samedi 11 décembre 2010

Tron

Affiche de TronTron est un classique culte de la science-fiction. C'est le premier film à utiliser autant de graphiques générés par ordinateur et ceci changea la vision de ceux-ci à l'époque. C'est le premier à utiliser simultanément du CGI pour les environnements et des images réelles.

Il raconte l'histoire de Kevin Flynn qui s'est fait volé les droits du jeu vidéo qu'il a créé par la compagnie où il travaillait : ENCOM. Il décide donc, à l'aide de deux de ses amis qui travaillent à cette compagnie, de s'introduire en douce afin de récupérer la preuve électronique que Flynn est le créateur du succès d'arcade. Un laser dématérialisateur le transporte dans le monde à l'intérieur de l'ordinateur où il devra combattre le maître de contrôle principal.

Oui, les effets spéciaux datent un peu et ça se voit, mais vous êtes facilement capable de passer par-dessus et apprécier réellement l'effort qui a été mis en ceux-ci. L'une des choses qui ne vieillit pas du tout, c'est toute l'originalité de ce film, son imagination qui nous fait entrer dans un monde vraiment unique.

N'oublions pas l'identité visuelle du film qui est très présente : les néons cyans et oranges qui donnent un aspect psychédélique à certaines scènes. Selon moi, une identité visuelle est aussi importante (sinon plus) que les effets spéciaux en soit : c'est ce qui fait qu'une œuvre se démarque. Avec Tron: Legacy, nous réalisons que le style de Tron est intemporel et qu'il sera à jamais reconnaissable parmi les autres films de science-fiction.


Je vous rappelle que l'Internet n'existait pas encore lorsque le film fut créé et que la technologie n'était pas encore très accessible pour le grand public : les systèmes à l'interface graphique (GUI) venaient tout juste d'entrer sur le marché. Il est donc normal que la technologie utilisée semble étrange (le bureau parlant et tactile de Ed Dillinger), puisqu'elle a évolué autrement.

Quand les gens pensent à Tron, ils se rappellent de la mémorable séquence de course de Light Cycle, un jeu de stratégie/action dans lequel des motos tentent d'éviter les trainées de lumières laissées par les autres participants sur leur route.

La trame sonore n'est pas particulièrement mémorable et il n'y a pas nécessairement de "chanson thème", mais ce n'était peut-être pas nécessaire pour l'époque. Le visuel est assez fort pour nous mettre dans une ambiance particulière de toute façon.

Le reproche que j'ai à faire à Tron, c'est qu'on a l'impression que le concept n'est pas utilisé à fond. On n'en apprend pas beaucoup sur le monde à l'intérieur de l'ordinateur, on ne voit pas beaucoup de décors, pas beaucoup de personnages... Mais bon. Le film aurait défoncé son budget...

Oui je sais que l'histoire n'est pas vraiment complexe et un peu faible par moment, mais pour l'époque, le public était bouche bée devant ses effets spéciaux et ça rendait le tout hautement appréciable (un peu comme Avatar, dans le fond...) On dit souvent que le concept du film transcende le film en tant que tel : que ce que l'on s'imagine du monde de Tron est plus extraordinaire que ce qui nous est présenté en vérité, mais c'est un peu ce qui fait sa magie.

Avec son originalité et ses effets spéciaux, il n'est pas étonnant que Tron soit devenu un classique. Mais la chose la plus importante, c'est qu'il est amusant, autant que les premiers Star Wars le sont. C'est pourquoi, même avec ses effets spéciaux qui datent, il restera toujours aussi plaisant à regarder.

1 commentaire :

DarkEvil a dit...

Bravo, je trouve que c'est une analyse très exacte de Tron. Je suis particulièrement d'accord sur le fait qu'une identité visuelle est plus importante que les effets spéciaux en tant que tel. Tous les films avec un budget élevé ont des effets spéciaux qui sont réussis, mais on ne s'en rappelle pas. Tron est franchement laid de nos jours, mais je me rappelle facilement de ce qu'il a l'air et de la forme des vaisseaux spatiaux dans le monde virtuel par exemple.

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.