mercredi 16 mars 2011

Doctor Who (film + série commencée en 2005)

Logo de Doctor Who
Quand on parle de Doctor Who, il y a deux possibilités : on aime ça, ou on n'aime pas ça. Oui je sais, c'est la même chose pour tout, mais j'ai l'impression que le mur est extrêmement divisé dans le cas de cette série britannique de science-fiction qui existe depuis 1963 (LA plus longue série de science-fiction avec la même continuité à ce jour, pas de reboot). D'un bord, ceux qui sont des véritables fans de la série et de l'autre, ceux qui la trouvent complètement ridicule. Les deux côtés sont valides évidemment et cette fois plus que d'habitude je peux comprendre logiquement mon camp opposé, mais moi je suis un fan, alors comme il est normalement le but d'une critique, je vais analyser ce en quoi consiste Doctor Who.

Ce n'est jamais pour que vous sachiez avec certitude si vous aimerez ça, car c'est impossible sans l'essayer. Mon but est plutôt de vous donner les détails de base pour savoir s'il y a une possible compatibilité avec vos goûts, mais surtout de piquer votre curiosité pour vous forcer à l'essayer.


Premièrement, quelques détails importants sur celui qui fait la critique, surtout dans le cas d'une série si vieille avec des fans plutôt hardcores. Je n'ai jamais écouté un épisode durant mon enfance comme plusieurs l'ont fait (c'est d'ailleurs une série aimée par plusieurs enfants, ce qui ne fait pas automatiquement d'elle une série enfantine) et je n'ai jamais écouté un seul épisode de ce que l'on appelle la "série classique". Je ne suis donc pas le plus grand connaisseur de Doctor Who. Je ne pense même pas que ça jouait ici au Québec en français (je vous le rappelle, seule langue que je parlais couramment à l'époque). C'est une série populaire au Royaume-Uni, avec un certain degré de popularité aux États-Unis, mais qui laisse apparemment le public français indifférent... Pas moi, quoique je l'écoute en anglais pour avoir les performances d'origine des acteurs.

Qui est le Docteur?

Ça peut vous sembler étrange que je me force de vous décrire dans une section séparée un personnage d'une série dont je fais la critique, mais ce n'est pas n'importe qui. C'est un personnage qui a du vécu avec 770 épisodes derrière lui. Le Docteur est un Seigneur du Temps. Qu'est-ce que ça mange en hiver? En fait, c'est l'une des plus anciennes civilisations, ils ont la même apparence que les humains (on explique dans la série qu'en fait un Seigneur du Temps ne ressemble pas à un humain, c'est plutôt l'humain qui lui ressemble), sauf qu'ils ont deux cœurs et quelques différences physiques internes qui leurs permettent quelques prouesses de plus qu'un humain (sans toutefois pousser, ils ne sont quand même pas Superman). Notamment, lorsqu'ils sont sur le point de mourir, ils peuvent performer une régénération qui modifier chaque cellule de leur corps et les répare (ce qui a pour cause un changement d'apparence, utile lorsque la série change d'acteur, et quelques modifications des traits de caractère, parfois des problèmes temporaires comme l'amnésie du huitième Docteur).

Montage des photos des 11 Docteurs actuels
Sur le plan mental, ils sont un peuple avancé qui a l'habileté de percevoir tout ce qui a été et tout ce qui pourrait être. À l'aide d'une machine nommée le TARDIS (cabine plus grosse à l'intérieur qu'à l'extérieur et pratiquement indestructible ni pénétrable par les forces ennemies), il est possible de voyager instantanément à n'importe quel endroit et n'importe quelle époque pour observer et parfois réécrire l'histoire (il n'est pas clair jusqu'à quel point, seul le Docteur comprend tout cela). Vous comprendrez qu'avec cet atout génial d'une série qui n'a pas de lieu, date et événements fixes, quoiqu'elle puisse contenir un but ultime à chaque saison, la série est pas mal dans le style planète et époque de la semaine, ce qui convient parfaitement au style de vie du Docteur qui n'a pas de but sauf visiter.

