dimanche 20 mars 2011

Prison Break: The Conspiracy

Devant de la boîte de Prison Break: The Conspiracy (360)Tout consommateur averti le sait de nos jours, les jeux de licence sont rarement bons, sauf exceptions comme X-Men Origins: Wolverine et Batman: Arkham Asylum. Je ne vous parle pas de celui-ci parce que c'est un trésor caché, mais bien au contraire, parce qu'il est incroyablement mauvais à ce qu'il fait. Pire que n'importe quoi que je pouvais me figurer.










Si j'avais déjà du mal à croire à l'honnêteté des trailers, là ma foi est complètement écrasée après avoir essayé ce produit. Jamais plus je n'écouterai un trailer, sérieusement, sauf si on me le met dans la face (ou pour les biens d'un article). On réussit à faire passer ce jeu pour normal et on réussit même à faire croire qu'il y a de l'action. N'ayez pas de doute, c'est l'un des PIRES JEUX DE TOUS LES TEMPS. Selon moi, il accomplit moins bien ce qu'il doit faire que E.T. sur Atari 2600.

Normalement, dans le cas d'un jeu de licence pas très bon, il faut connaître le matériel d'origine pour mieux l'apprécier (sérieusement, habituellement avec cette méthode j'ai un peu de plaisir en jouant aux mauvais jeux de la catégorie). Vous avez peut-être vu il y a un bon moment de cela j'ai sorti ma critique de la série Prison Break (en gros, très divertissant et intéressant au début et un peu trop sérieux/complexe à la dernière saison jusqu'à un point ridicule). J'ai donc détesté ce jeu en dépit de ce qu'il aurait pu me rappeler, soit la première saison de Prison Break sur laquelle il est basé.

Vous y incarnez le rôle de Paxton, un agent de la compagnie. Si vous ne savez pas c'est quoi la compagnie, vous n'avez aucune raison de vous acheter le jeu, car il ne s'adresse pas à vous. Si vous savez ce qu'est la compagnie, vous n'avez aucune raison de vous acheter le jeu (même s'il est disponible sur PC, PS3 et 360), car il ne pourra que vous décevoir.

Paxton se fait infiltrer dans la prison où Lincoln Burrows attend son exécution et où Michael Scofield, son frère, vient étrangement d'être incarcéré, planifiant en secret de faire sortir son frère innocent de là. Le but de Paxton est de s'assurer que Burrows se fasse bel et bien exécuter. C'est l'un de ces jeux de licence qui essaie de nous présenter une histoire alternative ou vue d'un autre angle plutôt que de nous mettre au contrôle d'un ou plusieurs personnages que l'on connaît pour revivre les meilleurs moments de ce que l'on a vu à la télé. La boîte semble pourtant nous suggérer que l'on va contrôler Scofield et peut-être d'autres personnages que l'on connaît. C'est déjà une déception et cette approche fonctionne rarement, mais je comprends le but (ne pas nous servir du réchauffé).

Maintenant, l'histoire. On nous sert du réchauffé! Oui, même si vous êtes quelqu'un d'autre que l'on ne suivait pas à la télé, tout ce que vous faites dans le jeu est découvrir les différentes parties du plan familier de Scofield en passant par les mêmes endroits que lui (une sélection) à différents moments que lui et en accéléré, le jeu étant court. Il n'y a presque pas d'interaction et il brise la règle importante à la télé qui est de montrer les événements au lieu de les exposer. Paxton voit des signes que Scofield trafique quelque chose et commente là-dessus ayant tout deviné (parce qu'il est un génie j'imagine), alors qu'à la télé on voit un peu ce que Scofield fait en même temps qu'il expose les détails de son plan. Il y a une certaine intensité à ça et à ne pas savoir s'il va se faire surprendre par un garde, en fait une énorme intensité qui fait que j'aimais tant la série à ses débuts. Mais dans le jeu, il devrait aussi y avoir de l'intensité si vous devez vous infiltrez par les mêmes endroits interdits que Scofield, non?

