vendredi 14 janvier 2011

Machete (critique et réflexion)

Affiche de MacheteÇa va être une critique difficile, parce que j'ai décidé en quelque sorte de combiner deux genres de critiques en un pour ce cas. Disons que la deuxième est plus "cinéma snob" et complètement injuste pour ce que ce film est, mais voyez-la plutôt comme une réflexion.

Pour ne pas donner la mauvaise impression, voilà pourquoi je souhaite débuter en disant que j'ai vraiment eu du plaisir à écouter ce film. En fait, ça a été l'un des films les plus divertissants qu'il m'ait été donné d'écouter récemment et je vous suggérerais même d'aller vous l'acheter en Blu-ray ou DVD si c'est ce que vous avez. Il y aura certainement des occasions appropriées pour réécouter ce film de gars (quoique je déteste la terminologie) à l'action et la violence ridicule qui vous fera même un peu rire. Ce film sait ce qu'il est, littéralement une blague (je vous expliquerai si vous n'êtes pas au courant), et il exploite ce détail à fond.

Critique régulière


Pour ceux qui ne le savent pas, Machete a premièrement été montré en bande-annonce au cinéma durant le spécial Grindhouse de Robert Rodriguez et Quentin Tarantino, qui était en fait une double présentation : Planet Terror (Robert Rodriguez) et Death Proof (Quentin Tarantino). Les films contenaient intentionnellement des poussières et égratignures tout au long, avec la fameuse "fausse" scène manquante de Planet Terror, le tout pour simuler une autre époque ou des cinémas montrant des films d'exploitation de basse qualité (atteignant de temps à autre un statut culte populaire) à bas prix étaient courants. Il était aussi courant d'y obtenir un billet à bas prix pour une double représentation ou plus, allant jusqu'à toute la nuit parfois.

Machete était bien sûr une fausse bande-annonce pour aider à simuler cette ambiance recherchée, mais les fans en ont demandé plus. Je veux dire, regardez ça et dites-moi que ça n'a pas l'air purement génial (vient particulièrement toucher une région primitive de votre cerveau). Alors que le film soit bon ou non, ce sont les fans qui l'ont demandé en bout de ligne, ce qui vient un peu ruiner ma réflexion à venir à la fin quant à la valeur du film, mais bon...


Pour ceux qui ont vu Grindhouse, Machete est dans le style normalement plus apprécié de Planet Terror, surtout qu'il est aussi de Robert Rodriguez. Je pense que j'ai plus aimé Planet Terror, peut-être parce que c'était la première tentative à reproduire ce genre, peut-être parce qu'il y avait des zombies, mais ce n'est pas dire que Machete n'est pas presqu'autant divertissant.

Alors la blague du film, si vous ne l'avez pas encore comprise (ou les vidéos ne fonctionnent pas), c'est que nous avons ce héros mexicain macho qui tue des méchants à coups de machette (un peu un symbole de rébellion parmi ce peuple, ce qui va avec le thème du film) par centaines et il se fait appeler Machete en plus. Puis il y a ce prêtre qui dit la fameuse ligne : "God has mercy. I don't." En gros, la joke c'est injectez-vous de la testostérone en surplus et tripez pendant 90 minutes.

Est-ce un bon film? Difficile à classer dans ces termes, mais si vous me demandez s'il répond à la demande : hell yeah! Je ne veux vraiment pas donner l'opinion contraire, le film est violent, il contient des femmes toutes nues dont Jessica Alba sous la douche (pas frontal par contre). Lindsay Lohan n'apparaît pas trop longtemps, mais elle ne porte carrément aucun vêtement, AUCUN, pendant la majorité de son rôle. Machete est une représentation même du macho qui se tape toutes les femmes (même s'il n'a pas l'apparence soignée) et qui ne montre pas d'émotions. Il y a même des infirmières dans un habit très court, mais c'est dans un hôpital, pas dans un fantasme de Machete. Ce n'est pas un film subtil si vous n'aviez pas compris. Et il ne fait pas de sens, aucune logique, ridicule; c'est exactement ce que l'on voulait.

