samedi 22 janvier 2011

The Last Exorcism

Affiche de The Last ExorcismÉtrangement, malgré des critiques généralement positives selon Rotten Tomatoes, ma mère l'a détesté et en général, ceux que je connais qui l'ont vu ne l'ont pas aimé autant que moi. Je ne l'ai pas seulement aimé, mais sans le trouver super méga bon, je l'ai trouvé très bon et original pour son genre. Pourquoi? Eh bien la réponse évidente est que tous les goûts sont dans la nature et c'est bien comme ça, mais dans votre intérêt maintenant, voici cette critique qui vous dira ce que j'ai pensé du film et vous n'aurez qu'à vous situer à partir de là à savoir s'il a le potentiel de vous intéresser.

L'histoire est assez simple et le titre nous l'a déjà décrit, il s'agit d'un dernier exorcisme. Je ne prends pas de chance et je vous dis ce qu'est un exorcisme : c'est ce rituel religieux (pas uniquement Chrétien, quoique ce soit la religion vue dans le film) visant à chasser le ou les démons en possession du corps d'un individu. J'imagine que vous saviez tous cela, malgré que l'on n'entende pas parler de la pratique normalement.

Dans le film, il s'agit du dernier exorcisme du révérend Cotton (quoi?) Celui-ci a pratiqué de nombreux exorcismes, mais sa foi n'est plus ce qu'elle était. D'ailleurs, le film nous le présente comme un sceptique assez similaire à la position que je prendrais (sauf que je ne serais jamais malhonnête au point d'escroquer les gens pour leurs croyances, une fois sachant qu'elles sont fausses). Il a un fils handicapé et depuis qu'il a entendu l'histoire d'un enfant autiste tué par la pratique, il souhaite exposer l'arnaque qu'est l'exorcisme dans un documentaire filmant sa dernière pratique.

Étant donné que c'est un documentaire, le film est dans le même style un peu que Blair Witch ou Cloverfield, avec la caméra du point de vue de la personne qui filme le documentaire et le tout est fait réaliste de sorte qu'il n'y a pas plusieurs angles de caméra dans la même scène comme dans un film, par exemple. Alors le révérend et l'équipe du documentaire vont dans un petit village de Louisiane, où les gens sont très croyants, pour à la fois aider une jeune fille "possédée" et exposer l'arnaque en secret du père de la fille.

Ce que j'ai particulièrement trouvé intéressant, c'est ce concept complètement inverse à ce que l'on voit habituellement dans un film comme The Exorcist justement. Un film où les gens qui sont plutôt sceptiques face au cas présent sont en arrière-plan et que la vérité de la situation est clairement démonique, avec une fille qui se tourne la tête sur un angle de 360° complet. Dans The Last Exorcism, on prend bien soin d'avoir le révérend (je vous le rappelle, qui n'est plus un homme de foi) en premier plan, lancer le bon message qu'il y a véritablement des arnaques dans le domaine (comme Peter Popoff, le "guérisseur", exposé par James Randi en 1986) en nous montrant plausiblement comment il fait un faux exorcisme tout en vous laissant croire un peu qu'il pourrait y avoir du vrai dans la situation. J'ai aussi beaucoup aimé le réalisme de tout cela même si ça vient avec un énorme problème dont je vous parlerai sous peu.

J'ai trouvé les acteurs excellents, je veux dire par cela que je ne pouvais demander mieux. Ils me font totalement croire à un père désespéré, une jeune fille horrifiée et innocente et un homme qui souhaite à la fois aider ces gens tout en ne croyant pas à ce qu'il fait. Le lieu est réel, les gens en Louisiane sont bel et bien fortement croyants dans notre monde réel et il y a apparemment encore bel et bien des exorcismes, quoique je ne sache pas à quelle fréquence. Je veux juste dire par là que le film a l'air authentique et que son aspect filmé par une caméra portable pour un documentaire est utile pour une fois (en tout cas, plus que dans Cloverfield)

Pour un film réalisé sur un budget de 1,8 millions de dollars, il fait sacrément bien la job et je le félicite. (Il a d'ailleurs fait pas mal de profits selon ma courte visite sur Wikipédia, qui dit TOUJOURS la vérité.)

Là où il échoue, et je me dois de dire que c'est un grand échec pour moi, c'est dans sa fin, genre les 15 à 10 dernières minutes. Je n'ai jamais vu une fin pouvoir complètement me faire changer mon opinion du film à ce point-là. Au début, je me disais que ce que je venais de voir était horriblement mal fait juste à cause de la fin, jusqu'à temps que je me ressaisisse pour me dire que si j'avais adoré 90% du film, c'était plutôt bien réussi.

Néanmoins, je pense qu'il y a toutes sortes de gens et qu'il serait facile d'en venir à la conclusion que ce détail tachera le film pour certains. Et je ne peux pas vous dire c'est quoi, car ce serait vous révéler un punch majeur, en fait l'événement le plus surprenant dans ce film. Il vient tout chambouler, il n'a pas sa place dans le film, il introduit des erreurs dans le scénario si on y pense rien qu'un peu et couper le film juste avant cette partie faisait le travail.

On dirait une fin rapide collée à la dernière minute juste histoire que le film ait une durée raisonnable (sinon il serait extrêmement court dans le domaine des longs métrages habituels, ne durant déjà que 87 minutes), mais je me trompe sûrement. C'était sûrement pour ajouter de l'action au film, car c'est exactement l'un des points que ma mère a détesté dans le film : le manque d'action et d'horreur.

Moi, je trouve que son ambiance et l'incertitude de certains moments contribuait à donner un niveau d'horreur acceptable, mais c'est parce que j'avais déjà entendu parler du concept du film et je savais que je ne devais pas m'attendre à la même chose que dans The Exorcist. Il y a beaucoup de dialogues et le rythme est lent avec aucune scène d'effets spéciaux spectaculaires et c'est exactement ce que j'ai aimé dans le contexte du film, avant la fin. Vous vous attendez à un vrai film d'horreur, eh bien vous n'aimerez pas. L'affiche du film n'aide définitivement pas à la cause.

Un autre détail qui m'a fait décrocher un peu, mais c'était plutôt loin dans le film quand la fin au complet elle-même menaçait de me faire décrocher, c'est la musique dans les scènes qui deviennent plus intenses. C'est un documentaire et quand vous avez vu tout le film, ça ne fait pas de sens qu'il y ait de la musique, même au moindre endroit.

Ceci dit, j'ai mentionné les points négatifs avec une bonne emphase uniquement car ils sont présents et que c'est ce que je pense qui pourrait vous détourner de l'appréciation du film. Sinon, je vous conseille fortement de lui donner une chance. Je le mettrais en "Choix du geek" (must), du moins pour moi, si ce n'était que je lui ai trouvé tant de défauts importants, mais c'est un film à bas budget que j'ai trouvé réaliste et original, définitivement différent de la masse; voilà pourquoi je vous dis de l'essayer au risque de le trouver juste ordinaire.

4 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.