Non! C'est-à-dire que oui, il y a des moments de stealth où il faut se faufiler sans se faire surprendre, en fait c'est pas mal le jeu en entier. Moi qui espérait avoir des moments d'interaction et un peu un monde libre même si on est dans un environnement restreint (ouais, un monde libre dans une prison, où je vais chercher ça?) On se serait promené dans la prison aux endroits permis pour parler à différents prisonniers, en apprendre plus sur les personnages connus de la série et aussi sur Paxton. Jouer à des jeux de thug en prison, quelque chose, mais non rien de ça. Aucun développement. Extrêmement courtes scènes pour commencer la prochaine mission de stealth.

Mais les missions de stealth alors? Aucune intensité, à cause que le jeu est extrêmement mal fait. Vous n'avez AUCUNE ATTAQUE dans ces moments, jamais. Non jamais. Il n'y a pas de façon de prendre un garde par surprise et de l'assommer, vous devez absolument faire du simple stealth. Le personnage est difficile à faire aller bien droit, ce qui est affreux pour les endroits où il y a des grosses lumières pour rechercher les fugitifs potentiels sur le terrain de la prison. Vous ne disposez d'aucun inventaire pour duper un garde à aller vérifier un objet que vous venez de lancer par exemple ou une boîte pour vous cacher à la limite (c'est tellement loin de Metal Gear que je ne devrais même pas en faire mention).

Les endroits pour vous cacher sont très limités (il y a des commodes à quelques endroits dans quelques missions). Sinon vous vous cachez dans des pièces où l'intelligence artificielle peut décider d'aller sans avertir, heureusement qu'il y a un radar. L'intelligence artificielle est d'ailleurs très random à première vue (quoiqu'elle est programmée pour faire toujours la même chose en fait), parfois le policier s'arrête pendant une seconde pour rien, le bruit que vous faites qu'ils peuvent entendre est inconsistant (tels que vos bruits de pas, mais seulement si c'est assez près et pas séparé par une pièce fermée, et encore là des fois ils ne vous entendront pas, sauf que généralement ils vous entendront).

Tenter d'ouvrir une serrure (ah oui, la seule chose supplémentaire dans le jeu à quelques endroits) fait du bruit encore plus audible pour vous que marcher, mais ça ils ne l'entendront pas. Vous savez, un jeu qui échoue peu importe ce que j'en dis.

Le danger dans le stealth, c'est pas mal quand le jeu décide qu'à ce moment il doit vous prendre par exprès. Oui, c'est le jeu qui dit : «bon, c'est assez son progrès» et ça arrive souvent. Quand vous commencez à forcer une serrure et qu'il apparaît tout à coup une petite caméra externe qui vous montre qu'un garde décide de se diriger dans votre direction. Vous êtes pas mal fait la première fois, il faudra répéter, car le jeu fait toujours la même affaire aux mêmes endroits.

Mais pourquoi vous êtes fait? Vous pourriez vous sauver non? Encore une fois, c'est comment le jeu est fait. Quand un garde croit avoir vu quelque chose, plus souvent qu'autre chose vous êtes fini. Le jeu vous indique une barre rouge venant du garde et plus il se rapproche, plus il y a de barres, jusqu'à 4, ce qui indique qu'il vous a surpris. Quand il apparaît une barre rouge, il suffit à peu près qu'il fasse deux pas dans votre direction pour que ça saute à 4 barres. C'est comme la fameuse affaire où un gars lance au hasard un ballon en votre direction et dit «pense vite!»

Avec tous ces problèmes, je dois dire être surpris qu'à certains endroits il y ait des obstacles derrière lesquels vous pouvez vous couvrir et faire des roulades entre eux pour éviter d'être détecté et que ça fonctionne. On s'attendrait à ce qu'ils ratent ça aussi, mais non. Cependant, il faut connaître toute la séquence d'avance, à savoir quand quel garde décidera de se retourner ou si une voiture va arriver et qu'un garde va en sortir pour vous surprendre tout d'un coup.