Là où le film réussit moins bien, c'est dans le développement de ses personnages et son histoire. Quoi? Il faut le dire, c'est un fait même si ce n'est pas le genre de film où l'on s'attend à quelque chose de bon de toute manière. Je ne rabaisse pas le film pour ça, du moins pas dans la partie ordinaire de la critique.

Par exemple, le film commence en nous montrant comment Machete (interprété par Danny Trejo, mexicain de service que j'aime voir de temps en temps dans un film) a perdu sa femme, mais on ne sait pas vraiment comment sa vie était avant cet incident ni comment elle a changée par la suite. Les autres personnages sont extrêmement stéréotypés ou alors leur personnalité est inexistante. Prenez Lindsay Lohan encore, je ne sais même pas c'était quoi son personnage à part qu'elle faisait des vidéos sur Internet.

Jessica Alba est une policière et elle ne sait pas trop si elle doit faire confiance au supposé criminel Machete, comme nous l'avons vu dans d'autres films avec un fugitif et une belle femme (exemple relativement obscur : Next avec Nicolas Cage et Jessica Biel). Jessica Alba, en passant, a de la difficulté à rendre crédible les bouts où elle se veut dirigeante et menaçante; mais bon sa présence est tout de même appréciée!

L'histoire du film est qu'un sénateur, ou du moins quelqu'un qui veut se faire élire sénateur, est extrêmement ferme dans sa politique contre les mexicains qui traversent la frontière illégalement. Le rôle n'est pas pris au sérieux, même si l'acteur est nul autre que Robert de Niro (beaucoup de grands noms ou de noms facilement reconnaissables dans le film). Je ne veux pas dire qu'il ne fait pas bien le travail, je veux dire que le personnage en tant que tel ne se comporte pas complètement comme un vrai sénateur le ferait, allant lui-même tirer sur des immigrants à la frontière; quoique ce soit dans le secret évidemment. Ce n'est pas sérieux, mais le film est comme ça et on l'accepte comme ça en l'écoutant.

Machete, un genre de héros mexicain hors-la-loi malgré lui, est pris dans un complot qui fait croire qu'il a voulu tuer le candidat et il doit refaire son nom tout en allant au bout de cette histoire. Il y a de l'action assez fréquemment ou quelques scènes de parodie qui peuvent s'avérer drôles (pas parce qu'elles le sont tant que ça, mais votre cerveau est à un autre niveau pendant l'écoute du film). C'est très divertissant et je l'ai déjà dit de toute manière. L'histoire pourrait être prise de la mauvaise façon, c'est-à-dire que les blancs sont des racistes diaboliques et qu'il faut se rebeller et les tuer, mais c'est un film d'exploitation, à quoi vous attendez-vous? Cependant, si vous ne connaissez pas Alex Jones, je ne prendrai pas la peine de vous en dire plus que IL EST COMPLÈTEMENT SÉRIEUX. Regardez la vidéo ci-dessous et WTF?


Les effets sont bien réalisés, pas tant d'explosions que ce à quoi je m'attendais, mais après tout le héros préfère les machettes que les fusils.

Là vous allez rire, le méchant "principal" en quelque sorte, c'est Steven Seagal! En plus, il se fait passer pour un mexicain. En plus, il est habillé en tutu rose! OK, cette dernière, c'est moi qui aurais voulu ça. Imaginez-vous comment ce serait l'un des plus grands mindfuck de l'histoire du cinéma si vous n'auriez pas seulement l'audace de mettre Steven Seagal comme bad guy ultime de votre film, mais qu'en plus il ferait la ballerine dans ses temps libres. Awesome! Ce genre de réflexion est évidemment causé par un visionnement de ce film qui rabaisse un peu votre intelligence, ce qui n'est pas toujours un point négatif.

Voilà le point où je terminerais normalement cette critique, c'est ce que j'ai à dire du film en tant que consommateur régulier. Vaut la peine, hautement divertissant, rempli d'action, valait complètement une écoute. Une deuxième écoute peut-être saoul ou entre amis, c'est ce genre de film pas très intelligent, mais si plaisant à écouter de temps à autre.