Photo du TARDIS en mouvement
Quelques détails supplémentaires sur le Docteur : à moins d'avoir réellement besoin d'un nom "normal" (comme pour se faire accepter comme patient dans un hôpital), dans quel cas il se fait appeler John Smith, le Docteur se fait appeler le Docteur tout le temps et par tout le monde. Il a un peu plus de 900 ans et en est présentement à sa onzième incarnation, ayant passé près de mourir 10 fois. Il est normalement accompagné d'un ou plusieurs humains dans ses voyages dangereux, que ce soit par sécurité, parce qu'il se sent seul, ou parce qu'il a besoin de quelqu'un pour le remettre en place (après tout, qui est-il pour décider de ce qui doit se passer ou pas dans le temps?) Même s'il y a des différences entre chaque acteur, le Docteur est toujours le même personnage et par conséquent il est toujours quelqu'un d'intelligent, se battant pour le bien et ferme dans ses décisions. Dépendant de son incarnation, il est plus ou moins maladroit, près des humains et humoristique.

Il y a plein de choses sur lesquelles on peut débattre si elles font officiellement parties de l'univers de Doctor Who, dont des livres et comics. Il y a aussi des séries secondaires dont le spin-off Torchwood qui se veut plus mature. Mon introduction à la série a été à travers le film de 1996. C'est à peu près la pire introduction que l'on peut avoir en passant et elle est officielle, car comme à peu près toutes les choses horribles qui ont été faites dans l'histoire de la série, rarement un détail est complètement rejeté et pour ainsi dire effacé (c'est respectable, mais...)


Doctor Who (film de 1996)

C'est un film fait pour ceux qui connaissent la série, car il est une continuation de la série annulée en 1989. Il nous explique des détails, mais rien que l'on comprendrait si on n'est pas déjà au courant. Le film a décidé de rendre le huitième Docteur (qui fait son apparition dans le film pour la télévision et dans aucune autre incarnation sur nos écrans, juste sur papier) amnésique pour peut-être faire un parallèle avec les nouveaux spectateurs, mais c'est idiot, car quand il se rappelle de tout, il s'en rappelle à sa manière vécue et extra-terrestre (et juste pour enrager les fans, il amène des détails contradictoires ou juste mauvais, comme être à moitié humain)

C'est mieux introduit dans la série où il voyage avec une compagne qui doit en apprendre sur lui en lui posant des questions. Au moins, on sait que si elle ne sait pas quelque chose, on n'est pas supposé de le savoir non plus à ce moment dans la saison. Une saison a aussi l'avantage d'être considérablement plus longue qu'un film et j'ai l'impression qu'ils n'ont pas pensé à ça en l'écrivant.

Le film débute avec le septième Docteur, celui qui a eu ses propres aventures dans la série de 1987 à 1989. Ils ont réussi à prendre le même acteur. De mon côté, je ne savais pas qui était ce vieux, mais je suis certain que pour d'autres c'était la nostalgie. En gros, je dirais que c'est un bon move de la part du film d'avoir fait revenir le septième Docteur.

Mais il commence le film en se faisant tirer dessus au hasard en sortant de son vaisseau! C'est tellement cheap pour se débarrasser de lui, c'est comme si Superman mourrait au hasard en mangeant un bol de céréales qui contiennent de la kryptonite à son insu.


Il y a régénération, arrive le huitième Docteur, soit le pire Docteur à utiliser dans un film sur un temps limité. Faites attention, je n'ai pas dit le pire Docteur (il paraît d'ailleurs dans plusieurs œuvres sur papier, juste pas dans rien d'autre que le film de 1996 pour la télé), mais il n'est pas adapté au format. Non seulement le huitième Docteur est amnésique, mais il a l'apparence innocente, comme s'il était inoffensif. Il est un peu plus enjoué, humain, avec l'enthousiasme d'un enfant comme on le voit plus tard, ce qui n'est encore une fois pas mauvais en soit, mais une catastrophe pour un film qui a pour tâche de piquer votre curiosité. On sait que le Docteur ne le fera pas, mais peut-être le vilain?


Il s'agit du Maître, qui encore une fois est connu des fans, mais ne dit rien aux nouveaux. Mais d'autres films basés sur des séries ont le même problème, il a le droit d'être destiné uniquement aux fans (quoique son but était aussi d'en attirer des nouveaux pour repartir la série annulée). Seulement, on dirait que ce film compte constamment sur le statut de la série et de ses personnages pour être considéré bon, car il n'essaie rien par lui-même. Le Maître, par exemple, est un personnage qui dit vouloir faire des choses menaçantes, mais qui n'arrive pas à le paraître. L'acteur qui joue le rôle est mauvais, vraiment mauvais, et il joue son rôle over the top. L'effet sera contraire, les fans de Doctor Who et du Maître seront dégoûtés de son traitement.