Mais tout ce chialage sur ces difficultés semble inutile quand je vous apprends que le jeu est plutôt facile et assez court. Oui il est impossible de passer à travers les zones de stealth sans les avoir mémorisées par cœur (signe d'un mauvais jeu de stealth en passant, généralement parlant), mais le jeu vous met un checkpoint à toutes les 5 secondes (veuillez noter que c'est une exagération, mais pas si immense que ça). Vous pourrez donc tous passer à travers et vous rendre compte à quel point c'est le jeu le plus répétitif de la dernière décennie et très ennuyant.

Pour ne pas aider à la répétition, eh bien ça se passe dans une prison et plusieurs missions finissent par toujours être à l'infirmerie, sur un toit ou dans un sous-sol. Le seul changement à cette répétition sont les combats à mains nues, surtout concentrés dans le chapitre où toute la prison est prise d'assaut par les prisonniers (sinon un combat parfois avant ou après une mission de stealth). Il n'y a pas de combo, de moves spécifiques à apprendre ou de stratégie, vous donner un petit coup, un gros coup, vous bloquez ou vous esquivez. Si vous bloquez au bon moment, qui est plutôt difficile à déterminer, vous aurez la possibilité de renvoyer un coup puissant en pressant une touche qui apparaît rapidement à l'écran.

Moi, je donne quelques petits coups, quand je vois que ça ne marche plus (l'adversaire s'est réveillé et a décidé de riposter) je bloque plusieurs fois jusqu'à ce que le jeu accepte que je renverse ses coups. Quand l'ennemi bloque, je prépare un gros coup. Quand il est presque fini, je ne pense jamais à presser le bouton pour l'achever (car je suis déjà en train de continuer à enchaîner des coups) alors je le frappe, il se ramasse au tapis, se relève et là je l'attends pour presser sur le bon bouton qui l'achève. Rincer et répéter. Ce que je viens de décrire, c'est beaucoup plus long à lire qu'à exécuter. C'est donc une manœuvre très répétitive.

Les graphiques sont étranges, dans le sens que quelques modèles sont reconnaissables, par exemple C-Note et Scofield, et d'autres sont affreux, comme la docteure Tancredi et T-Bag il me semble n'étaient pas très réussis. En gros, c'est nul, peu détaillé, flat.

Il y avait la musique de Prison Break entre les missions, mais sérieusement je n'ai pas porté attention à la musique durant le jeu. Sérieusement, qu'elle soit bonne ou pas, ce n'est pas près d'être le problème du jeu.

Vous n'apprendrez aucun secret, vous n'apprendrez même pas ce que faisait un certain personnage quand on ne le voyait pas dans la série, vous n'aurez aucun développement de personnage en fait. Ça a l'air d'un jeu de licence sur PS2 et encore là, le plutôt mauvais 24: The Game était plus réussi avec moins de répétitions (en gros, il y avait quelque chose à essayer pour un fan fini de 24 dans ce jeu-là). Ce jeu ne s'adresse à personne qui a du goût. Note de l'éditeur : si vous êtes l'un de nos lecteurs et que par le plus grand des hasards vous aimez ce jeu, sachez que vous n'êtes pas une personne qui n'a pas de goût, vous n'avez qu'un sens du goût hors du commun et il n'y a rien de mal à la base d'être différent selon nous! Pour tous les autres : vous n'avez pas de goût!

C'est très rare pour moi de faire ça, mais 0 étoile, parce que le jeu n'accomplit rien et fait très mal le peu qu'il fait. Il paraît clair qu'il a probablement été créé à peu de coûts et avec le moins d'effort possible pour faire au moins quelques ventes faciles aux fans non avertis de la série télé.

0 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.