3,5 étoiles sur 5

Cinéma snob

Maintenant, la partie snob de la critique où j'évalue Machete de façon complètement injuste. Ce que je vais dire est complètement négatif, peut-être exagéré aussi et même si ça peut faire sembler que j'évalue mal Machete, ce n'est pas le cas, je dis juste ce que je pense du genre (film poche intentionnel) et un peu du cinéma en général. C'est un article à opinion que j'ai intégré dans cette critique, car je lui ai trouvé un lien, mais jugez que ma critique principale de Machete est vraiment officiellement terminée. Si vous me détestez après ça, rappelez-vous de la vidéo d'Alex Jones et dites-vous qu'il y a pire!

J'ai quelque chose à dire qui ne plaira pas aux fans de Planet Terror ou Machete tandis qu'on en parle : C'EST ASSEZ! On a demandé Machete et on l'a eu, maintenant passons à autre chose, la plaisanterie a assez duré. Des films poches divertissants, il y en existe et ça se fait tout seul, comme The Room ou Troll 2 ou encore prenez un choix parmi les films d'action des années 80 (d'où Machete peut se vanter de prendre son inspiration au moins en partie).

Ce n'est pas dire que Machete ne devrait pas exister, c'est plutôt de dire que ça existe, j'apprécie et il faut tout de suite reconnaître quand arrêter pour ne pas que la formule devienne vieille et qu'elle me fasse revenir sur mes choix précédents, genre : «Pourquoi j'aimais ça, c'était mauvais en fin de compte.» De toute manière, on a déjà une quantité immense de films de ce genre qui ne sont pas nécessairement intentionnellement drôles et il continue d'y en avoir de nouveaux, donc on n'a pas besoin de faire semblant.

Si je repense aux quelques scènes d'humour du film, elles sont presque dans le style Scary Movie ou n'importe quel "Movie Movie", et j'ai toutes les raisons du monde de détester ce concept. À vrai dire, elles sont un véritable défaut du film plus que ses personnages peu développés (ce à quoi je m'attendais), car après un moment elles ont fini par me faire revenir à la réalité quelques secondes, juste le temps de me dire : «Wow, j'écoute un film qui glorifie intentionnellement le moins bon du cinéma. Suis-je idiot?» D'où je dis qu'elles sont drôles au moins modérément les premières fois, mais ça devient lassant.

Je pense que quand on met de l'effort dans quelque chose, ce devrait être nouveau. Pas nécessairement nouveau super intelligent et bon, ça peut être un nouveau comme Tron: Legacy qui nous présente un style visuel différent. Refaites encore un autre Tron et vous avez dépassé les limites par contre. C'est ça que je veux dire. Si ce n'est pas nouveau dans le genre jamais vu, alors autant faire un script intelligent. Et ce n'est pas dire de totalement abandonner le divertissement, on peut miser sur le divertissement autant que Machete, tout en faisant un film de qualité. Je vais élaborer.

Après le film, je me suis mis à penser à des films du même genre et je me suis demandé où classer Machete parmi eux, surtout en termes de valeur et de réécoute. Machete tient seulement une place spéciale de film à écouter quand on est saoul, mais surtout à montrer pour la première fois à un ami. Quoique dans cette catégorie, il existe comme je l'ai mentionné plus tôt The Room (qui est plus authentique, car on voit que ce n'est pas réalisé par un bon réalisateur). Cependant, Machete n'est vraiment pas ennuyant alors qu'il sera difficile initialement de convaincre vos amis d'écouter The Room. Ceci dit, si c'est la seule place que j'ai trouvé à Machete, ce n'est pas grand-chose.

Ensuite, dans le genre film avec une histoire limitée et plutôt ridicule, il y a quand même Rubber qui a une valeur cinématographique, un message, qui est à la fois au moins un peu intelligent avec un degré de subtilité suffisant qui permet aussi de n'écouter le film que pour avoir du bon temps. Et il est moins poussé que Machete, mais ce n'est pas dire que son genre ne peut pas évoluer et qu'il ne pourrait pas y avoir un gros film d'action violent ridicule et à la fois subtil.