Je sais que ça va sonner bizarre pour ceux qui ne connaissent pas bien la série, mais le film est trop humain. Le Docteur est en second plan, quand il est en premier plan il se comporte pratiquement comme un humain qui en sait un peu plus (dans la série, on voit qu'il est plus déconnecté face aux trivialités humaines). Il n'y a pas de phénomènes étranges ou d'extra-terrestres à part le Maître manqué avec un plan qui consiste en du technobabble (fréquent dans la série, mais au moins moqué par les compagnes du Docteur) et en gros, dominer la planète. Il y a moins d'action que d'habitude (et la série n'est déjà pas 24), il n'y a pas d'intrigue, on se centre sur des personnages inutiles comme le gars qui était là quand le Docteur s'est fait tirer dessus. Le TARDIS n'a pas été utilisé vraiment, je n'ai donc pas appris ce en quoi consistait la série.

En gros, je n'ai pas été impressionné, le film est généralement considéré un échec, je le trouve personnellement ennuyant (on a l'impression qu'il ne se passe rien) et il n'est pas nécessaire de l'écouter, tout comme la "série classique" pour ceux qui avaient peur, pour finir par comprendre la "nouvelle série". Les détails importants y sont graduellement expliqués, ça laisse un peu de mystère pour les nouveaux arrivé et avoir vu le matériel passé sert plus à juste comprendre certaines références pas essentielles.

"Nouvelle série" Doctor Who (2005-?)

Le premier épisode de la première saison en 2005 (qui n'est évidemment pas la vraie première saison de la série, mais du retour de la série après son annulation) est le véritable point de départ qu'il vous faut pour vous initier à la série. Mais écouter plus d'un épisode est nécessaire, il faut vraiment vouloir aimer la série pour avoir la volonté de s'embarquer dans l'aventure et de l'accepter. Ce n'est pas parce qu'il n'y a que du négatif, en fait le positif dépasse le négatif selon moi, mais vous aurez très certainement des craintes au début comme j'en ai eues. J'avais entendu que c'était ridicule et que vois-je dans le premier épisode? Des mannequins en plastique qui attaquent des gens à Londres!

Je vais d'ailleurs commencer par vous parler de ce qui pourrait vous détourner de la série, étant donné que c'est comme ça que je l'ai commencée. Les effets spéciaux réalisés par ordinateur et les costumes ne tromperont personne, ils font vraiment cheap. La série est sur un budget limité, alors que voulez-vous. Peut-être pour cette même raison, vous vous rendrez compte qu'il y a plusieurs épisodes sur Terre. Pas qu'il ne se passe rien d'intéressant dans ces épisodes, c'est tout le contraire (à l'opposé du film qui vous présente la Terre, pas trop chamboulée, que vous connaissez si bien), mais on m'avait promis une série qui peut se passer n'importe où, n'importe quand. Souvent le tout semble extrêmement arrangé avec le gars des vues et on n'a jamais une visite relaxe, c'est toujours pratiquement la fin du monde. De plus, ne vous détrompez pas, c'est ridicule. Il y a des vampires qui sont en fait une race extra-terrestre de poissons, il y a une humaine dans le futur qui a subi assez de chirurgies esthétiques pour être une toile aplatie de peau, il y a une espèce qui est un mélange entre un humain et un arbre.


Cette vidéo est tirée du deuxième épisode de la première saison, en l'an 5 milliards, alors que des extra-terrestres de partout se réunissent pour voir la fin de la planète Terre. Le Docteur s'y est infiltré pour montrer l'événement à sa compagne terrienne du 21e siècle.

Croyez-moi, je ne suis pas du genre à aimer une série comme ça, mais pourtant j'adore. Parlons-donc un peu du positif, pourquoi je suis capable de passer par-dessus ces aspects négatifs considérables? Eh bien, les effets spéciaux demeureront de bas niveau, ça je ne peux rien y faire. Cependant, je peux voir du bien dans le ridicule. Premièrement, prenons la dernière humaine pur-sang du futur qui n'est qu'une toile de peau. Ça nous mène à réfléchir étrangement sur des scénarios que l'on juge présentement impossibles, comme tout bon film ou bonne série de science-fiction. Si les extrêmes de la chirurgie esthétique en arrivaient là, est-ce qu'on le ferait? La série essaie aussi toujours d'être plus réaliste que magique. S'il y a des vampires ou Satan en personne, ce pourrait bien être tout simplement un extra-terrestre dont la physiologique lui permet de faire des trucs spéciaux que les humains ont mal interprété.

