'un certain nombre d'objectifs à travers les niveaux. Il est facile de faire la plupart d'entre eux, mais aussi amusant, plus que les drapeaux à ramasser dans Assassin's Creed par exemple. J'aurais préféré un plus grand défi quand même, mais je ne cracherai pas sur le jeu pour autant.

Dépendant du fan de Spider-Man que vous êtes et de votre méfiance naturelle si vous avez déjà joué à un jeu médiocre de la série, je dirais d'y aller pour jusqu'à 30$. Je ne crois pas qu'à ce prix vous serez déçu que ce ne soit pas le jeu de l'année, vous serez trop occupé à avoir du plaisir pour y penser. Excelsior!

Scores :

Graphiques : 80%
Parfois, de trop près les textures sont un peu bizarres et j'ai certainement vu mieux, mais sérieusement je ne me plains pas non plus. C'est un très beau jeu coloré et plaisant pour l'œil qui est fidèle à Spider-Man dans 4 styles bien présentés

Sons : 88%
Comme c'est souvent le cas quand on décrit ce jeu, il y existe mieux pour ne pas autant dire qu'il est médiocre. Non, il est très bien, la trame sonore ne remportera pas de prix, mais elle soutient le jeu et les voix sont parfaites pour le contexte (en fait les différents contextes du jeu)

Jouabilité : 81%
Quelques problèmes peu ou pas importants, un jeu trop facile, mais cela aussi importe peu en bout de ligne. Ils auraient pu miser sur l'innovation, mais ils semblent avoir plus passé leur temps à faire un bon jeu qui se tient suite à quelque chose comme la version console de salon de Web of Shadows qui était vraiment affreuse en tous sens

Rejouabilité : 75%
Il est quand même trop facile pour ne pas que vous réussissiez à faire la plupart des objectifs secondaires simplement en jouant, mais il est quand même intéressant de se forcer à en faire quelques-uns et au moins il y a un but à les faire. Mais ce qui explique cette note un peu élevée, c'est que considérant que le jeu est un peu long même s'il y a du progrès constant (puisqu'il est facile), cela veut dire qu'il a suffisamment de contenu

Histoire : 75%
J'ai dit ce que je pensais par rapport aux autre critiques là-dessus. L'histoire de ce jeu fait son travail, c'est-à-dire donner un contexte intéressant pour situer les missions, avec des dialogues amusants et tout ce qui est nécessaire pour faire une histoire avec Spider-Man qui ne souhaite pas être un film sérieux de 2 heures ou un roman graphique explorant la dualité du personnage en profondeur

Bonus : 83%
Le bonus serait à 100% si je savais que tout le monde est un grand fan de Spider-Man, mais je considère quand même que ce jeu vaut un essai pour le reste du monde

Total : 81%
En gros, c'est simple à comprendre. Si vous aimez Spider-Man, il n'y a même pas de question. Allez chercher ce jeu. Pour les plus sceptiques (je vous comprends), louez le jeu au moins si vous pourriez être intéressé ou trouvez une manière d'y jouer, mais le plus important est que vous l'essayez!

2 comments :

Solo the CyberpunK a dit...

Merci du conseille, j'étais justement inquiet dû aux nombreuses déceptions des derniers jeux Spider-man...

Ce sera un des prochains jeux sur ma liste d'achat.

Bob a dit...

Ouais, inquiète-toi pas ça n'a rien à voir avec Web of Shadows. Rien du tout. Comme je l'ai dit, rien d'innovateur, mais Spider-Man à son meilleur. Je suis certain que tu trouverais que ça vaut entièrement son prix à 20$ et probablement jusqu'à 30$.

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.