C'est le genre de film qui reste dans nos têtes en bout de ligne ou du moins qui deviennent des classiques pour les 50 prochaines années et plus à venir, ceux avec un script intelligent. En gros, je vois une plus grande raison pour Rubber d'exister, même s'il est incroyablement stupide à la surface. C'est mon exemple préféré pour présenter mon point et je crois que c'est dans cette direction qu'il faut miser pour trouver le fameux but de plaire à tous.

Et dans le genre film d'action pur solide, Die Hard sera toujours un grand classique pour moi et c'est un bon film en plus. John McClane est un héros superbe avec un catch phrase dont les fans se rappellent immédiatement et il réagit un peu plus comme un vrai humain malgré son statut de surhomme, on peut donc s'y lier. Qu'on le veuille ou non, si le but du cinéma est de nous divertir, établir une liaison avec le personnage est une expérience plus immersive et on sera encore plus diverti en même temps.

Je pense aussi à Terminator 3: Rise of the Machines, pas un si bon film que ça et pas le même genre d'exemple que ce que j'ai employé jusqu'à présent, mais si on ne fait que regarder l'action, il n'en manque pas. Robots destructeurs qui démolissent la planète ou un mexicain et sa machette? Si on le voit ainsi, je crois que les robots gagnent, mais bien franchement il va sans dire que Robert Rodriguez a fait un meilleur film avec Machete que Jonathan Mostow avec Terminator 3. C'est juste dire qu'avec Hollywood, on ne manque pas de films comme ça. Je préfère personnellement Terminator 2: Judgment Day quand même, de l'action en masse et le tout est bien réalisé, jamais ennuyant, avec un concept alors original (le méchant qui est en métal liquide).

Dans le scénario complètement irréaliste où je dois éliminer l'un de ces films de la planète, lequel j'élimine pensez-vous? Peut-être Terminator 3 à bien y penser (pas beaucoup de valeur comparé à d'autres films d'action et a le défaut d'avoir démoli une bonne série), mais l'autre serait Machete (dans cette courte liste, car il y a une quantité immense de films avec moins de valeur et moins divertissants que je choisirais d'éliminer avant Machete). C'est étrange, parce que j'étais d'accord avec la partie où Solo critiquait les critiques dans son article de Tron: Legacy et voilà que je me fais l'un deux. Mais voyez-vous, la différence est que j'ai trouvé une qualité à Tron: Legacy et j'ai compris la blague de Machete que j'ai super gros apprécié. Je veux juste faire sortir un point et j'espère qu'il est clair. D'un côté, fuck les critiques qui ne comprennent jamais rien au divertissement simple, d'un autre côté, on est en 2011 et on peut faire mieux au cinéma.

Je déteste que Machete soit le film qui m'a fait apporter cette réflexion. En tant que one shot c'est superbe et ça remplit sa tâche de façon grandiose, mais on n'a pas besoin de Machete encore et la chose bien est que je ne pense pas que ça soit vraiment dans leurs plans. Je veux surtout dire qu'on a vu c'était quoi et on n'a plus besoin d'essayer, car il vaut mieux maintenant se concentrer à faire des films dans le genre de ceux que j'ai mentionnés. Surtout Rubber, que je souhaite à tout prix rappeler aux gens (petit film pas très connu). L'avenir du cinéma peut-être, OK peut-être pas.


Ça me fait vraiment *****
(les articles - par ordre alphabétique)
AppleDémocratieInternetPapier hygiéniquePETALe petit guide pratique du monopole médiatiquePost-processingTransports en communViolence dans les jeux vidéo

Hors-séries
(les articles - par ordre alphabétique)
Anti-hype : Halo: ReachBlack Eyed Peas – Boom Boom PowExpelled: No Intelligence Allowed a.k.a. la loi de GodwinJesus Camp • Réflexion sur Machete ou le genre simulation Grindhouse
Voir aussi
Freezepop - Future Future Future Perfect

2 comments :

Solo the CyberpunK a dit...

Tu dis: ''Je pense que quand on met de l'effort dans quelque chose, ce devrait être nouveau.''