Et il y a toujours cette intrigue au début d'un épisode. On ne sait littéralement pas c'est quoi qui se passe étant donné que ça peut être n'importe quoi. Quand Charles Dickens lit son conte Un chant de Noël en 1869 et qu'il se rend compte qu'il y a une morte dans la salle et ce qui ressemble à des esprits se manifestant, vous ne pourrez pas deviner ce qui se trame sans avoir vu l'épisode préalablement. Le même épisode portera plus tard sur la moralité de sauver une espèce entière en les faisant venir dans notre monde surpeuplé. Puis finalement, quand vient le temps de choisir, est-ce que ça revient simplement à un "nous ou eux"? Il y a donc plusieurs débats philosophiques à apporter sur la plupart des épisodes peu importe à quel point ils peuvent sembler absurdes à première vue.

D'autres épisodes ne sont pas autant philosophiques, mais plus des études de caractère sur une personne en particulier ou sur l'humain en général. Dans un épisode de la cinquième saison, on voit que les humains, pour leur propre bien, ont fait quelque chose d'atroce qu'ils se font rappeler après un certain temps quand ils sont appelés à voter. Le vote leur laisse le choix de répliquer ou d'oublier ce qu'ils ont vu. Quel choix l'emporte selon vous? Allez, vous êtes humain après tout! Encore dans la cinquième saison, il y a une intéressante étude de personnage dans un spécial de Noël qui doit être la version la plus originale de l'histoire de Scrooge. Qu'est-ce qui peut rendre un homme si mauvais et si on a la capacité de réécrire l'histoire, est-il possible de lui attendrir le cœur?

Alors avec cette série, c'est soit que vous allez aimer comme moi ou que vous allez abandonner après avoir vu les chats anthropomorphes de l'an 5 milliard et c'est pour ça que je comprends vraiment pourquoi quelqu'un peut ne pas aimer la série. Moi je trouve que ceux qui l'ont écrit sont assez bons pour réussir à faire passer pour une vraie menace ce qui ressemble à un R2-D2 sans style qui dit d'une voix synthétisée "Exterminate!" (n'oubliez pas que l'émission a commencé en 1963, c'est vieux).


Pour d'autres, ce sera impossible à prendre au sérieux. Ceci dit, essayez-la. 4 épisodes, pas plus. Si vous commencez à être presque converti après cela, continuez graduellement et le reste devrait se faire tout seul.

"Mon Docteur" (attention, spoilers)

Maintenant, petit bonus, mon Docteur préféré. Qui est le meilleur Docteur sera sans cesse l'objet de débats sur Internet et je ne les connais pas tous. Je connais seulement le huitième qui vient d'un mauvais film et qui ne m'a pas laissé bonne impression. Ensuite le neuvième, joué par Christopher Eccleston, le dixième, joué par David Tennant, et le onzième (actuel), joué par Matt Smith.

Eccleston jouait son rôle avec une intensité unique que ses successeurs n'ont jamais atteint, cela en n'apparaissant que dans une seule saison. C'est son trait unique par rapport aux autres, sinon il est le Docteur. Je l'ai toujours considéré comme plus humain, peut-être pas à cause de sa performance, mais parce qu'on n'a pas eu la chance d'en apprendre beaucoup sur les origines du Docteur durant sa courte présence. Il a, selon moi et ce que j'ai vu, la plus belle fin de tous les Docteurs jusqu'à présent. Oui Eccleston, tu étais FANTASTIQUE!