Regardons quelques films qui sortiront en 2011:

Adaptations, suites et remakes:

Green Hornet, Red Riding Hood, Beastly, Resurrection of the Christ, Stretch Armstrong, Thor, Priest, Green Lantern, Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 2, Captain America, The Smurfs, Twilight: Breaking Dawn, Tintin, Kane & Lynch, X-Men: First Class, Death Race 2, Apollo 18, Fast and Furious 5, The Thing, Pirates of The Caribbean 4, Hangover 2, Cars 2, Transformers 3 Dark of the Moon, Winnie the Pooh, Piranha 3DD, Spy Kids 4, Footloose, Three Musketeers, Paranormal Activity 3, Happy Feet 2, Muppets, Alvin and the Chipmunks 3, Sherlock Holmes 2, Final Destination 5, Journey 2: The Mysterious Island, Scream 4, Mission Impossible: Ghost Protocol, Kung Fu Panda 2, Puss in Boots...

Il reste quelques comédies et films d'horreurs facile et peu mémorable, quelques films que l'on peut voir qu'ils sont mauvais simplement en regardant, le poster...


Il y aura des films aux concepts originaux qui seront démolis par la critique puisqu'ils ne sont ''pas parfaits '': I Am Number Four, Adjustment Bureau, Limitless, Paul, Super 8, Cowboys and Aliens, Real Steel, Sucker Punch, Love.


Et des films d'animation génériques qui n'ont pas le charme d'autrefois:
Rango, Mars Needs Moms, Rio, Arthur Christmas

Voilà: j'ai nommé plus de 50 films qui sortiront cette année, qui ne sont pas originaux, et/ou qui ne seront pas bien accueillis par la critique.

Bien sûr, plusieurs d'entre eux seront fantastiques, mais je manque tout de même de foi envers le futur du cinéma qui semble être de plus en plus commercial et de moins en moins artistique.

DarkEvil a dit...

Pour les films qui seront démolis par les critiques, ça on ne le sait pas d'avance, mais c'est possible oui. Je ne démolirais complètement que si je pense ce que j'écris. Dans le cas présent évidemment, je ne démolis pas le film dans la partie critique, ce n'est pas mon intention, je l'ai aimé suffisament.

Remarque que quand je dis que quelque chose doit être nouveau, ça n'élimine pas une bonne adaptation, suite ou remake si elle a une quelconque valeur à long terme. Plusieurs/la majorité des films que tu as inscrits ici seront probablement très mauvais et pas nécessaires (Spy Kids 4, Transformers 3, Pirates of the Caribbean 4, Final Destination 5, etc.). On pourrait dire que le problème c'est qu'il sort trop de remakes, et c'est un peu le cas, mais le problème c'est surtout qu'ils ne sont pas bons, que leur existence ne sert à rien sinon détourner des gens de l'original. Et oui, quand il sort ces films, on dirait qu'il s'agit d'un passage au commercial avec abandon de l'art.

Sortez-moi un remake, adaptation, suite qui apporte quelque chose à l'original, qui invente quelque chose ou qui apporte en film quelque chose d'intelligent/bon qui n'existait qu'en écrit et c'est parfait. Terminator 2 et Aliens sont des suites presque parfaites. Dans le cas des adaptation, pense à Scott Pilgrim par exemple. Je n'ai pas super gros aimé, mais je considère qu'il essait quelque chose de nouveau qui peut fonctionner (je n'ai juste pas trouvé ce film là en tant que tel super drôle, c'est tout).

Mais malgré que c'est moi qui a écrit la partie chialage de l'article, je vais un peu finir sur une note positive. Moi aussi j'ai tendance à dire que le cinéma devient poche et tout, mais en vérité si on y pense, le cinéma est devenu meilleur qu'avant. Peut-être qu'en ce moment on vit une petite période sombre remplie de remakes ou reboots nuls, mais en général je crois que nos films deviennent mieux surtout dans le sens que les bons films profonds deviennent de mieux en mieux.

Pourquoi il y a des films que l'on appelle des classiques pour les décennies antérieures? Parce que ce sont les classiques, les films qu'il vaut la peine d'écouter. Le reste avait son tôt de films inutiles, on l'a juste pas vécu et là on est en train de le vivre. En 2020 ou 2030, je te garantis qu'on se rappellera des classiques de notre époque et qu'il y aura là-dedans des films à réalisateur avec des scénarios complexes et jamais vus dans les années 50, 60, 70, 80.

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.