Tennant, un favori des fans de la série, est un excellent Docteur. Avec une présence dans la peau du personnage de fin 2005 à début 2010, était véritablement devenu "le Docteur". Il a apporté un degré de sérieux au personnage sur le plan émotionnel, tout en gardant un bon côté humoristique avec la vitesse à laquelle il parle, ses manies de dire "Allons-y!" (oui, même en anglais) et comment il peut se montrer arrogant et Ti-Joe Connaissant comme on dit au Québec même devant une figure qui se décrit comme étant Satan. Remarquez que l'aspect émotionnel apporté par lui joue un peu contre lui vers la fin, quand il devient de plus en plus l'équivalent d'un Jésus, une légende qui se sacrifie pour nous. Les derniers épisodes sont déprimants, surtout la fin du dixième Docteur qui ressemble à une mort traditionnelle dans la manière qu'elle est exécutée (avec la musique orchestrale en plus), ce n'est peut-être pas le bon ton pour la série. Je pense que si Eccleston était resté, je l'aurais préféré pour son intensité et sa joie visible à l'écran, mais Tennant est véritablement devenu mon Docteur en écoutant la série...


Jusqu'au onzième Docteur, soit un qui est étrangement détesté (mais ils le sont pratiquement tous à leurs débuts). On dénote son apparence hors du commun dans le mauvais sens du terme, sa jeunesse et par conséquent son manque d'expérience pour jouer un personnage âgé de plus de 900 ans de sagesse. Sans compter que la fin du dixième Docteur n'était pas comme celle du neuvième, on dirait qu'il ne voulait pas partir, comme il le dit. Moi, je pense qu'en lui donnant une chance, on se rend compte que Smith est légitimement bon. Il est plus drôle que ses autres incarnations et il a presqu'un côté stand-up à sa routine, il a des moments vraiment épiques dans au moins deux épisodes (ce en une saison) qui nous font vraiment réaliser que c'est le Docteur. Malgré son humour, il est véritablement sage et sûr de lui. Il y a des moments où vous vous direz que ce gars a vraiment 900 ans.

Eccleston était plus vieux, dans la quarantaine, alors cette sagesse venait presqu'avec l'apparence même s'il y a eu des acteurs plus vieux qui ont interprété le Docteur par le passé, dont le tout premier. Smith est le plus jeune acteur à avoir interprété le Docteur à ce jour, à seulement 27 ans, et c'est uniquement à travers sa performance que je voix son âge fictif. Donc bravo à Matt Smith, Tennant est encore "mon Docteur", mais c'est seulement parce qu'il a apparu dans plus d'épisodes intéressants alors que Matt Smith débute. Alors que je verrai plus d'épisodes avec ses réactions à diverses situations, il pourrait bien devenir le meilleur d'entre tous, selon moi.

4 comments :

Anonyme a dit...

Très bonne analyse pertinente et agréable à lire... Perso mon docteur c'est Matt Smith parce que j'ai commencé avec la saison 5, un peu bizarre mais c'est une bonne voie d'entrée puisque c'est la saison la plus "moderne". Merci de m'avoir replongé dans l'univers délirant du Docteur!

Bob a dit...

Oui, la saison 5 dégage une sensation de saison vraiment plus moderne que les autres, même comparativement à la précédente, probablement parce que beaucoup de choses ont changé en arrière-plan dans l'équipe créative comparativement aux autres saisons. Avec de gros changements et les débuts d'un nouveau Docteur, c'est tout de même un autre point d'entrée que je considère légitime.

Ce qui est bien aussi, c'est que je pense vraiment que Matt Smith s'est surpassé. Il est plus accepté par le public général depuis l'écriture de mon article et quoique je l'appréciais déjà pour ma part quand il était détesté au départ, il est même devenu pour moi aussi mon Docteur préféré à ce jour.

Il y a encore des choses que je regrette de l'époque de Tennant (et des choses que je préfère maintenant, bien sûr) et j'ai l'impression qu'ils tentent trop de souligner que le Docteur est une personnalité grandiose à travers l'univers, mais heureusement que Smith sait délivrer une performance qui me fait généralement croire qu'il mérite ce traitement.

Anonyme a dit...

c'est pas la saison 5 mais 31

Bob a dit...

C'est la cinquième saison de la série après son retour en 2005 mais oui, c'est effectivement la saison 31 depuis les débuts de la série étant donné que ce n'est pas un reboot après la longue absence et que la continuité est belle et bien conservée, même si parfois contredite (normal après autant de saisons).

Il est à noter que malgré tout, même sur les sites officiels de la BBC, elle est numérotée 5. C'est le choix qu'ils ont pris officiellement et celui qui est normalement utilisé dans les discussions sur la série, en précisant si l'on parle de l'ancienne série ou de la nouvelle.

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.